Changer d'édition

Bissen sauve un point, l'US Esch explose Kaërjéng
Sport 3 min. 14.04.2019

Bissen sauve un point, l'US Esch explose Kaërjéng

Edson Coelho et Ericson Santos se sont quittés dos à dos. Un nul qui n'arrange personne.

Bissen sauve un point, l'US Esch explose Kaërjéng

Edson Coelho et Ericson Santos se sont quittés dos à dos. Un nul qui n'arrange personne.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 14.04.2019

Bissen sauve un point, l'US Esch explose Kaërjéng

La 21e journée de Promotion d'Honneur a vu Bissen inscrire son premier but dans ses nouvelles installations. C’est signé Rick Theis qui arrache un bon point face à Canach. Le quarté de tête campe sur ses positions. Mamer revient à deux longueurs de Bissen, barragiste.

Par Vincent Lommel

La dernière ligne droite est lancée. En bas de classement, le sort de Wormeldange est scellé. Pour entretenir l'espoir d'être barragiste, Sandweiler aurait été bien inspiré de déjouer les pronostics et faire la nique au leader Rodange. L'USS a pris une fessée. 

Barragiste, Erpeldange le reste suite à sa défaite à Wiltz (2-0). Mené 1-0 dès la minute initiale, Mamer ne s'est pas énervé et il a remis l’ouvrage sur le métier pour imposer ses vues 3-1 à Wormeldange. Cette victoire est à mettre en parallèle avec le score de parité entre Bissen et Canach. Entre une équipe locale qui n’avance plus (3 sur 18) et une visiteuse invaincue depuis sept matches (11 sur 18), aucune n’avait le droit à l’erreur. 

À l’arrivée, un partage sanctionne les débats. Après avoir manqué de la plus élémentaire réussite sur une frappe signée Varela (13e) puis sur un coup franc de Maquart (37e) qui, à chaque fois, ont heurté la barre transversale, la Jeunesse avait prôné le calme et elle en avait remis une couche. Negi et Varela buttaient sur l’excellent keeper Bassene. La récompense était au bout du chemin via un penalty converti par Maquart (1-0, 70e). 

Gbale manquait une balle de 2-0. On voyait mal Bissen égaliser. Pourtant, l’arrière gauche Rick Theis (20 ans), monté en ligne, ne se privera pas pour inscrire le premier but - quatre matches infructueux - du FC Atert dans ses nouvelles installations (1-1, 90e). C’est Byzance. Un but tombé du ciel. Dans la foulée, le même Theis plaça une tête que De Pina écarta au prix d’un prodigieux réflexe (90+1). Incroyable mais presque vrai.

Les quatre premiers l’emportent

La dernière ligne droite est lancée. Logique vainqueur 2-0 de Junglinster dès samedi, le Swift attendait avec une impatience non feinte les résultats de ses rivaux. Ils ont ravi la totalité de l’enjeu. Rodange (1er) a étrillé Sandweiler, Mühlenbach (2e) s’est sorti du piège tendu par Mertert-Wasserbillig grâce à une rose du routinier Sene. Il surfe sur une vague positive (20 sur 24). Quant à l’US Esch (4e, 18 sur 18), en pleine bourre, elle a puni 5-0 Käerjéng (5e) et revient à la hauteur du Swift, troisième et barragiste. 

L’UNK, clairement, est trop court (4 sur 12) dans la course au Top 3. La vingt-deuxième journée aura lieu dès vendredi soir. Au programme, un certain Mühlenbach-Rodange et un indécis Mamer-Bissen à 20h. La première place sera en jeu et la onzième. Chaud devant.

ILS ONT DIT

David Viaggi (délégué de Bissen): «On a marqué notre premier but à domicile. La chance était de notre côté. N’empêche, en fin de match, nous aurions pu ravir les trois points. À Mamer vendredi, il serait opportun de prendre notre revanche. Nous avions perdu 6-2 le match aller alors que Campos avait débloqué la situation. En cas de victoire, nous aurions cinq points de plus. Bissen veut continuer à jouer en PH.»  

Yannick Bour (Canach) tente de prendre de vitesse Jesualdo Ferreira (Bissen).
Yannick Bour (Canach) tente de prendre de vitesse Jesualdo Ferreira (Bissen).
Photo: Michel Dell'Aiera

Les résultats

Samedi

Wiltz - Junglinster 2-0

Dimanche

Mertert-Waserbillig - Muhlenbach 0-1

Wiltz - Erpeldange 2-0

US Esch - Käerjéng 5-0

Rodange - Sandweiler 5-0

Wormeldange - Mamer 1-3

Bissen - Canach 1-1

Le classement

1. Rodange 48

2. Mühlenbach 46

3. Swift 43

4. US Esch 43

5. Käerjéng 37

6. Wiltz 36

7. Mertert-Wasserbillig 30

8. Junglinster 23

9. Canach 22

10. Bissen 22

11. Mamer 20

12. Erpeldange 17

13. Sandweiler 14

14. Wormeldange 8  

22e journée - vendredi 19 avril à 20h

Mamer - Bissen

Junglinster - US Esch

Canach - Mertert-Wasserbillig

Erpeldange - Swift

Muhlenbach - Rodange

Käerjéng - Wormeldange

Sandweiler - Wiltz


Sur le même sujet

Käerjéng et Mühlenbach répondent présents
En déplacement à Sandweiler, l’UN Käerjéng s’impose 2-0 grâce à Skrijelj et Hornuss. Une victoire logique. Mühlenbach a pris la mesure de Mamer (3-0). Le FC Mamer et Wormeldange sont derniers de classe.
Maxime Coulibaly Do (Sandweiler, en bleu) à la lutte avec Julien Hornuss (Kaäerjéng), l'UNK a pris la mesure de son hôte dimanche.