Changer d'édition

Choc des générations à Tottenham, première à Bergame
Sport 19.02.2020

Choc des générations à Tottenham, première à Bergame

L'expérimenté coach de Tottenham Jose Mourinho affronte le jeune Julian Nagelsmann, à la tête du RB Leipzig

Choc des générations à Tottenham, première à Bergame

L'expérimenté coach de Tottenham Jose Mourinho affronte le jeune Julian Nagelsmann, à la tête du RB Leipzig
Photo: AFP
Sport 19.02.2020

Choc des générations à Tottenham, première à Bergame

Le charismatique entraîneur des Spurs José Mourinho affronte le RB Leipzig du prometteur Julian Nagelsmann en 8e de finale aller de Ligue des champions, mercredi (21h) lors d'une soirée aussi marquée par les débuts de l'Atalanta.

(AFP) - D'un côté, un palmarès interminable, deux C1 gagnées, un bagou qui a fait du «Mou», 57 ans, une star mondiale. De l'autre, un prodige allemand de 32 ans qui réalise des prouesses à la tête de l'une des équipes les plus talentueuses du continent. Leur affrontement promet des étincelles à Londres, d'autant que les «Spurs» ont gagné leurs trois derniers matches. Mais la blessure à un bras, dimanche, de Son Heung-min, qui a marqué lors des cinq derniers matches, prive les Anglais d'un deuxième buteur, après Harry Kane.

Le club allemand dispute, lui, son premier huitième de finale. S'il a perdu la tête de la Bundesliga, son match nul début février au Bayern (0-0), où Tottenham avait perdu en décembre (3-1), a redémontré sa capacité à tenir tête aux gros.

Autre club novice: l'Atalanta Bergame, qui affronte Valence (20h00 GMT) dans l'affiche la plus ouverte des huitièmes. Les Lombards, qui reçoivent au stade San Siro de Milan, s'appuient sur la meilleure attaque du Championnat d'Italie pour créer la surprise. Valence, sans ses défenseurs Ezequiel Garay (blessé) et Gabriel Paulista (suspendu), ni son gardien titulaire Jasper Cillessen (blessé), est à la portée des Italiens, mais les Valenciens ont déjà montré qu'ils pouvaient, eux aussi, déjouer les pronostics. Ils ont ainsi gagné à Chelsea et à l'Ajax Amsterdam - qu'ils ont éliminés - lors de la première phase.

Les joueurs du FC Valence sont décontractés avant d'affronter l'Atalanta Bergame à Milan
Les joueurs du FC Valence sont décontractés avant d'affronter l'Atalanta Bergame à Milan
Photo: AFP

Sur le même sujet

Avec les huitièmes, le retour des frissons
Encore un blockbuster? Après les frissons du printemps dernier, la Ligue des champions reprend avec des huitièmes à suspense, dès mardi avec Dortmund-Paris SG et Atlético-Liverpool (21h), avant le choc entre Manchester City et le Real Madrid la semaine prochaine.
Le célèbre Mur jaune du Signal Iduna Park est prêt à accueillir comme il se doit le PSG ce mardi
Le PSG confirme, Tottenham sombre face au Bayern
Le PSG s'est tiré avec les honneurs du guêpier stambouliote en s'imposant 1 à 0 sur la pelouse de Galatasaray, mardi soir lors de la 2e journée de Ligue des champions marquée par le carton du Bayern Munich sur le terrain de Tottenham: 7-2!
01.10.2019, Großbritannien, London: Fußball: Champions League, Tottenham Hotspur - FC Bayern München, Gruppenphase, Gruppe B, 2. Spieltag im Tottenham Hotspur Stadium. Serge Gnabry vom FC Bayern München jubelt über seinen Treffer zum 2:5. Am Boden liegt Torhüter Hugo Lloris von Tottenham. Foto: Matthias Balk/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Real défie l'Ajax, Tottenham - Dortmund sans Kane ni Reus
Longtemps au ralenti, le Real Madrid a retrouvé de l'allant au meilleur moment pour débuter la défense de sa triple couronne, mercredi à Amsterdam contre l'Ajax (21h) en huitièmes de finale aller de Ligue des champions, quand Tottenham sans Harry Kane recevra Dortmund sans Marco Reus.
Dortmund's players celebrate after scoring during the German first division Bundesliga football match Borussia Dortmund v Hoffenheim in Dortmund, western Germany, on February 9, 2019. (Photo by Patrik STOLLARZ / AFP) / RESTRICTIONS: DFL REGULATIONS PROHIBIT ANY USE OF PHOTOGRAPHS AS IMAGE SEQUENCES AND/OR QUASI-VIDEO
Ligue des champions: Tirage au sort: les gros vont-ils se manger entre eux?
«J'en ai assez du sort», avait pesté le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge en 2016, après la victoire au forceps de son équipe contre la Juventus Turin, en huitièmes de finale de la Ligue des champions. De quel choc accouchera cette saison le tirage au sort des huitièmes ce lundi à midi?