Changer d'édition

C1: Naples accroche le PSG, Dortmund et Barcelone y sont presque
Sport 5 min. 24.10.2018

C1: Naples accroche le PSG, Dortmund et Barcelone y sont presque

Match nul deux buts partout entre le Naples de Marek Hamsik (en bleu) et le PSG de Neymar (à dr.)

C1: Naples accroche le PSG, Dortmund et Barcelone y sont presque

Match nul deux buts partout entre le Naples de Marek Hamsik (en bleu) et le PSG de Neymar (à dr.)
Photo: AFP
Sport 5 min. 24.10.2018

C1: Naples accroche le PSG, Dortmund et Barcelone y sont presque

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le Paris Saint-Germain a arraché le nul (2-2) in extremis à domicile contre Naples lors de la 3e journée des poules en Ligue des champions. A trois matches du but, le Borussia Dortmund, large vainqueur (4-0) de l'Atletico Madrid, et le FC Barcelone ont quasiment en poche leur billet pour les huitièmes de finale.

Groupe A

La conquête de la première place du groupe était au centre du duel opposant le Borussia Dortmund à l'Atletico Madrid dans la Ruhr. Le BVB a largement pris l'ascendant sur les Colchoneros grâce à quatre buts inscrits par le Belge Axel Witsel en première mi-temps (1-0, 38e), puis le Portugais Raphaël Guerreiro (2-0, 73e et 4-0, 89e) et l'Anglais Jadon Sancho (3-0, 83e) en seconde. Avec un bilan parfait de neuf points sur neuf, et... huit d'avance sur le troisième, Dortmund est virtuellement qualifié pour les huitièmes de finale de la C1. Malgré ce lourd revers face au leader de la Bundesliga, l'Atletico reste en position favorable pour décrocher l'une des deux premières places.

En avant-soirée, le FC Bruges et l'AS Monaco s'étaient neutralisés, un but partout. Les Principautaires ont ouvert la marque par Moussa Sylla à la 32e minute, et le champion de Belgique a égalisé sept minutes plus tard, par l'entremise de son puissant attaquant brésilien, Wesley Moraes. Bruges et Monaco se disputeront la troisième place du groupe, avec à la clé, un ticket de consolation pour les seizièmes de finale de l'Europa League.

Les résultats de la 3e journée

FC Bruges (BEL) - AS Monaco (FRA) 1-1

Borussia Dortmund (GER) - Atlético Madrid (ESP) 4-0

Groupe B

Comment le Barça allait-il se comporter dans le choc des leaders du groupe B face à l'Inter Milan dans son Camp Nou, sans sa star Lionel Messi, victime d'une fracture du radius samedi en championnat contre Séville, et sur la touche pour trois semaines? Le milieu offensif brésilien Rafinha, passé par l'Inter Milan, est titulaire, au détriment du Français Ousmane Dembélé, pourtant pressenti pour suppléer la Pulga.

Un coup de génie de la part d'Ernesto Valverde puisque c'est... justement Rafinha qui ouvre le score pour les Blaugrana à la 32e minute (1-0). Jordi Alba doublera la mise en fin de match (2-0, 83e). Comme Dortmund dans le groupe A, Barcelone signe le sans-faute parfait (9 sur 9), et avec huit points de mieux que les troisième et quatrième du groupe, le club catalan a pratiquement en poche son billet pour les huitièmes de finale. Il n'y a rien de mal fait pour l'Inter Milan qui garde toutes ses chances de qualification.

Rafinha (à g.) est félicité par son compatriote brésilien du Barça, Philippe Coutinho après son but d'ouverture
Rafinha (à g.) est félicité par son compatriote brésilien du Barça, Philippe Coutinho après son but d'ouverture
Photo: AFP

Car, plus tôt à Eindhoven, le tournant du match entre le PSV et Tottenham a été l'expulsion du gardien international français des Spurs, Hugo Lloris à la 79e minute. A ce moment, les Londoniens menaient 1-2 avec des buts de Lucas Moura (39e) et Harry Kane (55e) qui faisaient suite à l'ouverture du score par le Mexicain Hirving Lozano (30e). A dix, les hommes de Mauricio Pochettino ont encaissé l'égalisation (2-2) de Luuk de Jong à la 87e minute, perdant ainsi pratiquement toute illusion de décrocher l'une des deux premières places finale du groupe B.

Les résultats de la 3e journée

PSV Eindhoven (NED) - Tottenham Hotspur (ENG) 2-2

FC Barcelone (ESP) - Inter Milan (ITA) 2-0

Groupe C

Devant son public du Parc des Princes, le Paris Saint-Germain fait le forcing en première mi-temps, mais c'est... Lorenzo Insigne (0-1, 29e) qui permet aux Napolitains de regagner les vestiaires avec un avantage d'un but au tableau-marquoir. Les joueurs de Carlo Ancelotti vont ensuite alterner malchance et chance: le Portugais Mario Rui tacle en glissade un centre de Thomas Meunier et envoie le ballon... dans ses propres filets pour l'égalisation parisienne à l'heure de jeu (1-1, 61e), avant que le Belge Dries Mertens ne voit le ballon chanceusement rebondir sur sa cuisse pour redonner l'avantage aux Parthénopéens (1-2, 77e). L'Argentin Angel Di Maria surgit dans le temps additionnel pour offrir au PSG un point aussi inespéré que capital (2-2, 90+3).

Avec quatre points à son compteur, la formation de Thomas Tuchel reste dans le sillage de Naples (5), avant de se déplacer en Campanie lors de la prochaine journée pour un duel qui s'annonce déjà sulfureux.

Face à l'Etoile Rouge Belgrade, lanterne rouge du groupe C avec un point, les Reds de Liverpool n'ont pas laissé passer l'aubaine d'engranger trois points supplémentaires à domicile. Roberto Firmino (1-0, 20e) et l'inévitable Egyptien Mohamed Salah (2-0, 45e) avaient déjà fait la différence avant le repos. Un penalty du même Mo Salah (3-0, 51e), puis une réalisation du Sénégalais Sadio Mané (4-0, 80e) sont venus corser l'addition au second acte pour un succès facile et tranquille qui permet aux hommes de Jürgen Klopp de profiter du nul entre le PSG et Naples pour s'emparer de la tête du groupe C avec six unités.

Les résultats de la 3e journée

Paris Saint-Germain (FRA) - SSC Naples (ITA) 2-2

Liverpool FC (ENG) - Etoile Rouge Belgrade (SER) 4-0

Groupe D

A Moscou, tout est une question de penalty dans le début de match entre le Lokomotiv et le FC Porto. La différence est que là où le vétéran (37 ans) espagnol Iker Casillas repousse l'envoi de Manuel Fernandes (10e), le Malien Moussa Marega ne laisse, lui, aucune chance à Guilherme (0-1, 26e). La partie s'emballe dans un troisième quart d'heure prolifique avec, coup sur coup, le 0-2 signé par le Mexicain Hector Herrera (35e) et la réduction du score immédiate par Anton Miranchuk (1-2, 38e).

Un autre Mexicain, Jesus Corona redonne un avantage de deux buts aux Dragons dès la reprise (1-3, 47e). C'est le coup de massue pour l'équipe coachée par Youri Semin, qui n'a toujours pas pris le moindre point en trois matches. A l'autre extrémité, le FC Porto vogue en tête du groupe D avec sept points sur neuf.

L'autre match du groupe D s'est terminé sans but à Istanbul entre Galatasaray et Schalke 04 (0-0), malgré de nombreuses occasions en faveur des Königsblauen qui ont clairement abandonné deux points sur les bords du Bosphore, mais conservent une longueur d'avance sur leurs adversaires du jour qu'ils recevront lors de la 4e journée à Gelsenkirchen.

Les résultats de la 3e journée

Lokomotiv Moscou (RUS) - FC Porto (POR) 1-3

Galatasaray SK (TUR) - Schalke 04 (GER) 0-0



Sur le même sujet

Liverpool terrasse le PSG, Messi régale le Nou Camp
Les Reds ont battu le PSG sur le fil (3-2) ce mardi soir pour la première soirée de la phase de poules de Ligue des champions. Plus tôt dans la soirée, Lionel Messi s'était offert un triplé pour conduire le Barça vers une victoire facile face au PSV.
Daniel Sturridge est sorti de sa boîte pour enflammer Anfield Road. Et Liverpool a terrassé le PSG.