Changer d'édition

C1: Manchester United et Roma attendus au tournant
Sport 2 min. 13.03.2018 Cet article est archivé

C1: Manchester United et Roma attendus au tournant

Kevin Strootman et la Roma ont le vent en poupe. Soufflera-t-il assez fort pour renverser le Shaktar Donetsk?

C1: Manchester United et Roma attendus au tournant

Kevin Strootman et la Roma ont le vent en poupe. Soufflera-t-il assez fort pour renverser le Shaktar Donetsk?
Photo: AFP
Sport 2 min. 13.03.2018 Cet article est archivé

C1: Manchester United et Roma attendus au tournant

Manchester United et la Roma doivent surmonter des résultats en demi-teinte à l'aller pour faire valoir leur statut de favoris, mardi à domicile respectivement contre Séville et le Shakhtar Donetsk en huitième de finale retour de Ligue des champions.

(AFP) -  Depuis le nul vierge de l'aller en Andalousie, MU a retrouvé de la solidité, avec trois victoires de rang en championnat, dont deux contre des grosses cylindrées comme Chelsea et Liverpool.

Il s'agit désormais de revenir dans la cour des grands en Europe: le club anglais, tenant du titre en C3, n'a plus atteint les quarts de C1 depuis 2013-2014. MU, où Pogba est incertain, doit absolument gagner pour s'éviter une séance de tirs aux but (en cas de nouveau 0-0) ou une élimination qui ternirait l'étoile de Jose Mourinho.

Le Séville FC de Vincenzo Montella, lui, visera un exploit afin de fréquenter pour la première fois de son histoire des quarts de Ligue des champions.

Pour l'AS Rome, la tâche est un peu plus ardue que pour MU, puisqu'elle doit renverser la vapeur après un revers 2-1 en Ukraine. Il faut qu'elle s'impose par deux buts d'écart pour être sûre de retrouver les quarts de C1 au bout d'une décennie d'absence à ce stade. Elle reste sur deux succès intéressants en Serie A, face au Torino vendredi (3-0) et surtout chez le leader napolitain le week-end précédent (4-2).

L'unique fois où le Shakhtar avait atteint les quarts, en 2011, c'était en éliminant en huitième la Roma, justement. Les Ukrainiens vont devoir protéger leur but d'avance en se montrant étanches tout en essayant de se mettre à l'abri en marquant, et ils s'y sont bien préparés en championnat (16 buts inscrits et aucun encaissé lors de leurs quatre dernières rencontres).

Mercredi, le Bayern devrait valider sans problème son billet tandis que le Barça accueillera Chelsea après un nul 1-1 en Angleterre.

Le programme des huitièmes de finale retour 

Ce mardi à 20h45

Manchester United (ENG) - Séville FC (ESP) (aller: 0-0)

AS Rome (ITA) - Shakhtar Donetsk (UKR) (aller: 1- 2)

Mercredi 

18h: Besiktas (TUR) - Bayern Munich (GER) (aller 0-5)

20h45: FC Barcelone (ESP) - Chelsea (ENG) (aller 1-1)

Calendrier 

Tirage au sort des quarts de finale: vendredi

Quarts de finale: aller les 3 et 4 avril, retour les 10 et 11 avril

Tirage au sort des demi-finales: 13 avril

Demi-finales aller: aller les 24 et 25 avril, retour les 1er et 2 mai

Finale: le 26 mai à Kiev


Sur le même sujet

CR7 martyrise encore la Vieille Dame, le Bayern prend une option
Auteur de deux buts, dont un incroyable retourné acrobatique, et d'une passe décisive, Cristiano Ronaldo a été le grand artisan du succès du Real Madrid sur la Juventus (3-0). Le Bayern, de son côté, a pris une option en dominant le FC Séville en Andalousie (2-1).
Real Madrid's Portuguese forward Cristiano Ronaldo (C) scores during the UEFA Champions League quarter-final first leg football match between Juventus and Real Madrid at the Allianz Stadium in Turin on April 3, 2018. / AFP PHOTO / Alberto PIZZOLI
Duel «so british», la Roma face à une montagne
Un duel de clubs anglais, Liverpool et Manchester City, qui promet d'être riche en buts, un club italien, l'AS Rome, face à la montagne Barcelone: les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des champions mercredi sont aussi alléchants que ceux de mardi.
Jürgen Klopp et Pep Guardiola, deux apôtres du beau jeu.
Le Barça attend Chelsea, le Bayern serein
Le FC Barcelone, revenu d'Angleterre avec un précieux nul (1-1), accueille Chelsea mercredi en huitième de finale retour de Ligue des champions, tandis que le Bayern n'a pas grand-chose à craindre sur la pelouse du Besiktas, après sa victoire 5-0 à l'aller.
Hazard, Willian et Zappacosta préparent un coup fumant. Le Barça le verra-t-il venir?