Changer d'édition

Coupe de la Ligue : Le Fola au bout du suspense
Sport 5 min. 30.07.2017

Coupe de la Ligue : Le Fola au bout du suspense

Emmanuel Cabral s'impose devant Bertino Cabral. Le portier eschois a offert la victoire aux siens dans la séance des tirs au but.

Coupe de la Ligue : Le Fola au bout du suspense

Emmanuel Cabral s'impose devant Bertino Cabral. Le portier eschois a offert la victoire aux siens dans la séance des tirs au but.
Photo: Fernand Konnen
Sport 5 min. 30.07.2017

Coupe de la Ligue : Le Fola au bout du suspense

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Scénario inattendu à Hostert ! Après avoir mené 2-0 en seconde période grâce à Sinani, le F91 a vu le Fola rappliquer grâce à Raposo et Hadji. Et après une longue séance de tirs au but c’est Cabral qui a offert la Coupe de la Ligue aux Eschois en détournant la tentative de Pedro.

Scénario inattendu à Hostert ! Après avoir mené 2-0 en seconde période grâce à Sinani, le F91 a vu le Fola rappliquer grâce à Raposo et Hadji. Et après une longue séance de tirs au but c’est Cabral qui a offert la Coupe de la Ligue aux Eschois en détournant la tentative de Pedro.

Par Thibaut Goetz

Le match

Comme attendu le Fola aligne une équipe remaniée dans ses grandes largeurs pour affronter l’ogre dudelangeois. Seul Mehdi Kirch suspendu jeudi prochain contre Östersund débute le match dans l’axe, tandis que Cédric Sacras occupe le flanc gauche. Et ce sont pourtant les Eschois qui se procurent la première occasion du match, Seydi sert parfaitement Bensi dans l’axe qui tente un lob sur Joubert sans succès (11e). Scène cocasse ensuite puisque le match est perturbé par l’irruption d’un chien sur la pelouse (14e).

Avec son équipe bis, le Fola défend crânement sa chance dans cette première mi-temps. Cabral tente la sienne pour le F91 en profitant de quelques imprécisions dans la défense du Fola mais son homonyme dans les buts adverses stoppe sa frappe trop écrasée (20e). Seydi effectue ensuite une belle percée avant de décaler Cvetkovic dont la frappe est trop enlevée (23e). La défense dudelangeoise se met plusieurs fois en faute et Bensi manque de peu d’ouvrir le score sur un coup-franc légèrement au-dessus (38e).

En début de seconde mi-temps, Ibrahimovic fait son entrée pour le F91. Et sur une action initiée par Laurienté côté gauche, ce même Ibrahimovic hérite du ballon, Cabral repousse comme il peut mais Sinani est à l’affût pour marquer dans le but vide (1-0, 58e). Un premier but qui semble avoir libéré Dudelange, Laurienté et Pokar se jouent de la défense adverse avec un une-deux, le latéral gauche sert Sinani pour le doublé (2-0, 63e).

Le Fola réduit la marque en fin de match sur corner avec Raposo qui marque de la tête sur son premier ballon (82e) après avoir remplacé Bensi. Et à la surprise générale Hadji égalise au début du temps additionnel! (2-2, 90e). La Coupe de la Ligue se joue aux tirs au but.

Tirs au but

Le Fola démarre la séance et Sacras porte son équipe en tête (1-0). Stelvio Da Cruz remet les deux équipes à égalité (1-1). Saiti transforme en force (2-1). Prempeh ne manque pas sa tentative (2-2). Raposo tout en puissance replace le Fola en tête (3-2). Er Rafik remet les pendules à l’heure (3-3).

Joubert est tout près de détourner celui d’Hadji mais finalement le ballon file au fond (4-3). Laurienté ne se manque pas lui non plus (4-4). Billy Bernard trompe à son tour Joubert (5-4). La séance se poursuit avec Ibrahimovic qui transforme (5-5). Ramcilovic prend beaucoup de risque mais ne se loupe pas (6-5). Couto Pinto sorti du banc permet à Dudelange de rester en vie (6-6), quelle séance !

Pierrard le nouveau transfuge eschois replace le Club Doyen en tête (7-6). Joël Pedro manque sa tentative, bien sortie par Cabral.

Alexandre Laurienté et les Dudelangeois avaient le match en mains avant de permettre à leurs adversaires de revenir dans le match en l'espace de cinq minutes.
Alexandre Laurienté et les Dudelangeois avaient le match en mains avant de permettre à leurs adversaires de revenir dans le match en l'espace de cinq minutes.
Photo: Fernand Konnen

La note: 12/20

Une première période légèrement à l’avantage de Dudelange mais un Fola loin d’être largué avec une équipe inédite. Domination des champions en titre dans le second acte mais une baisse de régime fatale en fin de match qui a vu le Fola revenir au tableau d’affichage.

Le fait du match

Le suspense jusqu’au bout. Une issue aux tirs au but qui l’eût cru avant ce début de match? Et pourtant le Fola y a cru jusqu’au bout bien aidé par l’entrée de son serial buteur Samir Hadji dans le dernier quart d’heure.

L’homme du match

Emmanuel Cabral. Après avoir écarté une balle de 3-0 qui aurait probablement sonné le glas des espoirs du Fola, la doublure de Thomas Hym a sorti une parade décisive face à Pedro au bout de la séance de tirs au but.

Réactions

Cédric Sacras (Fola): "On est mené 2-0 et on a continué à y croire. Certes, on a eu un peu de réussite mais cela se provoque comme l'a rappelé le coach. On n'a pas tremblé pendant les tirs au but. En prévision du match de jeudi, il fallait que je rentre encore plus dans le rythme, le coach m'a demandé si je voulais sortir à la mi-temps mais je ne voulais pas".

Emmanuel Cabral (Fola): "Respect à toute l'équipe ainsi qu'à Dudelange. Les jeunes se sont donnés à 200% aujourd'hui et c'est une belle performance. J'ai la chance d'arrêter le tir au but mais c'est aussi grâce à nos tireurs qui ont fait le travail avant, surtout face à un grand gardien comme Joubert".

Entre les deux rencontres d'Europa League contre Östersund, le Fola s'est offert une victoire de prestige face au rival dudelangeois.
Entre les deux rencontres d'Europa League contre Östersund, le Fola s'est offert une victoire de prestige face au rival dudelangeois.
Photo: Fernand Konnen

Dudelange - Fola  2-2 (6-7)

Stade Jos Becker, pelouse irrégulière, arbitrage de M.Bindels assisté de MM.Mateus et Da Silva. 620 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Sinani (58e), 2-0 Sinani (63e), 2-1 Raposo (85e), 2-2 Hadji (90e)

Corners: 4 (1+3) pour le F91, 3 (0+3) pour le Fola

Aucun carton jaune

F91 (4-2-3-1): Joubert (cap.); De Sousa, Prempeh, Da Cruz, Laurienté; Pokar (72e, Natami), Garos (72e Couto); Sinani (72e Pedro, Stolz (68e, Luisi), Cabral (55e, Ibrahimovic); Turpel (68e, Er Rafik).

Joueurs non utilisés: Frising.

Entraîneur: Dino Toppmöller

FOLA (4-2-3-1): Cabral; Pierrard, Bernard, Kirch (63e, Freire), Sacras; Lopes Rocha (68e, Ramcilovic), Mersch (75e, Hadji); Seydi (68e, Corral), Cvetkovic (75e, Saiti), Diallo (60e, Tchami); Bensi (81e Raposo).

Joueurs non utilisés: Hym, Clément, Klein, Muharemovic, Chrappan, Laterza, Bechtold.

Entraîneur: Jeff Strasser


Sur le même sujet

BGL Ligue: Le chef-d'oeuvre de Rodrigues n'a pas suffi
Le but venu d'une autre planète de Gerson Rodrigues n'a pas permis au Fola d'infliger un premier revers à Dudelange dans la compétition. Le champion en titre n'a vacillé que cinq minutes et Turpel a offert un point (2-2) tout à fait mérité à un F91 qui maintient son adversaire du jour à distance.
Joubert tente de faire le ménage dans ses seize mètres.
Europa League: Le Fola tout près de l’exploit
Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).
Football: Le Fola repart de l’avant
Après son match nul à Rosport, l’équipe du néo-diplômé Jeff Strasser devait se reprendre face au promu de Strassen qui l’avait battu à l’aller (2-4). Le capitaine eschois Rony Souto, Tom Laterza et Samir Hadji ont permis au champion en titre de l’emporter 3-1.
Emmanuel Françoise, sous le regard d'Assim Alomerovic, fonce vers le but de l'UNA. Le Fola va dominer son sujet et s'imposer.