Changer d'édition

BGL Ligue: les cinq chiffres à retenir de la 17e journée
Sport 13.03.2018 Cet article est archivé

BGL Ligue: les cinq chiffres à retenir de la 17e journée

Admir Desevic, Rene Peters et l'US Hostert battus. Ce n'est que la deuxième défaite à domicile des Vert et Blanc.

BGL Ligue: les cinq chiffres à retenir de la 17e journée

Admir Desevic, Rene Peters et l'US Hostert battus. Ce n'est que la deuxième défaite à domicile des Vert et Blanc.
Photo: Ben Majerus
Sport 13.03.2018 Cet article est archivé

BGL Ligue: les cinq chiffres à retenir de la 17e journée

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Des arrêts de jeu décisifs, des offensives en berne, des différences de buts qui s'équilibrent et des clubs bien plus gourmands que d'autres. Voici le menu de la dix-septième journée décliné en cinq chiffres.

3

Trois buts sont tombés dans les arrêts de jeu et ont décidé du sort du match. Celui de Dobros (F91) samedi à Rodange, celui de Vandenbroeck (Differdange) dimanche à Rosport et enfin celui de Dzanic (Titus Pétange) au Verlorenkost. De quoi frustrer les supporters locaux.

David Vandenbroeck a retrouvé sa bonne vieille habitude de frapper en fin de match.
David Vandenbroeck a retrouvé sa bonne vieille habitude de frapper en fin de match.
Photo: Yann Hellers

11

Fin de série offensive pour l'US Mondorf qui avait inscrit au moins un but lors de ses onze rencontres précédentes en BGL Ligue. Le nul vierge arraché au RM Hamm Benfica n'est cependant pas une mauvaise affaire comptable.

19

On n'a pas marqué beaucoup de buts lors de cette journée. Dix-neuf exactement. Soit le deuxième plus faible total depuis le début de la saison. Seulement 18 buts avaient été inscrits lors de la treizième journée. Le troisième acte avait aussi été pauvre en réalisations: 19.

28

Le Titus Pétange est seul en tête au classement des joueurs consommés. Dzanic est le 28e élément à obtenir du temps de jeu. Une bonne pioche de Brito qui lui a permis de prendre les trois points au Racing. A l'autre bout de la chaîne on retrouve toujours Differdange avec 19 joueurs utilisés.

30

Le Progrès débourse toujours un point au F91 mais pour la deuxième fois de la saison, les deux ténors de la BGL Ligue affichent une même différence de buts (+30). C'était déjà le cas au terme de la sixième journée (+16). Les deux clubs ont joué au chat et à la souris avec cette statistique depuis le début de la compétition.


Sur le même sujet