Changer d'édition

BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la seizième journée
Sport 2 min. 26.02.2017 Cet article est archivé

BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la seizième journée

Sébastien Thill et le Progrès ont fait jeu égal avec le Fola, mais les supporters niederkornois attendent une victoire à domicile.

BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la seizième journée

Sébastien Thill et le Progrès ont fait jeu égal avec le Fola, mais les supporters niederkornois attendent une victoire à domicile.
Photo: Fernand Konnen
Sport 2 min. 26.02.2017 Cet article est archivé

BGL Ligue: Les cinq chiffres à retenir de la seizième journée

Christophe NADIN
Christophe NADIN
On a refait la journée de BGL Ligue en chiffres. On évoque les périodes de disette du Racing et de Rumelange, la toute nouvelle position au classement de l'UNK, le gros coup de la Jeunesse et la très longue attente des supporters du Progrès.

(tof). On a refait la journée de BGL Ligue en chiffres. On évoque les périodes de disette du Racing et de Rumelange, la toute nouvelle position au classement de l'UNK, le gros coup de la Jeunesse et la très longue attente des supporters du Progrès.

0

Deux équipes n'ont pas pris le moindre point depuis la reprise du championnat: Rumelange et le Racing. Le club de la capitale ne parvient pas à stopper l'hémorragie puisqu'il affiche un bilan de zéro point sur quinze lors de ses cinq dernières sorties. Et pour la septième fois de la saison, il s'incline par un but d'écart (2-3 à Canach).

1

Première défaite pour Differdange. Pour la première fois aussi depuis le début de la saison, Käerjéng ne se retrouve ni dans la position de barragiste qu'il a occupée après la première journée, ni dans celle de descendant qu'il campait depuis lors. La victoire à Rosport (2-1) a propulsé l'UNK au onzième rang avec seize points, soit deux unités de plus que Canach, l'actuel barragiste.

Alexis Dutot tente de déborder Florian Weirich. Mission accomplie au classement pour l'UNK face à Rosport.
Alexis Dutot tente de déborder Florian Weirich. Mission accomplie au classement pour l'UNK face à Rosport.
Photo: Fabrizio Munisso

2

A l'exception de leur affrontement direct qui s'est soldé par un match nul (2-2), c'est la seconde fois de la saison que Dudelange et le Fola perdent deux points le même week-end. Le 23 octobre, le F91 avait ramené un nul de Differdange alors que le club doyen devait se contenter d'un point au RM Hamm Benfica. Ce samedi, alors que le Fola arrachait un nul au Progrès, Dudelange lâchait du lest à Mondorf (1-1).

34

C'est, en nombre de mois, le temps qu'il aura fallu à la Jeunesse pour se payer l'un des trois gros bras (Dudelange, Fola, Differdange) du championnat. Les Bianconeri avaient battu Differdange un but à rien le 27 avril 2014 sur une réalisation d'Hoffmann. Voilà qui va faire du bien au moral et au plan comptable aussi puisque le club eschois revient dans la course à la quatrième place avec le même nombre de points (24) que le Progrès.

149

Le Progrès attend une victoire à domicile depuis 149 jours et le succès à la fin du mois de septembre contre Rosport. Les Jaune et Noir ont entrevu l'exploit contre le Fola samedi en menant deux buts à un, mais le rêve n'a duré que six minutes. Avec les venues du club doyen, de Differdange, du Titus Pétange et de la Jeunesse, Niederkorn n'a pas eu un calendrier aisé à la maison, mais il est temps de retrouver la marche avant.


Sur le même sujet