Changer d'édition

Championnat dames: Le RFCUL dans le sillage de Bettembourg et Junglinster
Sport 15 4 min. 23.04.2017

Championnat dames: Le RFCUL dans le sillage de Bettembourg et Junglinster

Juliana Andrade prend le meilleur sur Lisa Kneip, le Racing a écarté Ell 5-1.

Championnat dames: Le RFCUL dans le sillage de Bettembourg et Junglinster

Juliana Andrade prend le meilleur sur Lisa Kneip, le Racing a écarté Ell 5-1.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 15 4 min. 23.04.2017

Championnat dames: Le RFCUL dans le sillage de Bettembourg et Junglinster

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Dix-huit buts pour les deux leaders et même 23 si on inclut les buts du RFCUL, troisième. Le trio de tête a réalisé un festival offensif. Dans le bas de tableau Wincrange engrange un point.

Dix-huit buts pour les deux leaders et même 23 si on inclut les buts du RFCUL, troisième. Le trio de tête a réalisé un festival offensif. Dans le bas de tableau Wincrange engrange un point.

Par Daniel Pechon

Opposées à des formations de bas de tableau, les deux équipes de tête n'ont pas lésiné. Bettembourg a enfilé neuf buts à Colmar-Berg qui a réduit la marque à la 17e minute par Kim Jungbluth (le deuxième but encaissé depuis la reprise par le leader). Les visiteuses ont limité la casse à la pause avec un score de 3-1. Après la mi-temps, le leader a accéléré avec notamment un triplé de Karen Marin inscrit en 10 minutes. Les autres réalisations de Bettembourg: un doublé d'Anouchka Besch, un but de Raquel Miranda, Marie -Amélie Albrand, Vitaly Delisle et Melissa Muacho.

52 matchs sans défaite

Face au Fola Esch, Junglinster a simplement répété le score du match aller (9-0), alignant un 52e match sans défaite en championnat et en coupe nationale. La Jeunesse n'a plus été battue depuis pratiquement deux années, défaite 3-1 face à Bettembourg le 25 avril 2015.

Le RFCUL reste à la poursuite des deux premiers. Le Racing dominé Ell, qui sortait de deux victoires consécutives. Les visiteuses ont relancé le suspense après la pause en réduisant le score à 2-1. Au final , le club de la capitale a fait grimper le tableau d'affichage à 5-1 avec un doublé de Juliana Andrade, un but de Julia Battisti, Gabriela Lemos et Catarina Lavinas.

Rosport/Berdorf/Christnach a remporté sa septième victoire de la saison, la seconde face à Lintgen, avec les doublés de Jessy Schmit et Céline Alves et un but de Rebecca Blanckenmeister. Le Minerva a résisté une mi-temps avant d'encaisser quatre buts après la pause (5-0).

En déplacement au Progrès, Itzig/Canach/CeBra n'a pris l'avantage dans la rencontre qu'à une seule reprise mais cette avance n'a duré que trois minutes entre le but de Lisa Noesen et l'égalisation locale tombée à la 88e  minute (3-3). Auparavant, Julie Silva a égalisé une première fois à 1-1 à la 45e minute et Sara Borges une deuxième fois à l'heure de jeu (2-2). Il s'agit du troisième partage en quatre matchs pour l'équipe de Fernando Reis da Silva.

En bas de tableau, si le Fola Esch et Colmar-Berg ont été étrillés, Wincrange a arraché un point face à Mamer. Les nordistes ont ouvert la marque après la pause avant de se faire rejoindre ... par un auto-goal (1-1). Cinquième point pour Wincrange dans ce second tour, déjà un de plus qu'au premier.

Ligue 2: Schifflange n'a pu terminer son match

Si Wormeldange/Hostert/Munsbach/CSG poursuit un parcours parfait en tête après une victoire - moins autoritaire que d'habitude face au CeBra/Itzig/Canach 2 (4-1) -  Mertert/Wasserbillig a réalisé  la mauvaise affaire du week-end après son revers à Diekirch (4-2). Stéphanie Breser et Anne Ferring ont pourtant égalisé à 1-1 et à 2-2.

A la deuxième place, Schifflange conforte son avance par rapport aux Mosellans soit six points. Le match contre Aspelt/Remich/Bous  a pourtant été stoppé après 80 minutes alors que le score était de 10-0 ( buts d'Alison Perrey 4,d' Alma Kameric 3, de Tammy Aniset 2 et Yana Lentz).

«L'entraîneur d'Aspelt a malheureusement fait sortir une à une ses joueuses pour arriver à six sur le terrain, forçant l'arrêt du match», explique Tammy Aniset, capitaine de Schifflange.

A noter encore que Larochette (4e), battu 2-1 à à Bettembourg 2, n'a pas profité du revers de Mertert/Wasserbillig.

Ils ont dit

Filipe Da Cunha (Mamer): «Une première mi-temps médiocre. Aucune opportunité pour mon équipe. Un terrain très dur, qui n'a pas facilité notre jeu.  Avec des changements à la pause, nous avons eu plus de possession de ballon. Wincrange marque sur une action individuelle et on égalise grâce à un auto-goal. Beaucoup de volonté mais trop de déchets dans le jeu.» Wincrange - Mamer 1-1

Steve Senisi (RFCUL): «Nous avons fait une bonne première mi-temps avec deux buts marqués sur coup-franc de Juliana et Gabriela. A la suite d'une erreur individuelle, on relance Ell. Mais Juliana et Catarina ont scellé le match. Dans l'ensemble, c'est mérité.» RFCUL - Ell 5-1

Steve Senisi a apprécié la prestation de ses joueuses.
Steve Senisi a apprécié la prestation de ses joueuses.
Photo: Michel Dell'Aiera

Daniel Nunes (Bettembourg): «Pas un bon match en première période avant le réveil en seconde. Une superbe rentrée en jeu de Raquel Miranda qui a dynamisé l'équipe. Mention spéciale aussi à Amélie Albrand qui a dépanné en défense et qui a signé un bon match.» Bettembourg - Colmar-Berg 9-1

Carlo Calmes (Rosport/Berdorf/Christnach): «Lintgen a résisté une mi-temps avant de subir en seconde période  Lintgen est une équipe plus faible qu'au premier tour, normal avec les départs de Bourg et Sauber.» Rosport/Berdorf/Christnach - Lintgen 5-0

Guy Kremer (Mertert/Wasserbillig): «Très mauvais match de l'équipe, on a raté complètement notre première mi-temps. Pas grand-chose à dire. On n'a pas concrétisé  nos occasions et Diekirch nous a mis à terre avec des coup-francs bien tirés.» Diekirch - Mertert/Wasserbillig 4-2


Sur le même sujet

Football féminin: Mamer assomme Bettembourg
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden