Changer d'édition

Bobby Jiang (CS Grevenmacher): «Chuter en D1 serait une catastrophe»
Bobby Jiang déplore le manque de solidarité au sein du groupe de joueurs à Grevenmacher

Bobby Jiang (CS Grevenmacher): «Chuter en D1 serait une catastrophe»

Photo: Yann Hellers
Bobby Jiang déplore le manque de solidarité au sein du groupe de joueurs à Grevenmacher
Sport 3 min. 17.05.2018

Bobby Jiang (CS Grevenmacher): «Chuter en D1 serait une catastrophe»

Formé au CS Grevenmacher, le gardien de but Bobby Jiang (18 ans) est attristé par la situation sportive du club mosellan. Barragiste avant l’ultime journée de compétition, le CSG (11e) espère ne pas tout perdre lors de son périlleux déplacement à Kaërjéng (3e) ce vendredi (19h30).

Propos recueillis par Vincent Lommel

Bobby, Grevenmacher s'est incliné 0-3 contre le leader Etzella dimanche dernier Existe-t-il des éléments positifs à retenir de ce lourd revers?

La dernière fois qu’Etzella avait perdu des plumes, c’était contre… Grevenmacher le 26 novembre 2017 (1-1)! Depuis lors, la spirale des deux formations s’est complètement inversée. Etzella a aligné les succès, tandis que le CSG collectionnait les résultats négatifs. On a bien vu dimanche la différence entre une formation qui carbure et une autre qui cale. Notre entraîneur-adjoint, Dan Huss était furieux. La pression négative est palpable «op Flohr».

La saison passée, Grevenmacher avait déjà dû passer par la «case barrage» pour pérenniser sa présence en PH…

En effet, et nous avions pris la mesure du Minerva Lintgen. Manuel Peixoto était alors à la barre. Mais c’est du passé. L’entraîneur Herbert Herres est le premier à le reconnaître et à le dire ouvertement au groupe de joueurs: «vous ne formez pas une équipe! Vous privilégiez vos intérêts avant ceux du groupe. Remettez-vous en question pour éviter le pire.»

En tant que gardien, partagez-vous son point de vue?

Oui. Il n’y a pas de tensions mais, n’empêche, il existe des clans. Le manque de solidarité fait défaut au sein du groupe. Beaucoup de garçons sont crispés. On fait de bons entraînements, mais…

Mais...?

... certains sont privilégiés. Ils viennent, ou non, s’entraîner en ayant la certitude d’être de toute façon sur le terrain le week-end. L’effectif est réduit, et donc, la concurrence fait cruellement défaut. C’est ainsi.

Le CSG est aujourd'hui onzième et barragiste (23 pts, différence de buts de -21). En cas de succès à Kaërjéng, il est assuré de le rester, mais Mamer (13e, 22 pts, -17) accueille Kayl-Tétange (14e et descendant) et Norden 02 (12e, 23 points, -24) rend visite à Sandweiler (9e). Quelle dernière journée!

Le CSG s’est mis tout seul dans cette situation, en se montrant incapable de prendre la mesure de Norden, Kayl-Tétange ou encore Erpeldange. Avec des si… Avec tout le respect que j'ai envers Sandweiler et Kayl-Tétange, Kaërjéng est indubitablement plus fort. L'UNK nous avait d'ailleurs écrasés 6-1 au match aller. Grevenmacher rencontre l’adversaire le plus redoutable des trois. Gagner ne sera pas chose facile.

Voyez-vous Mamer ou Norden 02 ravir la totalité de l’enjeu?

Je ne sais pas. Beaucoup de choses peuvent se passer.

Il y a 15 ans (2003), Grevenmacher était sacré champion du Luxembourg! Aujourd'hui, ne fût-ce qu'évoluer en BGL Ligue paraît juste invraisemblable...

Petit, j’allais voir jouer l'équipe en BGL Ligue. Ce club a une grande histoire. Dan Huss et Arnaud Schaab étaient mes idoles. J’ai intégré le noyau A sous la houlette de Roland Schaack. C’était lors de la deuxième partie de la saison 2015-2016, en BGL Ligue. Il serait compliqué de faire partie du pire groupe de l’histoire du club en cas de descente. Chuter en D1 serait une catastrophe...

Le programme de la 26e et dernière journée de PH

Tous les matches ce vendredi à 19h30

UN Kaërjéng - CS Grevenmacher

FC Mamer 32 - Union 05 Kayl-Tétange

US Sandweiler - FF Norden 02

US Rumelange - Jeunesse Canach

Union Mertert-Wasserbillig - Blue Boys Mühlenbach

FC Wiltz 71 - Swift Hesperange

Etzella Ettelbruck - FC 72 Erpeldange



Sur le même sujet

Le Swift manque le coche, Käerjéng se saborde
La 22e journée a vu les deux équipes de tête, Rumelange et Etzella, faire le job respectivement 3-0 et 2-0 face à Wiltz et le Swift. La montée en BGL Ligue devrait être officielle le week-end prochain. Battu 4-3 alors qu’il menait 3-1 à Canach, Kaërjéng s’est sabordé.
Brian Dauphin englué dans la tenaille ettelbruckoise. Kevin Holtz et Dominick Zwick se dirigent vers la BGL Ligue.
Tidiane Sacko (FC Mamer): «Sortir du trou»
Battu (0-1) sans gloire par Grevenmacher la semaine passée, le FC Mamer se rend à Erpeldange dimanche. Tidiane Sacko (27 ans) veut sortir son équipe du trou. «La grinta doit revenir. On a les qualités pour finir dans le Top 5», clame-t-il. Une défaite à Erpeldange serait synonyme de place de barragiste.
Avant la 7e journée de PH: Michal Augustyn (UMW): «Jouer avant de parler»
Transféré du CS Grevenmacher à l'Union Mertert-Wasserbillig cet été, le gardien polonais Michal Augustyn (26 ans) revient d’une grave blessure, et est en forme ascendante. Avec six buts encaissés en six journées, la satisfaction est de mise. «Mes coéquipiers travaillent bien», remarque-t-il. Direction Etzella ce dimanche à 16 heures.
Fussball Nationaldivision Grevenmacher Niederkorn 23.08.2015 Michal AUGUSTYN (Grevenmacher 1) - Foto: Christian Kemp