Changer d'édition

Chris Philipps: «La déception est énorme»
Sport 1 16.11.2018

Chris Philipps: «La déception est énorme»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Après le revers face à la Biélorussie (0-2)

Le Luxembourg a donc manqué sa finale du groupe 2 de la Ligue D de la Nations League. Dominés dans tous les compartiments du jeu, les hommes de Luc Holtz n'ont jamais trouvé la parade face au dispositif tactique des Biélorusses.

Les rêves de montée et la perspective de disputer les barrages pour l'Euro 2020 se sont envolés l'espace d'une rencontre. «On est tombé sur plus fort que nous, il ne faut pas se voiler la face reconnaissait le gardien Anthony Moris.

Quant à Chris Philipps, qui fêtait jeudi soir sa 50e sélection sous le maillot de l'équipe nationale, il regrettait le mauvais début de match et reconnaissait que l'animation offensive des Biélorusses avait posé de sérieux problèmes.



Sur le même sujet

Trop de lacunes et d'absences pour espérer mieux
Un rêve est passé. Jamais l'équipe nationale ne s'est placée ce jeudi comme un possible vainqueur de la Biélorussie. Dans cette rencontre décisive pour la première place du Groupe 2, seuls Anthony Moris et Olivier Thill ont été à la hauteur de l'événement.
Anthony Moris, la tête basse, le portier luxembourgeois a pourtant tout fait pour garder son équipe à flot.
Pas de promo, pas d'Euro: un vrai fiasco
Le Luxembourg ne sera pas promu et ne jouera pas les barrages qualificatifs pour l'Euro 2020. Sa prestation indigente face à la Biélorussie (0-2) ne méritait pas d'autre issue qu'une fin de campagne anticipée. Inqualifiable!
Stanislav Dragun et Pavel Savitski ont écoeuré Lars Gerson et le Luxembourg.