Changer d'édition

Bob Jungels décroche la Flèche du Sud
Premier du général, meilleur jeune et premier coureur de la FSCL, Bob Jungels a collectionné les distinctions.

Bob Jungels décroche la Flèche du Sud

(Photo: Nicolas Bouvy)
Premier du général, meilleur jeune et premier coureur de la FSCL, Bob Jungels a collectionné les distinctions.
Sport 3 min. 20.05.2012

Bob Jungels décroche la Flèche du Sud

Huit ans après Andy Schleck, Bob Jungels est devenu le 15e coureur luxembourgeois à remporter la Flèche du Sud.

Plus la pression est là, mieux il semble la surmonter. Attendu au tournant, Bob Jungels s'est montré à la hauteur des espoirs placés en lui. Troisième lors de l'édition 2011 pour sa toute première participation à la Flèche du Sud, le leader de l'équipe Leopard-Trek nous avait confié l'an dernier que, s'il avait l'occasion de revenir sur cette épreuve, ce serait pour l'emporter.

Force est de constater que le Dippachois a brillamment tenu sa promesse. Comme souvent aurait-on tendance à dire, car à chaque fois que Bob Jungels s'est fixé un objectif dans sa toute jeune, mais ô combien prometteuse carrière, il est parvenu à le relever.

«Merci à l'équipe»

«C'est fait et je suis très content», déclarait-il d'emblée. «Lors de cette 5e et dernière étape, toute notre équipe a très bien contrôlé la course. Quand je me suis réveillé aujourd'hui, j'étais bien, je sentais que j'avais fourni un effort conséquent la veille, mais ça allait. Les autres équipes ont rapidement compris que ce serait compliqué de venir déloger la formation Leopard-Trek. Ce dont je suis le fier sur cette Flèche du Sud? L'étape de Wiltz où j'ai démontré que j'étais fort mentalement. A ce moment, j'ai montré que je voulais absolument l'emporter. Je tiens également à remercier toute mon équipe, car sans eux et leur expérience, je n'y serais pas arriver.»

Classé à une anecdotique 82e place sur 108 coureurs à l'arrivée, Tom Flammang jette un regard plein d'admiration sur Bob Jungels. «Le parcours était très exigeant et ça a roulé très très vite dès la première étape», souligne le coureur bertrangeois. «Bob a confirmé tous les espoirs placés en lui. Il est très fort mentalement. Il ne rate aucun des rendez-vous qu'il prend avec ses opposants. Le talent et un excellent mental, il a tout ce qu'il faut pour devenir un excellent coureur. Il doit continuer de la sorte. Il est au-dessus de lot.»

Au départ du Skoda Tour de Luxembourg

La Flèche du Sud à peine terminée que se profile déjà à l'horizon le Tour de Luxembourg, soit la prochaine course par étape au pays. Bob Jungels y participera avec la Team Letzebuerg du 30 mai au 3 juin. «Ce n'était pas prévu à mon programme en début de saison», précise le Dippachois. «J'ai atteint un premier pic de forme dès à présent et ce sera difficile de prester à ce niveau dans une dizaine de jours. Je ne sais pas pourquoi j'y vais, peut-être pour me montrer un peu. Pour le reste, je peux me montrer satisfait de cette première partie de saison.»

Et dans le peloton, il se chuchote que Bob Jungels pourrait déjà troquer son maillot Leopard-Trek contre celui de la RadioShack Nissan Trek d'ici la fin de la saison 2012. Flavio Becca le souhaite. D'autres également.

«Si on m'offre cette possibilité, je la saisirai», conclut-il en souriant, étonné, limite gêné de voir autant d'intérêt autour de lui, «mais personne n'a encore parlé avec moi de cette éventualité.»

Frédéric Lambert