Changer d'édition

BGL Ligue: Rodange récompensé en fin de match face à la Jeunesse
Sport 5 min. 29.09.2017

BGL Ligue: Rodange récompensé en fin de match face à la Jeunesse

Sur sa première occasion de but, la Jeunesse va prendre l'avantage. Un but signé Emmanuel Lapierre.

BGL Ligue: Rodange récompensé en fin de match face à la Jeunesse

Sur sa première occasion de but, la Jeunesse va prendre l'avantage. Un but signé Emmanuel Lapierre.
Photo: Christian Kemp
Sport 5 min. 29.09.2017

BGL Ligue: Rodange récompensé en fin de match face à la Jeunesse

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
La Jeunesse a cru tenir sa victoire face à une formation de Rodange très malchanceuse ce vendredi soir, mais Portier a accompagné dans son but la dernière tentative de Menaï (89e). Un score de 1-1 qui reflète la physionomie de cette rencontre avancée de la septième journée de BGL Ligue.

La Jeunesse a cru tenir sa victoire face à une formation de Rodange très malchanceuse ce vendredi soir, mais Portier a accompagné dans son but la dernière tentative de Menaï (89e). Un score de 1-1 qui reflète la physionomie de cette rencontre avancée de la septième journée de BGL Ligue.

Par Didier Hiégel

Le match: Rodange peut s'en vouloir. En ne concrétisant pas leurs opportunités, les hommes de Séraphin Ribeiro n'ont pu faire mieux qu'un match nul sur la pelouse de la Frontière mais ils mettent un terme à leur mauvaise série  en championnat. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé mais la chance et un brin de justesse technique leur ont manqué pour ouvrir le score en première période, et revenir à parité jusqu'à la 89e minute.

C'est d'abord Menaï qui a vu sa frappe, à l'entrée de la surface de réparation, rebondir sur la barre transversale de Sommer (4e). Le geste était beau mais la réussite pas au rendez-vous. Tout comme sur cette action à trois Menaï-Boulahfari-El Guerrab à la 26e minute. Ce dernier a  buté sur la défense centrale eschoise, le ballon est revenu sur Yao, au deuxième poteau, qui a placé son coup de tête à nouveau sur la transversale.

A l'heure de jeu, les visiteurs n'auront pas plus de réussite quand au terme d'un cafouillage monstrueux, Portier, par deux fois, et Steinbach auront raison des tirs au but de Menaï.

Séraphin Ribeiro peut se tenir la tête, son FCR91 n'a pas eu de réussite en première mi-temps.
Séraphin Ribeiro peut se tenir la tête, son FCR91 n'a pas eu de réussite en première mi-temps.
Photo: Christian Kemp

Et la Jeunesse dans tout ça?

De la bonne volonté, un positionnement offensif, des éléments qui écartent le jeu avant de rechercher la profondeur, mais  pas de véritables occasions de but si ce n'est à la 27e minute lorsque, sur une ouverture de Deidda, Lapierre a mis le turbo sur son côté gauche pour se présenter seul face à Machado et ouvrir le score.

Cette réalisation allait avoir le mérite d'animer davantage une seconde période au cours de laquelle les deux portiers allaient devoir un peu plus s'employer. Et cette fois-ci avec des Bianconeri à la baguette. Désireux d'enfoncer le clou, les Eschois ont mis davantage de pression aux abords du but de Machado. Si les tentatives de Portier (52e) et Deidda (55e) n'ont pas porté leurs fruits, Todorovic s'est mordu les doigts de ne pas avoir concrétisé l'offrande de N'Diaye ( 58e)

Le suspense allait régner en cette fin de rencontre. Et contre toute attente, le FC Rodange 91 revenait à égalité à la 89e minute quand Portier accompagnait involontairement une nouvelle frappe de Menaï dans ses filets.

Les derniers rushes des hommes de la Frontière auraient pu être payants, Kyereh trouvait même le chemin des filets (90+2) mais le but était invalidé pour une position de hors-jeu peu évidente.

Rodange se trouvait ainsi récompensé alors que la Jeunesse stagne avant la trêve internationale.

Une minute de silence a été observée en mémoire de Marcel Theis et de Serge Roques décédés cette semaine. 

La note du match: un petit 11/20 vient sanctionner un match qui a surtout valu par sa seconde période.

Le fait du match:  malchance noire pour Rodange, baraka pour Sommer. Les hommes de Séraphin Ribeiro auraient pu par deux fois prendre l'avantage en première période. Par deux fois c'est la barre transversale du gardien eschois qui a repoussé le danger sur l'action amortie-frappe du droit de Menaï (4e) puis sur le coup de tête de Yao, à la conclusion d'un beau mouvement initié par Menaï et prolongé par Boulahfari. Une poignée de secondes plus tard, c'est la Jeunesse qui trouvait l'ouverture sur sa première occasion du match.

L'homme du match: Emmanuel Lapierre. Le joueur formé à Sedan possède ce sens de la contre-attaque qui fait les latéraux modernes. Sur la ligne de touche, toujours prêt à démarrer pour jouer de sa vitesse, il n'a pas manqué la première occasion qui s'est présentée à lui. Lancé par Deidda, il a pris tout le monde de vitesse pour ouvrir son pied face à Machado et ainsi donner l'avantage aux Bianconeri.

Emmanuel Lapierre prend de vitesse Henid Ramdedovic. L'ancien du RMHB s'est montré incisif surtout en première période.
Emmanuel Lapierre prend de vitesse Henid Ramdedovic. L'ancien du RMHB s'est montré incisif surtout en première période.
Photo: Christian Kemp

Jeunesse - Rodange 1-1

Stade de la Frontière, bonne pelouse, arbitrage de M. R. Morais assisté de MM. Sabotic et A. Fernandes, 686 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Lapierre (27e), 1-1 Portier (89e, c.s.c.).

Corners: Jeunesse 4 (1+3); Rodange 2 (1+1).

Cartons jaunes: Pinna (60e, antijeu), Menessou (62e, faute sur Hornuss), M. Martins (80e, faute sur Hornuss) pour la Jeunesse; El Guerrab (30e, faute sur M. Martins), H. Ramdedovic (66e, faute sur N'Diaye) et Boulahfari (90+3, antijeu) pour Rodange.

JEUNESSE (4-3-3):  Sommer; M. Martins, Portier, Steinbach, Lapierre;   Todorovic (cap.), Soares, Menessou, Pinna (67e Delgado), N'Diaye,  Deidda (63e  Kyereh) .

Joueurs non utilisés: Ney, A. Martins,  R. De Sousa.

Absents: Adler (suspendu) et Stumpf (blessé).

Entraîneur: Marc Thomé.

RODANGE (4-4-2):  Machado;  Planel, H. Ramdedovic, Dog (cap.), Yao;  Boulahfari, Tapé,  Makasso,  Hornuss;  Menaï, El Guerrab.

Joueurs non utilisés: L. Monteiro, Bahovic, V. Marinelli,  A. Ramdedovic,  Camoes. 

Absents:  Goedert (blessé).

Entraîneur: Séraphin Ribeiro.

Hakim Menaï a été un poison pour la défense eschoise.
Hakim Menaï a été un poison pour la défense eschoise.
Photo: Christian Kemp

La suite de la 7e journée

Samedi à 18h:

Mondorf - Rosport

Dudelange - Progrès

US Esch - Fola

Pétange - Strassen

Samedi à 19h:

Differdange - Racing 

Dimanche à 16h:

RH Hamm Benfica - US Hostert

Le classement

1.  Progrès 18 points;  2. Dudelange 15; 3.  Jeunesse 13 (+1 match); 4. RM Hamm Benfica 11;  5.  Rodange   11 (+1 match); 6. Hostert 10;  7. Fola 8; 8. Differdange  7; 9. Titus Pétange 6; 10. RFCUL 5; 11.  Mondorf 5; 12. Strassen  5; 13. Rosport  4; 14. US Esch 3.





Sur le même sujet

BGL Ligue: Réduite à dix, la Jeunesse renverse Hostert
Match complètement fou à la Frontière. Menée 1-2 à onze minutes de la fin, la Jeunesse a inscrit trois buts par Momar Ndiaye pour s'offrir les trois points et dépasser son adversaire du jour au classement général. L'USH est battue pour la première fois de la saison.
Momar Ndiaye s'est offert un festival en fin de match en trompant à trois reprises Alex Boukhétaia.