Changer d'édition

Championnat féminin: Mamer se relance, Bettembourg et le Progrès ont peiné
Sport 15 5 min. 22.10.2017

Championnat féminin: Mamer se relance, Bettembourg et le Progrès ont peiné

Sport 15 5 min. 22.10.2017

Championnat féminin: Mamer se relance, Bettembourg et le Progrès ont peiné

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Bettembourg et Junglinster poursuivent leur mano a mano en tête de la Ligue 1. Le Progrès reste le dernier poursuivant à trois points. Colmar-Berg et Itzig/Canach/CeBra ont été tout proche de créer une surprise. Mamer amorce sa remontée.

Bettembourg et Junglinster poursuivent leur mano a mano en tête de la Ligue 1. Le Progrès reste le dernier poursuivant à trois points. Colmar-Berg et Itzig/Canach/CeBra ont été tout proche de créer une surprise. Mamer amorce sa remontée.

Par Daniel Pechon

Comme Junglinster lors de la première journée (1-2), Bettembourg, malgré le sens du but de Karen Marin, a eu du mal à vaincre Itzig/Canach/CeBra. Le leader a été pris à froid en encaissant un auto-goal après cinq minutes. Karen Marin, en pleine confiance, a inversé la tendance avec un doublé avant la pause à 1-2.

Avec un penalty de Tania Pedrosa, Itzig/Canach/CeBra a débuté le second acte comme le premier avec un but. Karen Marin a redonné à l'heure, une avance définitive à Bettembourg (2-3) avec son troisième but de la soirée, son dixième de la saison.

Pour la deuxième fois et en deux matchs, la fin de rencontre a été cruelle pour Colmar-Berg. Sur le terrain du Progrès, le chrono indiquait la 85e minute quand le dernier de classe doublait son avance à 0-2 avant une fin de match stupéfiante. Julia Battisti, Andreia Machado et Sonia Tremont se succédaient au marquoir entre la 86e et la 90e+5 pour faire passer le score in extremis à 3-2 en faveur du Progrès.

Cette victoire, la moins éclatante des quatre, isole Niederkorn à la troisième place car comme Itzig/Canach/Cebra, Rosport/USBC/Christnach a été dominé, certes, face à un des deux ténors de ligue 1, Junglinster. La Jeunesse a fait la différence dès la pause avec des buts de Sara Olivieri, Sabrina Deda et Noémie Tiberi. En seconde mi-temps, Lena Goedert a sauvé l'honneur des locales alors que Carina Alves a inscrit le quatrième de Junglinster (1-4).

Wormeldange/Munsbach/CSG déstabilisé

A Mamer après les 45 premières minutes, le match était bien engagé pour Wormeldange/Munsbach/CSG qui menait 1-2 grâce à l'ouverture du score d'Aurélie Theis (10e) et un but de Marta Estevez (35e) après la frappe enroulée de Maité Machado (15e) qui avait égalisé pour Mamer. Puis les Mosellanes ont connu un flottement, déstabilisées par la blessure de leur gardienne Jana Robin (50e), qui blessée a hésité à quitter le terrain avant d'être remplacée par Meave O'Hannrachain joueuse de champ qui n'a rien eu à se reprocher dans les filets. Mamer a égalisé par Janine Hansen (52e) qui a trouvé le petit filet, pris l'avance sur un penalty converti par Maité Machado et scellé son succès par Susana Garcia servie par Rita Leite (4-2).

Après trois défaites, le RFCUL s'est remis à l'endroit et dominé 3-0 Lintgen/Bissen, après avoir mené 2-0 après 35 minutes. Le Racing se donne de l'air en bas de tableau.

Filipe Da Cunha (Mamer): «Une prestation très correcte et la satisfaction de la réaction après le match de la semaine dernière. Notre adversaire a saisi ses occasions de but pour mener à la pause! A la mi-temps j’ai demandé aux filles d’y croire et de ne pas changer d’attitude. Je regrette naturellement la blessure de leur gardienne et espère qu'elle n'a rien de grave. Mais nous aurions dû faire beaucoup mieux. L’équipe a baissé de niveau en fin de match.» Mamer - Wormeldange/Munsbach/CSG 4-2

Filipe da Cunha l'entraîneur de Mamer, loue la seconde période de son équipe.
Filipe da Cunha l'entraîneur de Mamer, loue la seconde période de son équipe.
Photo: Stéphane Guillaume

Daniel Nunes (Bettembourg): «Les deux explications à notre courte victoire: Itzig est une bonne équipe et nous avons manqué de punch. Actuellement, on est physiquement à la rue, avec trop de déchets techniques, beaucoup d'erreurs de concentration. Il est urgent de s'entrainer beaucoup, mieux et plus souvent. Les présences laissent à désirer de ce côté-là. Evidemment, l'essentiel est là, avec les trois points, mais il faudra réaliser une autre prestation si on veut prendre les trois points face à Niederkorn.»  Itzig/Canach/CSG - Bettembourg 2-3

Yves Block (Lintgen/Bissen): «Le Racing nous a été supérieur dans tous les domaines. Vraiment une belle équipe avec un bon fond de jeu. De notre côté, ce sera une saison très difficile mais on le savait dès le premier match. De nombreuses joueuses évoluaient encore en Ligue 3 la saison dernière. Elles ont besoin d'apprendre. Et je répète notre leitmotiv: ne pas baisser la tête et continuer à y croire.» RFCUL - Lintgen/Bissen 3-0

Steve Senisi (Progrès): «Nous encaissons le 0-2 à la 85e minutes. Les cinq dernières minutes ont été de la pure folie! Nous n'étions pas du tout présents toute la première mi-temps ainsi qu'une partie de la seconde. Colmar-Berg mérite mieux au classement et beaucoup mieux dans ce match! Je ne suis pas satisfait. L'approche et l'implication dans le match n'étaient pas à la hauteur. Il faut mouiller plus son maillot.» Progrès - Colmar-Berg 3-2

Jérôme Henrionnet (Junglinster): «Notre première mi-temps a été sérieuse et globalement satisfaisante, collectivement bonne. Nous avons essayé de produire du jeu avec plus ou moins de réussite. La deuxième, ce fut plus laborieux, trop de déchets techniques et surtout une absence de jeu collectif, qui me laisse un goût d'inachevé.»  Rosport/USBC/Christnach - Junglinster 1-4

Nicola Bevilacqua (Wormeldange/Musnbach/CSG): «Nous aurions pu revenir avec un ou plusieurs points en poche mais nous avons manqué de constance. Une prestation en dessous de nos capacités et avec un arbitrage qui ne nous a pas aidés. Il n'était pas à la hauteur. Je suis obligé d'effectuer deux changements sur blessures dont notre gardienne avec l’obligation de mettre une joueuse de champ dans le but. Un match à oublier.» Mamer - Wormeldange/Munsbach/CSG 4-2

Nicolas Bevilacqua peste sur l'arbitrage.
Nicolas Bevilacqua peste sur l'arbitrage.
Photo: Stéphane Guillaume

Ligue 2: statu quo

Le Swift a remporté sa victoire la plus étriquée de la saison face au CeBra/Itzig/Canach 2 (4-2). Wincrange a conforté son statut de meilleure défense en écartant Aspelt/Remich/Bous (5-1). Larochette a renvoyé Bettembourg, le dernier poursuivant du trio de tête à six points par une victoire (4-1). C'est le statu quo en Ligue 2.

Ligue 3




Sur le même sujet

Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2