Changer d'édition

BGL Ligue: Ramdedovic montre la voie, mais le Progrès tremble
Sport 4 min. 07.08.2016 Cet article est archivé

BGL Ligue: Ramdedovic montre la voie, mais le Progrès tremble

Dino Ramdedovic  peut avoir le sourire, il a ouvert le score pour le Progrès d'une superbe frappe.

BGL Ligue: Ramdedovic montre la voie, mais le Progrès tremble

Dino Ramdedovic peut avoir le sourire, il a ouvert le score pour le Progrès d'une superbe frappe.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 07.08.2016 Cet article est archivé

BGL Ligue: Ramdedovic montre la voie, mais le Progrès tremble

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
En clôture de cette journée dominicale en BGL Ligue, le Progrès a disposé du RFCUL sur le score de 2-1. Dino Ramdedovic avait montré la voie à suivre pour un premier succès qui a été contesté jusqu'au bout par le RFCUL.

En clôture de cette journée dominicale en BGL Ligue, le Progrès a disposé du RFCUL sur le score de 2-1. Dino Ramdedovic avait montré la voie à suivre pour un premier succès qui a été contesté jusqu'au bout par le RFCUL.

Par Didier Hiégel

Le match et sa note: un soleil radieux, une belle pelouse, deux équipes entreprenantes et joueuses, tout était réuni pour assister à une belle opposition. Les deux formations ne se faisaient pas prier pour mettre du tempo à la rencontre. Le Progrès version Fabien Tissot écartait bien le jeu. Le côté droit, celui de Cassan, se montrait le plus tranchant. Les visiteurs, eux, se portaient rapidement vers l'avant à chaque récupération de balle et Osmanovic, positionné derrière le véloce Diomisio seul en pointe, s'offrait la première frappe dangereuse du match (20e).

Niederkorn répliquait par une action à trois: Garros - S. Thill - Cassan (21e) puis par une frappe trop enroulée du milieu de terrain international (23e). Le régisseur du jeu du Progrès était aussi à l'origine de l'ouverture du score de Ramdedovic en lui permettant de tenter sa chance plein champ pour loger le ballon dans le plafond du but de Ruffier (1-0, 26e).

Bien campés sur une défense solide, avec un Garros vigilant et toujours bien placé, les Jaune et Noir n'avaient pas trop de peine à canaliser les velléités des hommes de la capitale. Il fallait toute la vista d'Osmanovic, parti en dribble dans la surface, pour semer le trouble autour de Bouzid. L'ancien Wiltzois ouvrait bien son pied pour trouver le petit filet gauche du but du Progrès mais Flauss sortait une parade déterminante (40e).

Remy Laurent, ici à la lutte avec Dylan Meireles, n'a pas connu la réussite ce dimanche.
Remy Laurent, ici à la lutte avec Dylan Meireles, n'a pas connu la réussite ce dimanche.
Photo: Ben Majerus

Mboup se rate, Laurent aussi

L'avertissement avait le don de relancer la mécanique des locaux qui se procuraient encore deux occasions avant la pause mais ni S. Thill ni Laurent ne parvenaient à conclure. 

C'est un coup du sort qui allait permettre au Progrès de doubler la mise. S. Thill, sur un coup franc très excentré sur l'aile gauche, cherchait la tête de Laurent au deuxième poteau, le successeur de Rossini remisait et Mboup frappait... dans son but en voulant dégager le danger (2-0, 60e).

Le défenseur sénégalais s'était montré malheureux sur ce coup, le renfort offensif de Niederkorn ne fera pas mieux sept minutes plus tard quand les locaux vont obtenir un penalty suite à une faute de main d'un défenseur des Bleus. En laissant traîner sa jambe gauche, Ruffier stoppait un essai  trop imprécis pour tripler la mise.

Faute de s'être mis à l'abri les Niederkornois allaient trembler jusqu'au terme du match. Les entrées de  Bop et Bahloul apportaient la vitesse que le Racing avait perdu au fil des minutes. Le premier trouvait le poteau à la 87e et le second nommé, qui avait bien suivi, réduisait le score (2-1) et faisait trembler un Progrès qui terminait le match à dix après une faute stupide de Soares, dans le temps additionnel, et une superbe occasion gâchée par Lafon devant un Ruffier à nouveau décisif.

Une note de 13/20 vient récompenser un très bon match de reprise de la part de deux équipes ambitieuses dans le jeu et qui devraient avoir leur mot à dire dans ce championnat.

Le fait du match: Dino Ramdedovic n'est pas trop homme à se poser beaucoup de questions sur un terrain de football. Ce dimanche, quand le service de Sébastien Thill lui est parvenu dans les pieds, à 22 mètres du but de Romain Ruffier, il a levé la tête et décoché une frappe puissante qui a surpris l'ancien portier de Wiltz. Le milieu défensif a visé juste et montré le chemin du succès à son équipe.

L'homme du match: positionné en maître à jouer de son équipe, Sébastien Thill a été dans tous les bons coups des Jaune et Noir. Il lui a juste manqué un peu plus de justesse dans ses frappes au but.

Nicola Schreiner félicite Yanis Bahloul  qui a fait une enrée trés remarquée et réduit le score à 2-1 en fin de match.
Nicola Schreiner félicite Yanis Bahloul qui a fait une enrée trés remarquée et réduit le score à 2-1 en fin de match.
Photo: Ben Majerus

Ils ont dit


Progrès Niederkorn - RFCU Luxembourg 2-1

Stade Jos Haupert, bonne pelouse, arbitrage de M. Krueger assisté de MM. J. da Silva, Becker, 843 spectateurs. Mi-temps: 1-09.

Evolution du score: 1-0 Ramdedovic (26e), 2-0  Mboup (60e csc), 2-1  Bahloul (87e)

Corners: Progrès 1 (1+0); RFCUL 5 (4+1).

Cartons jaunes: Mastrangelo (13e, faute sur Osmanovic), Soares (71e antijeu sur Bop)  et Bouzid (89e antijeu sur Osmanovic) pour le Progrès; Pignatone (51e, faute sur S. Thill) et Bernardelli (89e contestation) pour le RFCUL.

Carton jaune-rouge: Soares (90+1 faute sur Mboup).

PROGRÈS (4-2-3-1):  Flauss;  Mastrangelo (88e Dog ), Ferino,  Bouzid (cap. ),  Soares;  Garos, Ramdedovic;  Cassan (67e Menaï ),  S. Thill (73e O. Thill), Lafon;  Laurent.

Joueurs non utilisés: De Sousa,  Pereira. 

Absents:  Bucci; Fiorani, Lehnen,   Barnabo,  Poinsignon,   Barbaro (choix de l'entraîneur), Machado (blessé).

Entraîneur: Fabien Tissot.

RFCUL (4-1-4-1):  Ruffier;  Hennetier (79e  Meireles), Bernadelli, Mboup,  Schreiner;  Skrijelj (cap.);  Pignatone (59e Bop),  Osmanovic,  Sinani, Nouidra; Diomisio (55e Bahloul).  

Joueurs non utilisés: Goncalves;  Guedes.

Absents: Jahier, Da Graca, Schwitz, Simoes (blessés), Bellini (en phase de reprise).

Entraîneur: Samy Smaili.


Sur le même sujet

Le Progrès renverse Strassen et sort de l'ornière
Mené deux buts à rien, le Progrès a profité de sa supériorité numérique pour inverser la tendance (4-2) et cueillir trois points indispensables dans la course à l'Europe. Quatre unités séparent désormais les deux équipes.
Emmanuel Françoise inscrit le premier but niederkornois. Celui qui redonne espoir aux visiteurs.
Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché
Après sa déroute differdangeoise de la semaine passée, le Racing recevait un Progrès Niederkorn qui a besoin de points pour rester dans la course à l'Europe. Un match accroché au final et qui a vu le Progrès partager une nouvelle fois les points sur le score de 2-2.
Les Racingmen Nenad Dragovic (g.) et Fine Bop (d.) essayent de stopper Mickael Garos.
Football: La bonne opération du Progrès
Le Progrès, qui a encore manqué son entame de match, s'est fait surprendre par Strassen mais est parvenu à arracher un précieux succès face au promu sur le score de 4-2. Un résultat qui lui permet de passer son adversaire du jour au classement pour prendre la cinquième place et revenir à un point de la Jeunesse.
Dzenid Ramdenovicet ses partenaires du Progrès ont pris la cinquième place à l'UNA Strassen d'Edis Agovic.
Football: Yéyé fait swinguer Differdange
Pour la quatrième fois consécutivement le FC Differdange 03 est venu s'imposer sur la pelouse du Progrès, ce vendredi soir en ouverture de la 9e journée de BGL Ligue. Le derby de la Cité du Fer est tombé dans l'escarcelle des hommes de Marc Thomé grâce à un exploit individuel.
Almeida devant Ferino. Le FCD03 parviendra à ses fins mais le Progrès aurait mérité le partage des points.