Coupe des dames

Avalanche pour le Progrès, exploit pour Differdange-Luna

Une seule surprise a émaillé ces seizièmes de finale de la Coupe de Luxembourg. Differdange-Luna a écarté Vianden. Le Progrès a lui empilé les buts face à son voisin du Titus Pétange. Le Swift s'est imposé au bout du suspense.

Par Daniel Pechon

Autres Galeries

Differdange-Luna a réalisé l'exploit en écartant Vianden, équipe de Ligue 2 et demi-finaliste la saison dernière. Bruna Neto Oliveira a ouvert le score avant l'égalisation sur penalty de l'Orania. Lorene Pinto a finalement offert la qualification à ses couleurs avec le deuxième but (2-1).

Démonstration de force de Bettembourg qui avec quatre buts dans la première demi-heure a assommé Itzig/Canach/CeBra. Bettembourg a ajouté trois buts après la pause, avec quatre buts de Karen Marin sur les 90 minutes... alors qu'Itzig/Canach/CeBra a connu des fins de mi-temps efficaces, en inscrivant dans chacune, deux buts, ramenant le score à 4-0 à 4-2 à la pause puis de 7-2 à 7-4.

Le RFCUL s'est qualifié en s'échappant au score dans les dernières 20 minutes à Colmar-Berg qui avait égalisé à l'heure. Emma This a remis en avance le Racing, puis Senada Ceman fait le break à 1-3 et Claudia Veloso, sur coup franc a fixé le score à 1-4 juste avant le coup de sifflet final.

Autre duel entre équipes de Ligue 1, Wormeldange/Munsbach/CSG s'est promené en inscrivant neuf buts à Lintgen/Bissen, dont quatre de Laura Birkel, trois de Marta Estevez, Aldina Dervisevic et Isabel Albert se partageant les deux autres.

Le Titus héroïque

Schifflange l'a emporté avec un but de plus mais sur la pelouse d'une équipe de Ligue 3, Käerjéng/Rodange, avec quatre buts de A. Kameric, trois de A. Perrey, un de T. Aniset et un auto-goal. Le Progrès a secoué les filets du Titus Pétange en moyenne presque toutes les quatre minutes (0-21). 

Junglinster a dominé Wincrange, un des leaders de Ligue 2 sur le score de 1-5. Et dans un duel de leader de Ligue 2, à Larochette, le Swift a pris rapidement une avance de deux buts avec les goals de Keltouma Douba (28e) et Fettouma Douba (37e) mais s'est fait rattraper ensuite. Aux tirs au but, Hesperange l'a emporté.

Quatorze tirs au but

Face à Diekirch qui a souvent mis les attaquantes du Victoria en position de hors-jeu, Rosport/USBC/Christnach a dû attendre la dernière minute du premier acte, après avoir touché deux fois le poteau, pour ouvrir le score sur corner, avec une tête de Lena Goedert . En seconde période, Lena Goedert, encore, a doublé l'écart et Noémie Hoffmann a fixé le score à 0-3.

Steinsel/Walferdange a encaissé trois buts en huit minutes (32e, 35e, 39e) face à Ladis Äischdall qui s'est imposé 0-4.

Fabien Neu, l'entraîneur de Mertert/Wasserbillig, a dû compter sept tirs au but, et 100% de réussite, pour fêter la qualification face à Aspelt/Remich/Bous. Shara Cabucos n'a pas tremblé pour inscrire le septième après le premier tir au but manqué par les visiteuses. Avant, dans les 90 minutes, les Mosellanes ont ouvert le score à l'heure et ont été rejointes à 10 minutes du terme.

A noter que quatre rencontres (sur 16) ont été sanctionnées d'un forfait et qu'aucun arbitre ne s'est présenté à Merl - Fola Esch.

ILS ONT DIT

Serge Bix (RFCUL): «Un match très difficile sur un terrain qui n'a pas beaucoup aidé.  Jacinta Soares nous a mis en avance après 15 minutes. Après l'égalisation de Colmar-Berg, mes filles sont restées calmes, tout en respectant les consignes.  Le résultat est mérité au nombre d'occasions.»  Colmar-Berg - RFCUL 1-4

Nicola Bevilacqua (Wormeldange/Munsbach/CSG): «En ce moment, nous surfons sur une vague de réussite. Le mental est au rendez-vous et nos prestations aussi. Malheureusement, Lintgen comptait des absentes, cependant, les joueuses sur le terrain n'ont jamais baissé les bras. Ceci dit, Lintgen n'est plus l’équipe qu'elle a été autrefois.»  Lintgen-Bissen - Wormeldange-Munsbach-CSG 0-9

Steve Senisi (Progrès): «Avec trois quintuplés d'Andreia Machado, d'Océane Lopes, de Julia Battisti, un doublé de Tania Lopes, et des buts de Catarina Lavinas, Christelle Cuntz, Alexia Moock et Hulya Yigci, le score est lourd. Mais nous avons respecté Pétange avant, pendant et après le match. Nous étions conscients que notre niveau était supérieur. Alors nous avons fait circuler le ballon sans vouloir à tout prix marquer. Pétange a débuté à neuf et a eu cette force mentale de terminer le match, malgré deux joueuses sorties sur blessure.» Titus Pétange - Progrès 0-21

Cédric Fulat (Swift):  «Une qualification acquise dans la douleur mais méritée après avoir mené 0-2. En seconde période, nous avons été incapables de concrétiser nos occasions.»  Larochette - Swift 2-2 (1-4 après t.a.b)

Romain Hastert (Titus Pétange): «On commence ce match à 9 juste avant la blessure d'une joueuse avant la pause. Une autre se blesse encore en seconde période. J'ai été émerveillé par l'esprit de combat de mes filles qui n'ont jamais arrêté. Pour nous le résultat n'avait aucune importance. Les filles voulaient avoir le plaisir de jouer et de ne pas déclarer forfait. J'ai une très jeune équipe avec beaucoup de joueuses qui commencent à jouer au foot. On a du boulot mais il y a du potentiel dans cette équipe.» Titus Pétange - Progrès 0-21

Romain Hastert (Union Titus Pétange) veut retenir le positif..
Romain Hastert (Union Titus Pétange) veut retenir le positif..
Photo: Stéphane Guillaume

Marco Portela (Steinsel-Walferdange): «Aischdall est une équipe que nous connaissions pour l'avoir affrontée l'année passée. Äischdall a été supérieur et a mérité sa victoire, en tenant compte que j'ai fait tourner mon effectif car j'ai 35 joueuses à disposition. En deuxième mi-temps, nous avons mieux résisté et je dirais même que nous avons obtenu quelques occasions de plus qu'Aischdall.»  Steinsel-Walferdange - Ladies Äischdall 0-4

Fabien Neu (Mertert-Wasserbillig):  «Dans un match qui était équilibré, nous nous sommes qualifiés en tirant jusqu'à sept tirs au but. Au fait, les 12 premiers tirs au but ont été réussis, six de chaque côté. Le 13e, le seul manqué des 14 est passé au-dessus du but et nous avons marqué le dernier.» Mertert-Wasserbillig - Aspelt-Remich-Bous 1-1 (7-6) après tirs au but

Artur Simoes (Differdange-Luna): «Le match nul aurait été logique, mais on n'a pas volé notre victoire. Je ne désire pas ressortir une joueuse, mais plutôt toute l'équipe, car le collectif a été très bon. J‘aimerais qu‘on joue tous les matchs comme celui-là.»  Differdange-Luna - Vianden 2-1

Les résultats

Differdange-Luna (D3) - Vianden (D2) 2-1

Mertert-Wasserbillig (D2) - Aspelt-Remich-Bous (D2) 1-1 (7-6 t.a.b.) 

Titus Pétange (D3) - Progrès (D1) 0-21

E. Steinsel-Walferdange (D3) - Ladies Äischdall (D2) 0-4

Larochette (D2) - Swift (D2) 2-2 (1-4 après t.a.b)

E. Lintgen-Bissen (D1) - E. Wormeldange-Munsbach-CSG (D1)  0-9

Colmar-Berg (D1) - RFCUL (D1)  1-4

Bettembourg (D1) - E. Itizg-Canach-CeBra (D1)  7-4

Wincrange (D2) - Junglinster (D1) 1-5

E. Käerjéng-Rodange (D3) - Schifflange (D1) 0-10

Diekirch (D2) - E. Rosport-USBC-Christnach (D1) 0-3

Troisvierges (D3) - Ell (D1) 0-3 (fft)

Red Black Egalité (D3) - FC Wiltz (D3) 3-0 (fft)

E. Pratzerthal-Grevels (D3) - FC Mamer (D1) 0-3 (fft)

Bertrange (D3) - E. Hosingen-Norden (D3) 3-0 (fft)

Merl-Belair (D3)  - Fola (D2) non joué faute d'arbitre