Changer d'édition

Un Luxembourgeois au départ des 24 Heures du Mans
Sport 2 min. 17.08.2021
Compétition

Un Luxembourgeois au départ des 24 Heures du Mans

Avec ses coéquipiers Ben Keating (Etats-Unis) et Felipe Braga (Brésil), le Luxembourgeois a fini deuxième des 6 heures de Spa-Francorchamps.
Compétition

Un Luxembourgeois au départ des 24 Heures du Mans

Avec ses coéquipiers Ben Keating (Etats-Unis) et Felipe Braga (Brésil), le Luxembourgeois a fini deuxième des 6 heures de Spa-Francorchamps.
Photo: Chris Karaba
Sport 2 min. 17.08.2021
Compétition

Un Luxembourgeois au départ des 24 Heures du Mans

A 24 ans, Dylan Pereira est le troisième pilote du Grand-Duché à participer au célèbre relais automobile ce samedi. Avec ses coéquipiers Ben Keating et Felipe Fraga, le jeune homme a suivi une préparation «intensive».

(m.d. avec Jean-Marie Resch) Parcourir la plus longue distance en 24 heures: c'est le défi que relèveront une soixantaine de pilotes du monde entier au Mans, en France. A 16h samedi, Dylan Pereira sera lui aussi sur la ligne de départ de cette 84e édition des 24 Heures du Mans. Après Nicolas Koob et Romain Feilter, le jeune homme de 24 ans est le troisième Luxembourgeois à participer au célèbre relais.

«J'attends ce moment avec impatience depuis des mois», confie le pilote à nos confrères du Luxemburger Wort. S'il a déjà pris ses repères en 2019 lors de la Porsche Carrera Cup, concourir dans la catégorie «GT» sera pour lui «un vrai défi». Le pilote pourra compter sur ses coéquipiers Ben Keating (Etats-Unis) et Felipe Braga (Brésil) pour manœuvrer l'Aston Martin Vantage AMR et espérer remporter la victoire. L'équipe a déjà brillé en 2020, en finissant deuxième des 6 Heures de Spa-Francorchamps. 

Pour appréhender au mieux cette course éprouvante à la fois physiquement et mentalement, les trois hommes se sont soumis à une préparation «intensive». «Chacun roule trois heures d'affilée avant de passer le relais», indique Dylan Pereira. Le but: rester au maximum de ses capacités, notamment en termes de réactivité. «Le coup de pied doit être sûr et puissant pour freiner une voiture lancée à 300 km/h», note le Luxembourgeois, qui devrait majoritairement rouler de nuit.

Un moment stressant où il devra faire preuve de vigilance, notamment pour éviter les voitures les plus légères. «Certaines ont des distances de freinage beaucoup plus courtes, et il arrive qu'elles freinent juste devant nous», précise le jeune pilote. Pour éviter les collisions, lui et ses coéquipiers devront être «constamment sur leurs gardes».

Pour sa première participation, le Luxembourgeois compte bien finir premier de sa catégorie, même si «beaucoup de choses peuvent arriver». Il lui faudra non seulement parcourir la plus grande distance possible sur le circuit de 13,62 km, mais également terminer la course avec une voiture intacte. Sans compter que l'équipe Toyota, favorite du relais, entend décrocher une troisième victoire consécutive.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une crevaison a coûté la première place du classement GTE-AM au pilote luxembourgeois et à ses coéquipiers dimanche. Malgré une course «fatigante», le jeune homme de 24 ans se dit satisfait du travail de son équipe.
Le quadruple champion du monde allemand s'apprête à quitter l'écurie italienne de Formule 1 à la fin de l'année 2020. Le nom du successeur du pilote allemand de 32 ans n'est pas encore connu.
(FILES) In this file photo taken on November 16, 2019 Ferrari's German driver Sebastian Vettel is pictured during the third free practice session at the Interlagos racetrack in Sao Paulo, on the eve of the Formula One Brazilian Grand Prix. - Vettel will leave Ferrari at the end of the 2020 season, AFP reports on May 12, 2020. (Photo by DOUGLAS MAGNO / AFP)
Après un mois d’interruption, la Porsche Carrera Cup allemande reprenait ses droits sur le circuit néerlandais de Zandvoort. Dylan Pereira y a signé une troisième et une quatrième place. Carlos Rivas a remporté la première manche avant d’être tamponné dans la seconde.
La réussite était du côté de Dylan Pereira à Zandvoort.
Sur le circuit Bugatti, le Luxembourgeois Chris Leesch, accompagné par l’Italien Kevin Manfredi et le Français Enzo Boulom, a signé un beau Top 10 et terminé troisième de sa catégorie pour le compte du Team 33 Coyote Louit Moto, lors des 24 Heures du Mans moto.