Changer d'édition

«Courtois n'avait aucune chance d'arrêter mon tir»
Sport 2 min. 29.09.2021
Sébastien Thill

«Courtois n'avait aucune chance d'arrêter mon tir»

Sébastien Thill

«Courtois n'avait aucune chance d'arrêter mon tir»

Photo: AFP
Sport 2 min. 29.09.2021
Sébastien Thill

«Courtois n'avait aucune chance d'arrêter mon tir»

Auteur mardi soir du but de la victoire du Sheriff Tiraspol face au Real Madrid, le milieu offensif luxembourgeois revient sur une soirée au cours de laquelle il est devenu le premier footballeur du Grand-Duché à marquer en Ligue des champions.

(Jmh avec Bob Hemmen) - Sébastien Thill se souviendra longtemps du 28 septembre 2021. Lors de la victoire 2-1 du Sheriff Tiraspol sur le Real Madrid, c'est le Luxembourgeois qui a inscrit le but de la victoire. Et à la 89e minute. Au lendemain de cet exploit sportif, il revient auprès de nos confrères du Luxemburger Wort sur cette soirée qui restera dans les annales du sport.

Depuis que vous avez inscrit ce but, combien de fois avez-vous visionné la vidéo qui immortalise ce geste ?

Sébastien Thill - «Très souvent. Elle est affichée en permanence sur mon téléphone portable...

A quel moment avez-vous su que le ballon finirait dans le but? 

«Dès que je l'ai touché. Le ballon a tourné de telle manière que le gardien (Thibaut Courtois, ndlr) n'a eu aucune chance d'arrêter mon tir. Mais juste avant, j'ai été surpris de ne pas avoir été marqué et je me suis donc déplacé dans l'espace libre au moment de la remise en jeu. Le ballon est arrivé droit sur moi et je l'ai frappé parfaitement.

Quel effet cela vous a-t-il fait?

«Je me suis vite rendu compte que c'était un moment très spécial. Le petit Luxembourgeois a marqué un but contre le recordman de la Ligue des champions. Sans oublier que cinq amis d'enfance venus de Rodange et ma petite amie étaient dans le stade. Il n'y a pas plus beau que ça.

Photo:Getty

La photo de votre tatouage sur lequel vous rêvez du trophée de la Ligue des champions, circule en boucle sur les réseaux sociaux. Depuis quand l'avez-vous? 

«Depuis deux mois. À l'époque, je ne savais pas que nous allions atteindre la phase de groupe. Enfant, je devais supplier mes parents de me laisser regarder au moins la première moitié des matches de la Ligue des champions. J'ai réalisé mon rêve. Que tout soit arrivé si vite maintenant est incroyable. Je pourrais écrire un livre à ce sujet. 

Après ce but, existe-t-il un risque que vous preniez la grosse tête?

«Tous ceux qui me connaissent savent que je resterai moi-même. Je ne suis pas une star.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Football / Huitième de finale aller de la Ligue des champions
Le Real Madrid aperçoit déjà les quarts de finale de la Ligue des champions après son succès deux buts à rien mercredi soir à la Veltins-Arena. Porto a fait preuve de caractère pour ramener un nul (1-1) de Bâle qui lui ouvre davantage l'horizon.
Marcelo (à droite) et Cristiano Ronaldo entourent Lucas Silva. Les deux premiers ont guidé le Real vers les quarts en inscrivant les deux buts de la soirée.