Changer d'édition

Ce dimanche à Esch/Alzette: Le Fola arrache le nul dans un derby fou
Sport 4 min. 25.09.2016

Ce dimanche à Esch/Alzette: Le Fola arrache le nul dans un derby fou

Ricardo Delgado prend le meilleur sur Ryan Klapp mais au final, le Fola et la Jeunesse ont partagé (2-2).

Ce dimanche à Esch/Alzette: Le Fola arrache le nul dans un derby fou

Ricardo Delgado prend le meilleur sur Ryan Klapp mais au final, le Fola et la Jeunesse ont partagé (2-2).
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 25.09.2016

Ce dimanche à Esch/Alzette: Le Fola arrache le nul dans un derby fou

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Mené deux fois au score, le Fola est parvenu à arracher l’égalisation dans les dernières minutes de ce derby (2-2). La Jeunesse a cru longtemps pouvoir tenir un premier succès depuis 2012 dans ce match phare de la ville d’Esch.

Mené deux fois au score, le Fola est parvenu à arracher l’égalisation dans les dernières minutes de ce derby (2-2). La Jeunesse a cru longtemps pouvoir tenir un premier succès depuis 2012 dans ce match phare de la ville d’Esch.

Par Thibaut Goetz

Le match.

109e derby de l’histoire ce dimanche entre le Fola et la Jeunesse. Et après quelques minutes d’observation, la première occasion arrive pour le club doyen, sur un coup-franc de Dallevedove, Hadji s’élève plus haut que tout le monde mais Oberweis détourne en corner (7e). La première occasion pour la Jeunesse est à mettre à l’actif de Stumpf, qui n’hésite pas à permuter souvent avec Corral entre le côté gauche et la pointe de l’attaque bianconera (12e).

Les locaux se procurent quelques belles situations mais quand les frappes ne sont pas trop écrasées comme celle de Rodrigues (21e), elles frôlent les montants avec Klapp (22e). Et contre toute attente, la Jeunesse ouvre le score par Lapierre! Après un décalage de Kühne sur la droite, Lapierre trouve le petit filet d’un Hym qui n’avait jusque-là rien eu à faire depuis le début (24e). Il faut quelques minutes aux hommes de Jeff Strasser pour réagir, et c’est encore Rodrigues qui se signale en trouvant l’extérieur du montant droit d’Oberweis (32e). 

Menés au score dans un derby qu’il n’a plus perdu depuis quatre ans, le Fola attaque bien la seconde période mais Hadji se heurte une nouvelle fois à Oberweis (46e). Muharemovic frappe ensuite depuis l’entrée de la surface, et cette fois c’est en deux temps que le gardien de la Jeunesse capte le ballon (51e). Stumpf tente de son côté une reprise acrobatique après un coup-franc et Klein sur sa ligne doit dégager le ballon de la tête en catastrophe (54e).

Les hommes de Jeff Strasser ont la possession du ballon mais celle-ci se révèle cruellement stérile et pire les occasions d’égaliser sont très rares. Et comme face au Progrès, il y a peu, c’est le jeune Gerson Rodrigues qui va permettre au Fola d’égaliser après une passe du rentrant Cvetkovic (1-1, 81e).

Ces dernières minutes sont décidément folles puisque Ontiveros va redonner l’avantage aux visiteurs après un contre éclair (1-2, 84e). Et le coaching de Jeff Strasser va se révéler payant puisque Laterza égalise sur corner! (2-2, 87e). Pas de vainqueur au final mais un derby inoubliable!

Duel musclé entre Mehdi Kirch et Andrea Deidda.
Duel musclé entre Mehdi Kirch et Andrea Deidda.
Photo: Fernand Konnen

La note: 15/20

Le derby a eu un peu de mal à s’emballer mais les occasions se sont succédé en première mi-temps. La Jeunesse a pris confiance après son ouverture du score et le Fola quant à lui s'est montré parfois fébrile. Une deuxième mi-temps plus tendue avant un dernier quart d’heure complètement débridé. Un derby que ne sont pas près d’oublier les 1.523 spectateurs présents au stade Mayrisch.

Le fait du match.

Quatorze minutes de retard pour le coup d’envoi. Même si l’initiative du Fola de mettre en avant ses équipes de jeunes est en soi une très bonne idée, cette présentation a entraîné un retard du coup d’envoi de plus de dix minutes. Regrettable.

L’homme du match: Jeff Strasser

Devant un onze en manque d’idées notamment offensives, le coaching de l’ancien joueur de Kaiserslautern s’est révélé payant puisque Cvetkovic a offert la première égalisation à Rodrigues avant qu’un autre nouveau venu, Tom Laterza, n’assure définitivement un point au Fola.

Jeff Strasser a eu le nez fin dans son coaching.
Jeff Strasser a eu le nez fin dans son coaching.
Photo: Ben Majerus

Réactions

Carlo Weis (Jeunesse): "Je ne suis pas déçu mais un peu triste pour l'équipe. On a fait une très bonne prestation, le public a vu un très bon match, très fair-play, avec un rythme très élevé et cela montre qu'on peut disputer des matchs d'une intensité supérieure et c'est de bon augure pour la suite".

Jeff Strasser (Fola): "On s'est révolté contre une injustice, car je ne sais pas, vous êtes mieux placés que moi, mais leur deuxième but me paraît hors-jeu. C'est mon avis mais de ce match, je retiendrai tout simplement qu'avec plus d'efficacité et sans cette erreur d'inattention qui nous coûte un but, le match aurait été différent".

Fola - Jeunesse 2-2

Stade Emile Mayrisch, pelouse correcte, arbitrage de M.Kopriwa assisté de MM. Da Costa et Mateus Santos. 1.523 spectateurs payants. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 (Lapierre, 24e), 1-1 (Rodrigues, 81e), 1-2 (Ontiveros, 84e), 2-2 (Laterza, 87e)

Corners: 9 (3+6) pour le Fola, 5 (1+4) pour la Jeunesse.

Cartons jaunes : Muharemovic (65e, faute sur Corral) au Fola, Stumpf à la Jeunesse.

FOLA: Hym; Mahmutovic, Klein, Bernard, Kirch; Souto (cap.) (74e Cvetkovic), Muharemovic; Rodrigues, Dallevedove, Klapp (76e Laterza); Hadji.

Joueurs non utilisés: Cabral, Sacras, Rocha.

Entraîneur: Jeff Strasser.

JEUNESSE: Oberweis; Lapierre, Todorovic, Delgado, Pinna; Ontiveros, Kühne, Peters, Deidda (82e Sardarian), Stumpf; Corral.

Joueurs non utilisés: Devas, Papadopoulos, Soares, Martins.

Entraîneur: Carlo Weis.



Sur le même sujet

4e journée de BGL Ligue: Le Fola accroché par le Progrès
Le leader accueillait le troisième du classement ce vendredi soir dans son stade Emile Mayrisch. Après avoir laissé le Progrès prendre les devants, le Fola à réussi à glaner le point du nul grâce à Gerson Rodrigues (1-1). Samir Hadji avait auparavant manqué un penalty.
Gerson Rodrigues (Fola Esch - 7) im Zweikampf mit Ismael Bouzid (Progres Niederkorn - 5)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 4. Spieltag, Saison 2016-2017 / 26.08.2016 /
CS Fola Esch-Alzette - FC Progres Niederkorn / 
Stade Emile Mayrisch, Esch-Alzette /
Foto: Ben Majerus
Europa League: Le Fola tout près de l’exploit
Après la défaite 3-1 à l’aller, c’est un Fola séduisant et revanchard qui a battu (1-0) une équipe d’Aberdeen bien timide. Une victoire pour l’honneur sur la plus petite timide des marges, car elle ne permet pas aux hommes de Jeff Strasser de se qualifier (2-3 sur l'ensemble des deux matches).
Football: Bensi répond à Ibrahimovic
La Jeunesse est venue chercher un point, jeudi soir, dans le fief du Fola, grâce à l'inévitable Sanel Ibrahimovic, buteur dès la 3e minute. Stefano Bensi a égalisé, au début de la seconde période, mais la formation de Jeff Strasser a perdu la tête du classement au profit du F91 vainqueur à Käerjéng.
50e minute, Stefano Bensi offre une égalisation méritée au Fola suite à une grosse erreur de Ricky Delgado.