Changer d'édition

Ce dimanche à Dudelange: La séance des tirs au but favorable au Progrès
Sport 4 min. 29.10.2017 Cet article est archivé

Ce dimanche à Dudelange: La séance des tirs au but favorable au Progrès

Manu Françoise et le Progrès ont terrassé Dudelange au Nosbaum. Quelle performance!

Ce dimanche à Dudelange: La séance des tirs au but favorable au Progrès

Manu Françoise et le Progrès ont terrassé Dudelange au Nosbaum. Quelle performance!
Photo: Yann Hellers
Sport 4 min. 29.10.2017 Cet article est archivé

Ce dimanche à Dudelange: La séance des tirs au but favorable au Progrès

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le Progrès s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe en écartant le F91 à l'issue de la séance des tirs au but au terme d'une rencontre spectaculaire et indécise jusqu'au bout (3-3). C'est Matias qui a inscrit le but victorieux pour le Progrès.

(ER) - Le Progrès s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe en écartant le F91 à l'issue de la séance des tirs au but au terme d'une rencontre spectaculaire et indécise jusqu'au bout (3-3). C'est Matias qui a inscrit le but victorieux pour le Progrès.

Les Dudelangeois n'avaient plus été battus en Coupe de Luxembourg, à l'exception de deux finales, depuis le 1er mai 2013, en quarts de finale contre la Jeunesse.

Le match

En trouvant la faille sur sa première opportunité, le Progrès s'est facilité la tâche face au F91. Une contre-attaque orchestrée par le duo S. Thill-Françoise et ponctuée par Karapetian (0-1). Une réussite totale pour les hommes de Paulo Amodio qui ont laissé volontairement le cuir à leurs hôtes du jour. Les joueurs de Niederkorn misant sur la vitesse d'exécution de leurs éléments offensifs.

Au cours de la première mi-temps, les Dudelangeois ont eu la mainmise sur les débats sans réellement inquiéter Schinker. C'est d'ailleurs le gardien visiteur qui est à la base de l'égalisation locale à la 36e minute sur une frappe de Malget. Alors qu'il avait capté le cuir, le dernier rempart du Progrès le laissait filer (1-1) alors qu'il s'était interposé avec brio sur un coup franc de Jordanov (22e) et avait stoppé sans problème une reprise de la tête de Cruz (32e).

Sans une sortie autoritaire de Frising dans les pieds de Schneider, le Progrès était bien proche de reprendre l'avance (41e). Ce n'était que partie remise, Karapetian profitait d'une longue balle dans l'axe et se jouait (fautivement?) de Cruz avant de tromper Frising (1-2).

Le milieu défensif dudelangeois était plus heureux avant l'heure de jeu quand il égalisait de près (2-2). Les Dudelangeois accéléraient enfin les échanges. Stolz était bien près de donner enfin l'avantage à ses couleurs mais Schinker était impérial (62e). Ce n'était que partie remise. Pokar laissait le cuir à Turpel qui s'enfonçait plein axe, la frappe enroulée de l'international luxembourgeois ne laissait aucune chance à Schinker (3-2).

Le F91 avait fait le plus difficile mais tout était à refaire à la 73e minute. Une glissade de Cruz profitait à Françoise qui ne laissait pas passer l'aubaine et plaçait le ballon hors de portée de Frising (3-3).

Direction les prolongations. Er Rafik était le premier à dégainer (100e) mais Schinker était au bon endroit. Les répliques étaient signées Karapetian (102e et 113e) mais Frising repoussait des poings. Aucune des deux formations ne parvenait à prendre le dessus malgré un dernier coup franc de Dikaba sur le poteau (118e).

Duel physique entre Metin Karayer et Dave Turpel. Le Progrès a émergé lors de la séance des tirs au but.
Duel physique entre Metin Karayer et Dave Turpel. Le Progrès a émergé lors de la séance des tirs au but.
Photo: Yann Hellers

La note

14/20. De l'engagement, des buts, du suspense, cette rencontre de coupe a tenu ses promesses malgré quelques décisions approximatives de M. Durieux.

Le fait du match

Une séance de tirs au but est toujours particulière. Alors que Frising a repoussé la frappe de Françoise quand le F91 menait 3-2, le tir de Cruz a heurté le poteau avant que Vogel n'égalise à 3-3. Dudelange a laissé passer sa chance. A 4-4, Er Rafik envoyait le cuir dans les airs avant que Matias ne qualifie le Progrès.

L'homme du match

Jerry Prempeh. La défense dudelangeoise a pris 3 buts mais l'ancien joueur de Virton a permis à son équipe de ne pas prendre l'eau. Il a répondu au défi physique de Karapetian et Françoise tout en colmatant les approximations de ses partenaires.  

Dudelange - Progrès 3-3 (4-5 t.a.b.)

Stade Jos Nosbaum, pelouse bosselée, 616 spectateurs payants, arbitrage de M. Durieux assisté de Majtorski et C. Ries. Mi-temps: 1-2.

Evolution du score: 0-1 Karapetian (12e), 1-1 Malget (36e), 1-2 Karapetian (44e), 2-2 Cruz (58e), 3-2 Turpel (67e), 3-3 Françoise (73e).

Cartons jaunes: Pokar (19e, tacle sur O. Thill), Jordanov (45e tacle O. Thill), Stolz (75e, tacle sur  Watzka), Er Rafik (75e, rouspétances) et De Sousa (119e, accroche Fiorani) à Dudelange; Matias (21e, tacle sur Jordanov),  Watzka (28e, tacle sur Solz), Ferino (38e, retient Stolz par le bras), Flauss (60e rouspétances) et Karayer (120e discussion avec De Sousa) au Progrès.

Corners:  10 (4+4+2+0) pour Dudelange, 2 (0+1+0+1) pour le Progrès.

DUDELANGE: Frising; Malget, Cruz, Prempeh, Mélisse, Jordanov (46e Er Rafik); Dikaba (cap.), Sinani (77e Laurienté, 84e De Sousa), Pokar, Stolz; Turpel.

Joueurs non utilisés: Esposito et Schnell.

Entraîneur: Dino Toppmöller.

PROGRES: Schinker; Matias, Karayer, Ferino, Soares; O. Thill (65e Vogel), S. Thill (cap.), Watzka, Schneider (88e Fiorani); Françoise, Karapetian.

Joueurs non utilisés: Flauss, Mastrangelo et Borges.

Entraîneur: Paolo Amodio.


Sur le même sujet

Victorieux du Progrès, le F91 peut croire au doublé
Dudelange a validé son ticket pour la finale de la Coupe de Luxembourg en disposant du Progrès 3-1 ce mercredi soir. Séduisants au premier acte, les Dudelangeois ont par la suite fait parler leur expérience alors que les visiteurs ont frappé les poteaux à trois reprises.
Kevin Malget (F91 4) und Stelvio Cruz (F91 r.) gegen Adrien Ferino (Niederkorn l.) zum 1:0 / Fussball, Coupe de Luxembourg, Halbfinale, F91 - Niederkorn / Duedelingen / 20.04.2019 / Foto: Christian Kemp
Dudelange se fait respecter face au Progrès
Plus mûrs, plus sûrs et plus précis, les Dudelangeois ont logiquement pris le dessus sur le Progrès (4-1). Les protégés de Dino Toppmöller ont scellé leur succès lors du premier acte avant de dérouler ensuite de manière intelligente. Turpel s’est offert un doublé.
Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.