Changer d'édition

Coupe des Dames: Mamer n’a pas tremblé, comme tous les favoris
Sport 17 5 min. 09.12.2018 Cet article est archivé

Coupe des Dames: Mamer n’a pas tremblé, comme tous les favoris

Malgré des conditions de jeu difficiles, les Maméroises ont dominé les filles du Swift à Hesperange.

Coupe des Dames: Mamer n’a pas tremblé, comme tous les favoris

Malgré des conditions de jeu difficiles, les Maméroises ont dominé les filles du Swift à Hesperange.
Photo: Hans Krämer
Sport 17 5 min. 09.12.2018 Cet article est archivé

Coupe des Dames: Mamer n’a pas tremblé, comme tous les favoris

39 buts en cinq matches, aucune surprise, voilà le bilan de ces huitièmes de finale de la coupe des Dames disputés ce samedi.

Par Gérôme Henrionnet

Mamer vainqueur de l’édition 2017 n’a pas tremblé face à Hesperange. Junglinster qui n’a toujours pas participé à un match de l’édition 2018-2019, Bettembourg, Niederkorn, le Racing ainsi que l’ENT Wormeldange/Munsbach/CSG seront aussi présents au prochain tour.

L’Union Mertert-Wasserbillig (Ligue 3), qualifié en raison du forfait de Schifflange sera le petit Poucet des quarts de finales de la coupe des Dames.

L'Entente Wormeldange victorieuse du choc

La rencontre entre l’ENT Wormeldange/Munsbach/CSG et l’ENT Itzig/CeBra était la seule affiche de ces huitièmes de finale de la coupe des Dames. Dans un match plutôt équilibré ce sont les locales qui se sont imposées en se montrant plus efficaces offensivement. Marta Estevez sur coup franc direct donnait l’avantage à l’ENT Wormeldange/Munsbach/CSG peu avant la pause (1-0, 35e).

En seconde période, il aura suffi de quatre minutes pour sceller le match. Tout d’abord Helen Heiser faisait le break (2-0, 66e). Ensuite, Marta Estevez donnera une confortable avance aux siennes (3-0, 68e) avant que Mara Durabile ne réduise le score pour l’ENT Itzig/CeBra (3-1, 70e).

Le Racing sans forcer

Le Racing n’a pas eu le temps de se faire peur face à l’ENT Differdange/Luna. Dès la troisième minute, Elodie Martins ouvrait le score. Elle sera imitée quelques minutes plus tard par Andreïa Machado sur penalty, Julie Wojdyla et Sara Courbin. 0-4 à la pause, il ne restait plus qu’à gérer pour valider définitivement la qualification pour les quarts de finale. Julie Wojdyla, par deux fois, Sara Courbin, Gabriela Kristjᾶnsdottir et Raquel Miranda corseront l’addition en seconde période. Pour la fin de son intérim, Serge Bix se voit offrir par ses joueuses une belle victoire sur le score de 9-0.

Mamer sans trembler

Dans d’épouvantables conditions climatiques, les vingt-deux actrices ont eu fort à faire pour réussir à pratiquer un football autrement qu’approximatif. Les deux équipes avaient beaucoup de mal à approcher du but adverse. Mamer maîtrisait un peu mieux son sujet mais il a fallu attendre un fait de jeu pour voir les visiteuses frapper les premières au but.

Suite à une sortie dans les pieds de Julie Vendelbo, Catarina Ribeiro la gardienne du Swift se relève, fait tomber ses lunettes et en voulant les ramasser lâche le ballon pour le reprendre aussitôt mais de nouveau avec les mains. En voyant cela, M. Schmitt, l’arbitre de la rencontre n’avait pas d’autre choix que de siffler coup franc indirect dans la surface de réparation. Idéalement placée, Marisa Soares décalait Rita Leite qui faisait mouche (0-1, 15e) Hesperange assommé ne parvenait pas à réagir. Seule Morgane Stibling par des frappes lointaines essayait d’inquiéter Lynn Bei.

En seconde période, la physionomie du match restait sensiblement la même. Le Swift trop brouillon ne semblait pas être capable de revenir dans la partie et se faisait même punir rapidement. Après un cafouillage dans les 5 mètres 50, Susana Garcia propulsait la balle au fond des filets (0-2, 57e).

Dix minutes plus tard, Marisa Marques débordait côté gauche et centrait pour Céline Saudmont (0-3, 67e). Céline Saudmont s’illustrera de nouveau après avoir été à la réception d’un centre en retrait de Susana Garcia (0-4, 75e).

Niederkorn facile vainqueur

En se déplaçant sur la pelouse du dixième de Ligue 2, l’ENT Aspelt/Remich/Bous, Niederkorn n’a pas eu besoin de forcer son talent pour se qualifier pour le tour suivant. Malgré l’expulsion de leur gardienne dès la septième minute (remplacée par Sabrina Deda), les joueuses de Steve Senisi ont été efficaces offensivement avec notamment des réalisations de Maïté Machado (3x), Catarina Teixera (2x), Juliana Andrade, Pascale Frising, Christelle Cuntz et Amy Thompson. Score final 1-9

Balade bettembourgeoise

Même fatigué, Bettembourg n’a fait qu’une bouchée de Larochette. Les joueuses de Dani Nunes ont fait valoir leur supériorité dans tous les domaines pour surclasser les locales sur le score de 11-1 avec notamment un quintuplé de Kate Thill.

Les résultats

 Atert Bissen - Jeunesse Junglinster  0-3 (forfait)

Union Mertert-Wasserbillig - FC Schifflange 95 3-0 (forfait)

ENT Wormeldange/Munsbach/CSG -ENT Itzig/CeBra 3-1

ENT Aspelt/Remich/Bous - Progrès Niederkorn 1-9

AS Rupensia Lusitanos Larochette - SC Bettembourg 1 -11

ENT Differdange/Luna - Racing FC Union Luxembourg 0-9

Swift Hesperange - FC Mamer 32 0-4

La rencontre ENT Pratzerthal/Grevels - SC Ell se jouera ce mardi 11 décembre à 19h30.

Réactions

Celia Pinto (Mamer): «Nous revenons d’une série de mauvais résultats et psychologiquement c’était difficile d’aborder ce match de la meilleure des manières. Nous avions la pression même si l’adversaire évolue en Ligue 2. En marquant sur notre première occasion cela nous a libérées et nous sommes très heureuses de repartir avec cette victoire».

Kalmes Jil (Mamer): «En début de rencontre, nous avons eu des problèmes car Hesperange jouait très défensivement. En seconde période, c’était beaucoup mieux, on s’est trouvé plus facilement».

Stibling Morgane (Hesperange): «C’était dur physiquement, nous avons eu des occasions et je pense que nous n’avons pas démérité. Je trouve le score un peu sévère mais bon nous allons travailler pour être encore plus fortes».

Sandra Valadares (Hesperange): « Nous avons effectué une bonne première mi-temps mais ça n’a pas suffi. Il y a une différence de niveau entre Ligue 1 et Ligue 2 nous le savions mais nous n’avons pas trop de regrets».

Nicolas Bevilacqua (ENT Wormeldange/Munsbach/CSG): «Nous sortons d’une des semaines les plus difficiles de la saison. Trois gros matches en huit jours et trois victoires. La fatigue se sentait chez mes joueuses mais elles ont tout donné. Nous sommes une superbe équipe et nous finissons de la meilleure des façons cette première partie de saison».

Fernando Da Silva (ENT Itzig/CeBra): «C’était un match équilibré où personne ne voulait prendre de risque. Nous savions qu’encaisser le premier but serait très mauvais pour nous. C’est une grosse déception. Nous devons trouver des solutions pour être meilleurs devant».

 

 


Sur le même sujet

Bettembourg facile vainqueur à Mamer sur le score de 4-0 maintient son avance sur le Racing. Dans le choc de la 17e journée, Junglinster en l’emportant à domicile 1-0 a repris la troisième place à Niederkorn, son adversaire du soir.
Noémi Tiberi (en blanc) et la Jeunesse Junglinster ont écarté le Progrès de Julia Battisti.
Accroché à domicile par Junglinster (2-2), Bettembourg devra patienter pour être officiellement sacré champion. Niederkorn, en battant Wormeldange (2-1), retrouve une place sur le podium. En Ligue 3, l’Union Mertert-Wasserbillig a relancé le championnat.
L'Union Mertert-Wasserbillig est allé s'imposer à Bertrange en Ligue 3.
Bettembourg et Junglinster n'ont pas su se départager mais la Jeunesse a pris une option sur le titre. Schifflange retrouve une place de barragiste en bas de tableau. En ligue 2, Larochette a gagné son ticket pour la Ligue 1 alors qu'en Ligue 3, Ell 2 et Junglinster sont champions.
Senada Ceman, en bleu, SC Bettembourg, et Bianca Schmitz, Jeunesse Junglinster / Foto: Stéphane Guillaume
Ell qui a déroulé à Colmar-Berg et est le premier leader du championnat. Rosport autoritaire à Schifflange, Bettembourg, le Progrès et Junglinster sont les autres vainqueurs de cette journée inaugurale.
Jana Wagner et Alison Perrey / Football  Ligue 1 Dames  Luxembourg  / 1ère  journée /  Saison 2017-2018  / 16.09.2017 / FC Schifflange 95 vs Entente Rosport-USBC01-Christnach / Terrain de la Rue du Parc (Schifflange)  / Photo : Michel Dell’Aiera