Changer d'édition

Briller en Arménie pour voir à nouveau les poules
Sport 4 min. 22.08.2019

Briller en Arménie pour voir à nouveau les poules

Sabir Bougrine et Omar Natami (à g. et au centre) auront-ils des motifs de se réjouir ce jeudi soir à Erevan?

Briller en Arménie pour voir à nouveau les poules

Sabir Bougrine et Omar Natami (à g. et au centre) auront-ils des motifs de se réjouir ce jeudi soir à Erevan?
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 22.08.2019

Briller en Arménie pour voir à nouveau les poules

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le F91 Dudelange invaincu sur la scène continentale cette année, mais battu samedi à domicile par la Jeunesse en BGL Ligue, se déplace ce jeudi (17h) à Erevan en match de barrage aller de l'Europa League.

Finalement, c'est dans la foulée de son premier revers de la saison en match officiel que le F91 Dudelange aborde son important rendez-vous en barrage aller de l'Europa League, ce jeudi à 17 heures (19 heures locales) au stade républicain Vazgen Sargsian d'Erevan. Mais affirmer que la défaite 1-3 à domicile contre la Jeunesse lors de la troisième journée de BGL Ligue a fragilisé la troupe d'Emilio Ferrera serait exagéré. 

D'abord, parce que le mentor belge a sciemment fait tourner son effectif et laissé au repos quelques joueurs-clés. Ensuite, parce que, sûr de son expérience européenne et de son parcours de trois victoires et trois nuls cet été en Europe, malgré une élimination douloureuse de la C1 des œuvres du Valletta FC, le club de la Forge du Sud est parfaitement rodé à ce genre de match capital.

Cercle de quadragénaires

Atout supplémentaire, Dudelange pourra compter en Arménie sur son légendaire gardien de but, Jonathan Joubert, enfin guéri d'une sale blessure à un tendon d'Achille. «Malgré les trois buts encaissés samedi contre Esch, j'ai fait un match correct. J'ai suffisamment d'expérience pour savoir que je suis prêt.»  

Il intégrera le 12 septembre le cercle des quadragénaires, mais Joubert reste un rouage essentiel au sein de l'équipe et en dehors. Victime d'une fracture du tibia l'année passée en éliminatoires de l'Europa League contre Cluj, l'homme aux 90 sélections chez les Roud Léiwen avait manqué la campagne de poules contre Milan, le Betis Séville et l'Olympiakos.

A presque 40 ans, Jonathan Joubert est de retour aux affaires, plus motivé que jamais
A presque 40 ans, Jonathan Joubert est de retour aux affaires, plus motivé que jamais
Photo: Ben Majerus

C'est dire la faim qui habite le «papy-gardien» si proche de saisir une opportunité de disputer enfin des rencontres de haut vol, voire de prestige, en phase de poules. «Je ne m'attendais pas à recevoir cette seconde chance. L'équipe a été chamboulée à l'entre-saison, mais elle a convaincu jusqu'à présent. Affronter des adversaires moins forts sur papier que ceux de l'année dernière nous a certainement aidés, et l'équipe s'améliore match après match. Maintenant, nous allons évidemment tout faire pour rejoindre la phase de poules. Que je joue ou pas, j'espère fermement que nous y parviendrons.»

Emilio Ferrera (52 ans) veille à éteindre tout excès de confiance: «Nous ne partons pas avec l'étiquette de favoris. Pas en tant que jeune équipe fraîchement mise en place. Il faudra aussi tenir compte de la chaleur: le mercure affiche 33°C en soirée à Erevan, mais nous devons être prêts, car finalement, nous sommes des professionnels.» Le Bruxellois devra composer sans ses attaquants Adel Bettaieb - double buteur en Coupe d'Europe - et Toni Luisi, tous les deux blessés.

Ararat-Armenia, le jouet d'un milliardaire

En face d'eux, les Dudelangeois trouveront certes un nom moins «ronflant» que Cluj ou le Legia Varsovie, mais il n'en demeure pas moins que le FC Ararat-Armenia est champion d'Arménie en titre et a été sorti de justesse (2-1 et 1-3) par les Suédois de l'AIK Solna au premier tour préliminaire de la Ligue des champions. 

Samvel Karapetyan, le milliardaire de 54 ans propriétaire du FC Ararat-Armenia depuis 2018
Samvel Karapetyan, le milliardaire de 54 ans propriétaire du FC Ararat-Armenia depuis 2018
Photo: primeminister.am

Le club est jeune, voire carrément juvénile, puisque fondé en... 2017 à partir de la FC Avan Academy, mais il est surtout le jouet de la... plus grosse fortune d'Arménie, le milliardaire Samvel Karapetyan (54 ans), propriétaire du club depuis 2018, expatrié à Moscou et ami d'un certain Vladimir Poutine, dont la richesse est estimée à 3,7 milliards de dollars selon le magazine Forbes.


La Jeunesse saute de joie après sa victoire au Jos Nosbaum.
Une Jeunesse conquérante terrasse le F91
Comme l'an dernier, la Jeunesse l'a emporté à Dudelange (3-1) au terme d'un match emballant. Dimanche, le Progrès n'a pu faire mieux que match nul au Racing alors que Rosport a chuté à domicile face au Titus Pétange.

Le cadre des joueurs, sous la direction du coach Vardan Minasyan, est une authentique... tour de Babel. Seulement... trois Arméniens étaient sur la pelouse lors de la qualification au tour précédent face aux Géorgiens de Saburtalo. La star de l'équipe est l'attaquant surinamo-néerlandais Furdjel Narsingh (31 ans).

L'enthousiasme est grand dans la capitale arménienne à la perspective de voir Ararat-Armenia se qualifier pour la première fois de son existence pour les poules de l'Europa League et on attend plus de 10.000 spectateurs bouillants dans le stade républicain Vazgen Sargsian, qui peut en accueillir 14.500.

A charge pour le champion du Luxembourg de garder la tête froide, afin de ne pas hypothéquer ses chances d'une seconde qualification consécutive pour les poules en vue du match retour, programmé jeudi prochain, le 29 août à 20 heures au stade Josy Barthel.


Sur le même sujet

Une Jeunesse conquérante terrasse le F91
Comme l'an dernier, la Jeunesse l'a emporté à Dudelange (3-1) au terme d'un match emballant. Dimanche, le Progrès n'a pu faire mieux que match nul au Racing alors que Rosport a chuté à domicile face au Titus Pétange.
La Jeunesse saute de joie après sa victoire au Jos Nosbaum.
Le F91 Dudelange file au barrage
Le champion du Luxembourg a assuré l'essentiel en se qualifiant pour le barrage de l'Europa League après sa victoire un but à rien à Tallinn face à la formation estonienne de Nomme Kalju.
Danel Sinani a permis à son équipe de l'emporter un but à rien.