Changer d'édition

Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne
Sport 4 min. 06.11.2016

Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne

Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.

Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne

Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.
Photo: AFP
Sport 4 min. 06.11.2016

Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.

Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Du rythme, de l’engagement et des situations dangereuses. Messins et Stéphanois n’ont pas ménagé leurs efforts sur la magnifique pelouse de Saint-Symphorien. Très déterminés, les hommes de Philippe Hinschberger ont été les plus entreprenants et par deux fois dans la même minute (10e), Erding et Cohade ont vu leur essai respectif, en pleine surface adverse, finir sur la main d’un Stéphanois. Penalty? Bartolomeu Varela, l’arbitre à la gâchette rapide, n’a pas accédé au désir des Messins. Quatre minutes plus loin, Erding de la tête a bien propulsé le ballon au fond des filets stéphanois, mais son but a été logiquement annulé pour une position de hors-jeu (14e).

Dans un système articulé en 4-4-2, pour la première fois de la saison, le FC Metz va se procurer une opportunité en or de prendre les devants: Nguette file sur le flanc droit et son centre en retrait et repris, au premier poteau, par le pied droit de Mevlüt Erding (43e) qui voit son essai passer tout près du poteau gauche de Ruffier. Le tournant du match.

Ensuite, la partie s’est équilibrée et les Mosellans, en supériorité numérique (expulsion de Tannane à la 35e minute), ont buté sur une défense stéphanoise bien en place. La tête de Diallo (61e) ou le retourné acrobatique de Falette (90e) n’ont pas suffi pour offrir au FC Metz un succès qui lui aurait fait du bien. Le FC Metz compte désormais 14 points après 12 journées de Ligue 1. Un bon 14/20 pour une formation messine au jeu cohérent, aux envies de bien faire manifestes et qui a retrouvé de vraies valeurs défensives. Il ne lui a manqué qu’un seul petit but pour gâter Saint-Symphorien. Dommage.

Les joueurs et leur note

Didillon (6/10) s’est montré sûr dans toutes ses interventions: une belle envolée horizontale (24e), une intervention dans les airs nette (41e) et un dégagement au poing autoritaire (52e). En défense, Balliu (7) a très certainement délivré sa meilleure partition sous les couleurs messines depuis son arrivée en Moselle. Déterminé dans ses nombreuses interventions défensives et appliqué dans son jeu offensif, il a sauvé son camp en détournant un ballon sur sa ligne de but (78e)! Milan (6) et Falette (6) ont repris quelques couleurs après leurs dernières sorties très poussives.

Habib Diallo au duel avec Léo Lacroix. Il n'y a pas eu de vainqueur entre le FC Metz et St-Etienne.
Habib Diallo au duel avec Léo Lacroix. Il n'y a pas eu de vainqueur entre le FC Metz et St-Etienne.
Photo: AFP

Au milieu, Mandjeck (6,5) a fait valoir ses qualités physiques et affiché une précieuse présence tout au long de la partie. Cohade (5) n’a pas été aussi en vue qu’au cours des quatre dernières sorties et a été trop transparent en seconde période. Lejeune (6) a retrouvé son brassard de capitaine et son envie de jouer juste comme sa présence dans le jeu défensif ont fait du bien. Nguette (6,5) adore dribbler, sa «roulette» magique est efficace et son centre pour Erding (43e) a été un délice.

En attaque, Erding (5,5) a lutté, comme d’habitude, a bénéficié d’une opportunité «6 étoiles» (43e) qui aurait pu offrir le succès à ses couleurs. Il est sorti (69e) en se tenant la cuisse. Diallo (5,5) a permis au onze grenat de jouer plus haut mais n’a pas su se mettre en position favorable pour marquer.

L’homme du match

Benoît Assou-Ekotto (7,5). Sa nonchalance affichée hors du terrain, et ce dès sa présentation officielle, n’était donc qu’une mauvaise impression. L’ex-Stéphanois a été très bon face à ses anciens coéquipiers. Le latéral gauche messin a rendu fou Tananne, qui a disjoncté après 35 minutes de jeu. Bien placé, précis dans ses relances et n’hésitant pas à prendre une part active dans le jeu offensif de sa formation, Assou-Ekotto a gagné sa place de titulaire dans le couloir gauche de la défense messine. Avec maîtrise et expérience.

Metz - Saint-Etienne 0-0

Stade Saint-Symphorien, temps froid, excellente pelouse, arbitrage de M. Varela, 16.204 spectateurs.

Cartons jaunes: Cohade (8e), Mandjeck (45+2) à Metz; M’Bengue (9e), Tannane (35e) à Saint-Etienne

Carton jaune-rouge: Tannane (36e) à Saint-Etienne.

METZ: Didillon; Balliu, Milan, Falette, Assou-Ekotto; Mandjeck, Cohade, Lejeune (cap.) (73e Jouffre), Nguette (90+2 Hein); Erding (69e Sarr), Diallo.

Joueurs non entrés en jeu: Kawashima; Rivierez, Bisevac, Doukouré.

SAINT-ETIENNE: Ruffier; Théophile-Catherine, Lacroix, Perrin (cap.), M’Bengue; Pajot (85e Dabo), Veretout, Saivet (63e Monnet-Paquet); Tannane, Nordin (69e Söderlund), Roux.

Joueurs non entrés en jeu: Moulin; Malcuit, Selnaes, Polomat.


Sur le même sujet

Ligue 1: Le FC Metz avance à petit point face à Caen
Alors qu’il menait deux fois au score, le FC Metz s’est fait reprendre par Caen (2-2) et va avoir une tonne de regrets avant de recevoir le PSG ce mardi. La fébrilité défensive des hommes de Philippe Hinschberger les prive d’un succès qu’ils méritaient pourtant.
Franck Signorino intervient devant Jonathan Delaplace. Les Messins sont passés deux fois devant Caen, mais ils ont fini par concéder le nul.
30e journée de Ligue 1: Superbe opération du FC Metz face à Bastia
Privé trop rapidement de Falette puis de Sarr sur blessure, le FC Metz a néanmoins su distancer une faible équipe de Bastia (1-0). Un succès hyper important dans la course au maintien. Les hommes de Philippe Hinschberger vont pouvoir récupérer avant d’accueillir Lyon le 5 avril.
Metz's palyers celebrate after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bastia (SCB) on March 17, 2017 at Saint Symphorien stadium in Longeville-Les-Metz, eastern France.  / AFP PHOTO / Jean Christophe VERHAEGEN
Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen
En manque d’inspiration et de créativité, le FC Metz a laissé Caen lui filer entre les pieds (0-3). Bisevac a vu rouge et le revers plonge le camp grenat dans le noir avant de recevoir Guingamp mercredi. Metz va-t-il retrouver la lumière ?
Le FC Metz n'a pas dissipé ses doutes sur la pelouse de Caen, sentant désormais le vent du boulet.
Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse
Discipliné, combatif et s’appuyant sur Bisevac, Assou-Ekotto et Mandjeck, le FC Metz a su aller chercher un succès d’importance à Toulouse (2-1). Excellent pour le moral avant de recevoir Lorient dans huit jours.
Metz' French midfielder Yann Jouffre celebrates with teammates after scoring a penalty kick during the French L1 football match Toulouse against Metz November 19, 2016 at the Municipal Stadium in Toulouse.   / AFP PHOTO / PASCAL PAVANI