Changer d'édition

Boevange frustre Ell en Division 2, Itzig stoppe le CSO
Sport 3 min. 06.05.2019 Cet article est archivé

Boevange frustre Ell en Division 2, Itzig stoppe le CSO

Jose Monteiro (Boevange) tente de partir seul.

Boevange frustre Ell en Division 2, Itzig stoppe le CSO

Jose Monteiro (Boevange) tente de partir seul.
Photo: Serge Daleiden
Sport 3 min. 06.05.2019 Cet article est archivé

Boevange frustre Ell en Division 2, Itzig stoppe le CSO

Les équipes de Division 2 disputent une semaine anglaise. La 23e a vu Boevange ramener un point de Ell. Wincrange revient à trois longueurs de Diekirch qu'il accueille dimanche prochain. En série 2, Belvaux connaît son nouveau coach.

Par Vincent Lommel

Il reste trois matches et une dizaine de jours à consacrer au football avant de prendre un peu de repos. Plusieurs décisions tomberont dès ce mercredi soir. Leader, Feulen, mené 3-0 par Harlange-Tarchamps est parvenu à se faire violence pour  sauver le point du partage (3-3) dans les dernières minutes. 

Il manque une unité à l'USF pour valider son ticket pour la Division 1. Il espère passer aux actes contre son… rival Hosingen (2e) en pleine confiance après sa démonstration 4-1 face à Diekirch (3e) contraint à réaliser un sans-faute pour terminer sur le podium. «Les joueurs étaient nerveux», remarque l'entraîneur Tom Kopecky. «Menés 1-0 suite à un coup franc converti des trente-cinq mètres, ils ont su réagir.»

Schroeder, Van Zanten, Sarmento et Biver ont trouvé l'ouverture. L'ASH avait remporté 3-1 le match aller. Secrètement, Ell rêvait d'être l'invité surprise dans le Top 3. C'est un voeu pieux. La faute à Boevange-sur-Attert (8e). «Il n'y avait pas grand-chose à gagner. Ell connaît notre façon de jouer», admet le mentor José Monteiro. «0-0 est un score logique.» L'espoir de revenir à la hauteur de Diekirch (+3) est ténu mais, assurément, Wincrange ne doit pas renoncer. «J'y crois», assure le joueur-entraîneur Adnan Batkic. «On se prend au jeu. Être barragiste n'est pas une obligation.» Une excellente préparation hivernale laissait augurer d'un bon deuxième tour. «C'est le cas.» Il reste à décrocher la cerise sur le gâteau. Le choc contre… Diekirch vaudra le détour. 

Rick Schlesser (Ell) essaie de contrer Dany Pereira (Berdorf).
Rick Schlesser (Ell) essaie de contrer Dany Pereira (Berdorf).
Photo: Serge Daleiden


Beggen émerge d'une courte tête

Mener 1-0, se targuer de revenir à 2-2 à cinq minutes du coup de sifflet final était trop beau - Beggen l'emporte 3-2 - pour Belvaux dont les regards sont déjà tournés vers 2019-2020. «Le comité a procédé à une analyse de la situation sportive. Nikolas Pupovac a été nommé entraîneur de l'équipe A. Mike Rea sera son adjoint», confie le président Tom Weis. 

Le dernier rush de Beggen sera victorieux (3-2). Un succès d'autant plus jouissif que le CS Oberkorn a vu sa série de six victoires de rang être stoppée par Itzig (6e). Premiers ex aequo, les deux clubs sont favoris à la montée directe. Walferdange (30 sur 36) et Echternach (22 sur 36) se disputent la place de barragiste. En écartant Schouweiler, le Vinesca Ehnen pointe à la douzième place.

ILS ONT DIT 

Antonio Simoes (entraîneur de Diekirch): «La chance était du côté de Hosingen. Tactiquement, nous étions bien place en première mi-temps. Hélas, trois erreurs sonnent le glas: une du gardien Rodrigues qui sera exclu et un autre du remplaçant Teixeira de Sousa (17 ans). On ne peut pas lui en vouloir.» Hosingen-Diekirch 4-1

Vincent Bolognini (entraîneur du Luna Oberkorn): «En raison des nombreuses absences (suspensions, blessures), la fin de saison est compliquée. Le groupe se serre les coudes. Il n'a pas disputé son meilleur match. Un tir des vingt-cinq mètres de Rui Martins nous permet d'empocher les trois points.» Luna Oberkorn - Koerich 1-0

LE CHIFFRE  

 5. Itzig n'avance plus beaucoup. Un cinquième partage en sept matches l'explique aisément. Adieu le Top 3.

L'AFFICHE 

En série 1, le leader l'US Feulen a besoin d'un point pour assurer la montée en D1. Il croise le fer avec Hosingen (2e) qui avait remporté le match aller et, lui aussi, est en pole pour rejoindre l'étage supérieur. En série 2, Beggen (1er) - Echternach (4e) vaudra le coup d’oeil. Défaite interdite pour les deux formations. 


Sur le même sujet

Echternach en embuscade, Hosingen mise sur Bragard
Echternach l’a emporté 2-0 à Belvaux et reste en course pour une place dans le top 3 de la Division 2. Le Luna Oberkorn s’est incliné… 6-7 au CeBra. En Série 1, Diekirch jouera sa saison à Hosingen dimanche prochain.
Andre Mendes, le gardien d'Echternach a arrêté un penalty à Belvaux.
Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen
Les équipes entrent dans le money time. Disputée samedi, la 21e journée a permis à Wincrange de continuer à rêver du Top 3. Feulen se rapproche de la montée. En série 2, Walferdange est prêt. Le Luna Oberkorn reste cinquième de classe.
La joie du AS Wincrange après le premier but  Tiago Ferreira / Foto: Stéphane Guillaume
Première pour Schouweiler, Hausman jette le gant en D2
Déjà condamné, Schouweiler a pris la mesure de Merl lors de la vingtième journée de Division 2. Après le départ d’Eric Braun, Belvaux a besoin de calme. En Série 1, Harlange-Tarchamps se cherche un nouveau coach après le départ de Joël Hausman.
La joie de  Étoile Sportive Schouweiler après le premier but / Foto: Stéphane Guillaume
Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable
La 13e journée était le dernier devoir de l’année pour les footballeurs de D2. Le derby d’Oberkorn n’a pas désigné de vainqueur. «Je suis content avec le point du nul», opine le nouveau coach du CSO, Anibal Santos da Graca. En Série 1, Ell - Perlé a été arrêté en raison de la pluie battante, tandis que Feulen, en supériorité numérique, a subi la loi de Vianden.
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.