Changer d'édition

Boevange est ambitieux, Itzig en forme ascendante
Kevin Faber, auteur d'un doublé pour l'US Boevange-Attert, est félicité à sa sortie par Vitor Costa.

Boevange est ambitieux, Itzig en forme ascendante

Photo: Stéphane Guillaume
Kevin Faber, auteur d'un doublé pour l'US Boevange-Attert, est félicité à sa sortie par Vitor Costa.
Sport 17 4 min. 26.11.2018

Boevange est ambitieux, Itzig en forme ascendante

La journée est à oublier pour le leader Feulen battu 3-1 par Hosingen. Vainqueur 5-3 d'Harlange-Tarchamps, Boevange espère réaliser de grandes choses lors du deuxième tour. L'US affronte Hosingen mercredi soir. En série 2, Itzig poursuit sa remontée.

Par Vincent Lommel

Inconstant (10 sur 12, 1 sur 12, 5 sur 9) depuis les trois coups, Boevange est à la croisée des chemins. Avec Harlange-Tarchamps dimanche et Hosingen demain - le match de la 13e journée est avancé à mercredi -, le programme est ardu avant la trêve hivernale. C’est vaincre ou mourir. L'USBA a réussi sa première mission.

 «On mène 1-0, 2-1 et 3-2 sans jamais parvenir à tenir le résultat», analyse l'entraîneur José Monteiro, mettant en exergue la prestation d'Acacio Da Silva. «Âgé de 18 ans à peine, Acacio a livré une excellente prestation récompensée par un but.» Son coéquipier Lionel Rebelo et le même Da Silva prendront de vitesse la défense d'Harlange contrainte d'encaisser le numéro quatre et cinq en deuxième mi-temps: 5-3 à l'arrivée. 

La confiance est dopée avant de croiser le fer avec Hosingen (3e). «J'avais misé sur 26 unités au 1er tour. On en compte 19. À nous d’aller en chercher trois demain. Dans le cas contraire et vu les nombreux changements cet été, je suis tout de même satisfait.» 

Il faudra compter avec Boevange dès le 24 février. «Oui. Le souhait reste de décrocher une place dans le Top 3. Nous allons travailler pour parvenir à nos fins.» Pénultième, Pratzerthal-Redange (13e) s'offre un second succès d'une importance capitale. Le FCPR colle aux basques du duo Rambrouch (12e)-Larochette (11e).

José Monteiro et son US Boevange avancent sans faire de bruit.
José Monteiro et son US Boevange avancent sans faire de bruit.
Photo: Stéphane Guillaume


Série 2: esprit de groupe retrouvé à Itzig

Echternach (3e) et Beggen (2e) ne sont pas parvenus à dompter Itzig. Le CS Oberkorn, premier de classe, est tombé. C'est dire si l’équipe de Tino Marasco a des arguments à proposer aux candidats (avoués) à la montée. «Le titre de champion, non, non, non. Le trio de tête ne me fait pas peur», sourit le coach. 

Le retard à l'allumage (7 sur 15) l'a incité à taper du poing sur la table. «J'ai retrouvé de la discipline, de la conviction, l'envie de se battre l'un pour l'autre. La mentalité est meilleure.» La formule marche. «Certains transferts n'apportent pas suffisamment. Je (re)fais confiance aux anciens. C'est de la popote interne. J'ai aussi tenu à opérer des remaniements tactiques.» 

Schouweiler, le CS Oberkorn et Ehlerange ont payé les pots cassés pour un bulletin renseignant un revers en sept sorties - un déplacement à Merl (13e) pour terminer l’année en beauté? Un seul but inscrit comble d’aise le CSO - sans Skrijelj qui a remis son tablier mais avec le T2 Adilson Morais dans un rôle d'intérim - et l'Avenir Beggen. Les deux formations s'imposent sur un score étriqué respectivement face à Ehnen et Echternach. Au CSO, c'est Anibal Santos qui reprend le flambeau.

À quelques jours d'en découdre avec le voisin du CS pour un derby attendu, le Luna Oberkorn a dompté la lanterne rouge Schouweiler. «L'insaisissable Diogo Carvalho nous a offert la victoire à une minute du coup de sifflet final», se félicite Vincent Bolognini. «Nos efforts ont été récompensés. Go to the next match!» Le derby CSO - Luna est sur toutes les lèvres. 

Biwer a infligé une deuxième défaite d'affilée à Koerich (3-1). «Le résultat ne souffre aucune contestation», assure le joueur entraîneur Olivier Lickes. «Les visiteurs furent dangereux sur les phases arrêtées.»

ILS ONT DIT

Joël Hausman (entraîneur d'Harlange-Tarchamps): «On a couru derrière le score. En encaissant cinq buts, le manque de rigueur défensive s’impose comme une évidence. Cette rencontre était importante pour se replacer au classement. Le bilan (16 sur 36) est mi-figue, mi-raisin. On doit davantage afficher un esprit compétiteur.» Harlange-Tarchamps - Boevange-Attert 3-5

L'entraîneur des Green Boys, Joël Hausman, va devoir resserrer certains boulons.
L'entraîneur des Green Boys, Joël Hausman, va devoir resserrer certains boulons.
Photo: Stéphane Guillaume

Tom Kopecky (entraîneur de Hosingen): «Heiles, Karger et Dias Pereira nous assurent les trois points. Nous avons empêché Feulen de développer son jeu offensif en raison d'une bonne organisation. Le respect des consignes était parfait.» Hosingen-Feulen 3-1

LES CHIFFRES

0. Aucun succès pour Grevels, bonnet d’âne en série 1.

3. Trois matches sans victoire pour Echternach contraint de reculer à la troisième place.

L'AFFICHE 

En série 1, Ell offre l'hospitalité à Perlé. Battu 2-1 par Gilsdorf, le SCE doit ravir la totalité de l'enjeu pour continuer à rêver d'une place sur le podium. En série 2 place au derby de la ville d'Oberkorn. Le CSO, leader, accueille le voisin du Luna (8e) qui n'a pas abdiqué dans la course au Top 3. Un derby comme on les aime?  


Sur le même sujet

Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
D2: le CSO et le Luna Oberkorn partagent, Feulen impardonnable
La 13e journée était le dernier devoir de l’année pour les footballeurs de D2. Le derby d’Oberkorn n’a pas désigné de vainqueur. «Je suis content avec le point du nul», opine le nouveau coach du CSO, Anibal Santos da Graca. En Série 1, Ell - Perlé a été arrêté en raison de la pluie battante, tandis que Feulen, en supériorité numérique, a subi la loi de Vianden.
CS Oberkorn: Anibal Santos aux commandes
Le CSO a trouvé un successeur à Kenan Skrijelj, parti depuis une dizaine de jours. C'est l'ancien joueur de l'Avenir Beggen Anibal Santos qui est intronisé sur-le-champ à la tête du club leader de la Division 2, Série 1.
Anibal Santos de retour aux affaires. En qualité de leader...
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
Premier succès pour Ell, le CS Oberkorn piège Beggen
Les matches s’enchaînent pour les équipes de D2. Ell s’impose 3-0 à Orania Vianden grâce à un triplé de Joe Frisch. En série 2, le CeBra a eu quatre blessés mais prend la mesure de 3-2 de Schouweiler. Un but suffit au bonheur du CS Oberkorn vainqueur de Beggen.
Ahmed Chaanbi (CeBra) devancé par le gardien de Schouweiler Claudio Lopes. Le club cessangeois s'est finalement imposé.