Changer d'édition

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «On souffre d’un évident manque de constance»
Sport 5 min. 07.11.2016 Cet article est archivé
Paroles de coaches

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «On souffre d’un évident manque de constance»

10 Fussball nationaler Tag des Frauen Fussball der Jugend in Grevenmacher am 31.05.2014 Schmuckbild
Paroles de coaches

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «On souffre d’un évident manque de constance»

10 Fussball nationaler Tag des Frauen Fussball der Jugend in Grevenmacher am 31.05.2014 Schmuckbild
Sport 5 min. 07.11.2016 Cet article est archivé
Paroles de coaches

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «On souffre d’un évident manque de constance»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le temps additionnel a été cruel pour Tino Marasco et la fin de match nerveuse pour Fons Leweck et Antonio Teixeira . Olivier Ciancanelli et Johann Bourgadel, quant à eux, ont trouvé les bons mots à la pause.

Le temps additionnel a été cruel pour Tino Marasco et la fin de match nerveuse pour Fons Leweck et Antonio Teixeira . Olivier Ciancanelli et Johann Bourgadel, quant à eux,  ont trouvé les bons mots à la pause.

Olivier Ciancanelli (Belvaux): «Un match  bien entamé? Ce n'est pas dans nos habitudes. Nous avons eu un penalty, provoqué par Mike Rea, malheureusement envoyé sur le poteau, avant de retomber dans nos travers. Sur un corner inutile, on concède un but. A la mi-temps,  le vent a soufflé fort dans les vestiaires. J'ai décalé Cris Ribeiro sur le côté gauche et c'est lui qui a égalisé. Puis nous avons fait  entrer Pjanic, qui a marqué sur un penalty encore une fois  provoqué par Rea. Bertrange a eu deux grosses occasions, sauvées sur la ligne! Cela fait du bien surtout en jouant sans trois joueurs blessés et Tao suspendu.»   Belvaux - Bertrange 2-1

Neil Pattison (Mertzig): «Tout le groupe était motivé pour ce match important. Après une première mi-temps équilibrée, la seconde période a été plus ouverte. On a  cherché à marquer les premiers sachant que l'adversaire perdait son organisation. Après une courte phase de domination de Vianden, on a réussi à retourner le match en notre faveur avec deux buts en fin de rencontre. Cette victoire, c'est la récompense du travail de ces trois dernières semaines.» Vianden - Mertzig 0-2

Joël Hausman (Pratz/Redange): «Deux équipes diminuées par les suspensions et  blessures. Beaucoup de jeune de moins de 20 ans des deux cotés. Mais la vérité reste celle du terrain: si Schieren avait une meilleure circulation, Redange, en contre, a donné le ton de la rencontre. Le premier but par Ivo Correira à la 44e minute sur passe du jeune Jérôme Muller et le 2-0 par Victor Hausman. »Pratz/Redange - Schieren 2-1

Christophe Diederich (Lorentzweiler): «Résultat logique au vu du match. Une première mi-temps complètement ratée de notre côté.  Une deuxième bien meilleure. Pour jouer le podium, cela reste trop peu. On souffre d’un évident manque de constance. En coupe contre Steinsel, on réalise un top’ match, puis, contre Medernach, c'est le contraire. Pas de rythme, pas d'agressivité et pas la volonté de vouloir vraiment gagner. Buts de Pintar et Sucio.» Medernach - Lorentzweiler 2-2

Tino Marasco (Remich-Bous):  «Score sévère sur la physionomie du match.  Le score  était de 2-0 à la mi-temps sur deux  grosses erreurs défensives.  La deuxième mi-temps a été  plus complète. On a un expulsé après 20 minutes  de jeu en deuxième mi-temps avant de revenir à  2-1 par Pasquale Antoniccelli. Les Red Black marquent leur troisième but dans la foulée et on revient à 3-2 à huit minutes du terme. Un arrêt miraculeux de leur gardien sur un coup franc à la 91e minute. Sur le contre tombe le quatrième et... on encaisse le cinquième.» Red Black - Remich-Bous 5-2

Filipe Vila Verde (Steinsel): «Ce ne fut pas le match de l'année mais avec l'essentiel au bout: les trois points. On a évité d’être remontés au score en fin de match comme lors des deux dernières sorties.  L’affiche était prometteuse avec deux équipes aux grandes qualités offensives. L'équipe la plus réaliste l'a emporté. Même si le monopole du ballon a été pour Mersch. Les changements effectués ont changé la physionomie du match. Le dernier quart d’heure  a été fatal à Mersch. Nous n’avons rien lâché après le 1-1. Un tir de Piron des  25 mètres nous remet sur les rails.  La solidarité à fait le reste et Sidney entré peu avant, clôture le match avec le 3-1. Le 1-0 avait été signé Dany da Silva.» Steinsel - Mersch 3-1

Georges Menster (Itzig): «Avec l’enjeu, on aurait pu s'attendre à une partie rudement disputée, mais, finalement, on a vu deux équipes très fair-play avec un arbitrage sans faute. Une bonne organisation d’Itzig mais avec des lacunes de la part  des joueurs à vocation offensive. On a du mal à marquer. On obtient trois ou quatre excellentes occasions en deuxième mi-temps, mais il nous a clairement manqué l'instinct du "tueur". Je retiens que nous restons sur trois matches sans défaite, championnat et coupe confondus.» Itzig - Munsbach 1-1

Johann Bourgadel (Sanem): «Une première période catastrophique. Les mots et les attitudes ont été exemplaires à la pause. Du capitaine (Sarfati) également, qui est passé de la parole au geste en inscrivant le 1-0 d’une tête décroisée. Hakim Boutarene a aussi été le déclencheur de cette réaction en rentrant à la 50e minute. Victoire méritée. Le cadre est large mais ce sont les 16 meilleurs joueurs du moment qui sont sur le terrain.» Sanem  - Kayl-Tétange 2-0

Charles Leweck (Erpeldange):  «Une déception! On a fait un très bon match durant 70 minutes, voir 80. On siffle un penalty "ultra léger" contre nous alors que l’arbitre a laissé jouer  tout au long du match. Le deuxième but est probablement hors jeu.» Erpeldange - Lintgen 2-1

Antonio Teixeira  (Lintgen): «Un match très discipliné. Erpeldange n’a pas obtenu de grandes occasions et on avait un gardien en grande forme. On est venu pour les trois points et s’il y avait des absents dans l’équipe, le cadre est très large et de qualité. Erpeldange a mieux joué en première mi-temps. Avec un adversaire qui a des joueurs avec un besoin d’espace pour faire la différence (Rocha, Junior, etc),  nous avons adopté la tactique de réduire les espaces. Erpledange méritait un point. A noter aussi que le but d’Erpeldange est aussi entaché d’un hors jeu au départ. »Erpledange - Lintgen 1-2

 


Sur le même sujet

La chance continue de fuir Laurent Dellere à Sanem. Pedro Teixiera est revenu frustré de Bissen. L'exclusion d'un de ses joueurs a été le tournant du match pour Pascal Fabbri alors que Gilles Rodenbour et Schifflange ont connu un trou noir lors de la seconde période à Mondercange.
Pedro Teixeira est satisfait de la prestation de ses hommes malgré la défaite à Bissen.
L'entraîneur de Schieren Frank Lessure se félicite du comportement des jeunes joueurs. A Steinsel, Filipe Vila Verde s'attendait à un match compliqué. Jacek Complak (Bastendorf) ne conteste pas la victoire d'Erpeldange dans le derby de la série 1.
Georges Menster n'apprécie pas que certains de ses gars jouent à la carte.
L'Alisontia Steinsel et le Minerva Lintgen reviennent sur les talons d'Erpeldange en Série 1, alors que dans la Série 2, Mühlenbach et le Berdenia Berbourg, s'envolent en tête du classement. Notre galerie photos est consacrée à la victoire (2-1) de Bastendorf sur Walferdange dans la Série 1.
3 oliveira domingues nuno filipe / 13 bertomeu sanchez luis jesus / 7 raths claude / Division 1 Série 1 9e journée FC Bastendorf 47 - Résidence Walferdange / 06.11.2016 / Bastendorf / Foto: Ralph Hermes / Imagify