Changer d'édition

Christian Swietlik: «Un Top 20, voire mieux, à l'Euro de Brno en juillet»
Sport 15.06.2018 Cet article est archivé

Christian Swietlik: «Un Top 20, voire mieux, à l'Euro de Brno en juillet»

Christian Swietlik aimerait pouvoir aligner six coureurs aux Championnats d'Europe, en juillet à Brno

Christian Swietlik: «Un Top 20, voire mieux, à l'Euro de Brno en juillet»

Christian Swietlik aimerait pouvoir aligner six coureurs aux Championnats d'Europe, en juillet à Brno
Foto: Yann Hellers
Sport 15.06.2018 Cet article est archivé

Christian Swietlik: «Un Top 20, voire mieux, à l'Euro de Brno en juillet»

Avec le Championnat d’Europe Espoirs à Brno (République tchèque) les 13 (contre-la-montre) et 15 juillet (course en ligne), et le Tour de l’Avenir (17 - 26 août) au menu, l'été s'annonce caniculaire pour la sélection Espoirs luxembourgeoise. Le moment est donc idéal pour faire le point en compagnie de l'entraîneur national, Christian Swietlik.

Par Hugo Barthelemy

«Nous aimerions pouvoir aligner six coureurs Espoirs (U23, ndlr) au départ des Championnats d’Europe en juillet», clame Christian Swietlik.

Comme ce fut le cas en 2017 d'ailleurs, car selon l'entraîneur national de la FSCL, le nombre de coureurs présents au départ aura son influence sur le déroulement de la course: «Le peloton trouvera un parcours très sélectif sur les routes tchèques; il faudra donc en conséquence une équipe très forte et, à partir de ce moment-là, pour peu que certains de nos coureurs soient en forme et réalisent une bonne course d’équipe, on pourrait envisager un  Top 20, ...  voire mieux.»

En ce qui concerne le Tour de l’Avenir, par contre, c'est encore le flou artistique du côté de la FSCL.

«Pour l’instant, nous n’avons pas réussi à nous qualifier, car nous ne sommes pas suffisamment bien classés au ranking de la Coupe des Nations», précise Swietlik. L’équipe luxembourgeoise reste donc suspendue à une... hypothétique invitation de la part des organisateurs de la compétition, vu qu’il n’y a plus aucune manche de la Coupe des Nations programmée avant le Tour de l’Avenir (17 - 26 août).

Mais le fait que l’équipe grand-ducale ait pris part aux deux dernières éditions, en 2016 et 2017, avec en prime la belle 19e place de Michel Ries au classement général, place les Luxembourgeois dans une position avantageuse en vue de recevoir une invitation.

Plus loin dans la saison, auront aussi lieu les Championnats du monde, fin septembre à Innsbruck. Au vu de son classement actuel en Europe, le Luxembourg aurait le droit d’y aligner quatre coureurs, ce que Swietlik voit d’un bon oeil: «Quatre coureurs sur la course en ligne des Mondiaux, ce serait déjà une très bonne chose pour nous, cela nous permettrait de pouvoir jouer plusieurs cartes sur ce profil montagneux.»


Sur le même sujet

Pit Leyder: «Loin d'être le seul coureur protégé»
Pit Leyder vient de terminer quatrième du tour des Flandres Espoirs face aux meilleurs coureurs mondiaux de sa catégorie. Le troisième du Tour de Luxembourg 2018, se montre ambitieux pour sa quatrième saison au sein de la formation continentale Leopard Pro Cycling.
Pit Leyder a fait forte impression au dernier Tour de Luxembourg. Va-t-il remettre ça dans quelques semaines?
Larry Valvasori: «Je pourrai exprimer mon potentiel»
Après quatre saisons au sein du Team Differdange, Larry Valvasori change d'horizon et rejoint l'équipe autrichienne Team Vorarlberg. Une nouvelle structure au sein de laquelle il nourrit de nouvelles ambitions. Coup de projecteur.
Larry Valvasori loue l'esprit d'équipe qui règne chez Vorarlberg.