Changer d'édition

BGL Ligue: Fola - F91: nos consultants décryptent le choc
Sport 2 min. 08.12.2016

BGL Ligue: Fola - F91: nos consultants décryptent le choc

Ronny Souto et Rodrigue Dikaba se retrouvent ce samedi pour un choc entre le Fola et Dudelange qui va clôre l'année de BGL Ligue en beauté.

BGL Ligue: Fola - F91: nos consultants décryptent le choc

Ronny Souto et Rodrigue Dikaba se retrouvent ce samedi pour un choc entre le Fola et Dudelange qui va clôre l'année de BGL Ligue en beauté.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 2 min. 08.12.2016

BGL Ligue: Fola - F91: nos consultants décryptent le choc

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le duel entre le Fola et Dudelange va refermer en beauté la première partie de la saison. Luc Holtz, Pascal Carzaniga, Arno Bonvini et Sami Smaïli décryptent pour le Luxemburger Wort les forces et faiblesses du club doyen et du champion en titre.

(LW) - Le duel entre le Fola et Dudelange, affiche de la treizième journée de BGL Ligue, va refermer en beauté la première partie de la saison. Luc Holtz (sélectionneur national) Pascal Carzaniga (FC Differdange 03), Arno Bonvini (US Mondorf) et Sami Smaïli (Racing) décryptent pour le Luxemburger Wort les forces et faiblesses du club doyen et du champion en titre et nouveau d'automne depuis le week-end dernier.

L'impression générale avant ce match

Luc Holtz:  «La blessure de Bensi a handicapé le Fola, mais le club possède l'effectif pour décrocher le titre. Cet effectif est équilibré dans tous les secteurs et l'amalgame entre joueurs d'expérience et jeunes éléments est intéressant, à l'image des Souto, Dallevedove et Bensi d'un côté, Mahmutovic ou Rodrigues de l'autre.

Dudelange apparait davantage comme un puzzle de joueurs expérimentés recrutés à droite ou à gauche, souvent venus de l'étranger. Mais, le fait est que le F91 n'a pas perdu de match et s'est positionné pour conserver son titre.»

Pascal Carzaniga: «Jeff Strasser fait de l'excellent travail depuis qu'il a pris les rênes du club et ce n'est pas un hasard s'il a gagné deux titres avec ce groupe. Cette continuité me plaît beaucoup car c'est cela qui nourrit un esprit d'équipe. Les joueurs se connaissent parfaitement et je sens cette équipe aller décrocher les lauriers en fin de saison.

Dudelange, c'est le contraire. Deux titres sur les trois dernières années mais deux limogeages de coaches devenus champions... Cela aurait pu être perturbant pour le groupe mais ce n'est pas le cas car le groupe a aussi changé. Cela ne peut durer qu'un temps, les résultats sont l'arbre qui cache la forêt.»

Arno Bonvini: «Le Fola est composé de joueurs qui se connaissent bien et leur entraîneur parvient à les faire progresser au niveau du jeu année après année en effectuant quelques petites retouches. C'est la stabilité qui caractérise ce club.

Dudelange a une autre philosophie, avec beaucoup de changements, mais leur coach a conservé l'ossature  de la saison dernière si ce n'est deux ou trois recrues qui jouent régulièrement, comme Pokar qui est devenu le patron de cette formation. La recette semble prendre, la preuve: on n'en parle pas beaucoup dans les journaux.»

Samy Smaïli: «Quand on les a joués avec le Racing, Dudelange est à mon avis plus complet sur tous les postes. Il nous a fallu sortir notre meilleur match. Le Fola est une belle équipe, mais il m'a semblé, malgré le score (1-4), qu'il y avait plus de possibilités de les mettre en difficulté. Ça s'est confirmé, car ils ont pris pas mal de buts. Mais ça reste deux très belles équipes.»

Retrouvez l'analyse de nos consultants, secteur par secteur, dans l'édition du Luxemburger Wort de ce vendredi 9 décembre.


Sur le même sujet

Football / Après le 7e titre du Fola: Jeff Strasser: «L'équipe a grandi mentalement»
L'entraîneur du Fola suivra des cours pendant dix mois en Allemagne Le Fola a dignement fêté le septième titre de son histoire dimanche soir. Retour avec Jeff Strasser sur une saison qui n'a pas été de tout repos. «Mais je veux bien connaître ce genre de saison difficile tous les ans», indique celui qui se prépare à des vacances studieuses pour préparer sa licence UEFA Pro.
Jeff Strasser passera sa licence UEFA Pro au cours des dix prochains mois et, à la reprise, passera le relais à Cyril Serredszum en début de semaine