BGL Ligue

Bouzid manque un penalty, VDB donne la victoire à Differdange

Gauthier Caron tente de se tirer d'affaire entre Adrien Ferino et Hakim Menaï
Gauthier Caron tente de se tirer d'affaire entre Adrien Ferino et Hakim Menaï
Photo: Fernand Konnen

Un but dans les arrêts de jeu de Vandenbroeck a permis à Differdange de signer une victoire un brin flattée dans le derby ce vendredi soir à Oberkorn.

Par Christophe Nadin

Le match. Battues de concert lors de la vingtième journée, Differdange et le Progrès n'avaient guère le choix. Les locaux devaient laver l'affront du Cents pour consolider une troisième place sur laquelle ils sont bien installés alors que les visiteurs devaient prendre les trois points pour convoiter un quatrième rang fort courtisé.

Séduisant en début de partie face au Fola, Niederkorn allait faire le gros dos pendant les dix premières minutes. Differdange n'exploitait pas un premier dégagement manqué de Bouzid (3e). Er Rafik contournait Flauss mais enlevait trop son tir.

Deux minutes plus tard, Caron ne calibrait pas son lob devant un Fauss indécis dans sa sortie et c'est enfin un coup franc bondissant de Bettmer qui clôturait un premier chapitre totalement differdangeois.

La balance s'équilibrait ensuite et le Progrès sortait de sa coquille via Menaï qui filait sur le flanc droit avant de frapper sur Weber (16e). Menaï restait sur sa lancée et plongeait dans le dos de la défense locale sur un service lumineux de Garos pour dribbler Weber. Le gardien l'arrêtait fautivement, mais Bouzid manquait de conviction en tirant le penalty de façon trop centrée. Weber repoussait.

Les vingt dernières minutes du premier acte étaient équilibrées mais aucune équipe ne parvenait à se créer une occasion digne de ce nom.

Le niveau de jeu n'allait pas s'élever tout au long d'un second acte qui n'aura connu que quelques pics d'intensité. Une tête de Caron (52e) à côté, une frappe de Sébastien Thill (57e) qui lèche le montant droit de Weber et c'est tout jusqu'à la 80e minute.

Moment choisi par Yéyé pour combiner avec Sinani tout juste entré en jeu. Le numéro 10 local enlève trop sa frappe. Differdange a raté une première balle de match. La seconde sera la bonne. Vandenbroeck, déjà décisif dans plusieurs matches, émerge dans une mêlée pour offrir les trois poins à Differdange.

La note. 10/20. Un petit derby avec quelques séquences intéressantes, mais les deux équipes ont par moments donné l'impression de tabler sur un match nul.

L'homme du match. David Vandenbroeck a livré une partie sobre dans l'ensemble, mais l'une de ses montées a permis aux Differdangeois de rafler la mise. Sur un dernier corner, la tête de Caron fracasse la transversale mais VDB a suivi pour offrir les trois points à Differdange.

Le fait du match. Auteur d'un dégagement manqué qui aurait pu coûter cher au Progrès en début de match, Ismaël Bouzid a eu l'occasion de se racheter un frappant un penalty à la 25e minute, mais le capitaine jaune et noir a manqué de conviction dans son envoi. Le tournant du match.

Le tournant du match: Julien Weber arrête le penalty d'Ismaël Bouzid (n°5)
Le tournant du match: Julien Weber arrête le penalty d'Ismaël Bouzid (n°5)
Photo: Fernand Konnen

Ils ont dit

Sébastien Flauss: "On perd une nouvelle fois sur une erreur d'arbitrage. La faute sur Garos n'est pas sifflée. Le corner suit et le but intervient alors que le ballon nous revenait. On rate le coche en première période en ne transformant pas le penalty. Cela fait plusieurs matches où nous sommes bien en place mais il y a toujours un grain de sable qui fait que la victoire n'est pas au bout. On a fait un gros match. On méritait quelque chose. Le 0-0 aurait été un score logique."

Ismaël Bouzid: "C'est très frustrant. On était tous bien en place. On a tous fait les efforts nécessaires. On méritait de prendre quelque chose. Sur le penalty, je choisis mon côté mais le gardien a pris le bon et sort le ballon. Au terme du match, on méritait de prendre un point. Il faut relever la tête et aller chercher des victoires jusqu'à la fin de saison."

Marc Thomé: "On a relégué nos adversaires du jour à 11 points. Ce soir, je suis sûr qu'ils ne reviendront plus. Sur les derniers matches, j'ai un regret. On a bien négocié nos adversaires directs, par contre, comme ce fut le cas au RM Hamm Benfica, on est passé à côté. Ces matches-là restent de bons avertissements pour la suite. Si nous ne sommes pas européens à la fin de la saison, il faut virer l'entraîneur et jeter tous les joueurs. Cette victoire est très importante pour le moral. Pour les remplacements, j'ai choisi l'option offensive alors qu'on aurait pu se contenter d'un point. Le coaching avec Bukvic s'est avéré payant."

Differdange - Progrès 1-0

Stade municipal d'Oberkorn, pelouse dans un état correct dans l'ensemble, arbitrage de M. Sales assisté par MM. Da Costa, Mateus, 1.644 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Le but: Vandenbroeck (90+5).

Corners: 8 (4+4) pour Differdange; 3 (1+2) pour le Progrès.

Cartons jaunes: Rodrigues (70e, accroche Menaï) à Differdange; Soares (20e, accroche Yéyé), O. Thill (74e, accroche Bettmer) et Fiorani (75e, accroche Yéyé) au Progrès.

DIFFERDANGE: Weber; Franzoni, Vandenbroeck, Siebenaler, Rodrigues; May (cap.); Yéyé, P. Ribeiro (77e Sinani), Bettmer, Caron; Er Rafik (90+3 Bukvic).

Joueurs non-utilisés: Schaab, Méligner et Bastos.

Entraîneur: Marc Thomé.

PROGRES: Flauss; Ferino, Bouzid (cap.), Dog, Soares (57e Rossini); Garos; Poinsignon (86e Ramdedovic), S. Thill, O. Thill, Fiorani (90e Lehnen); Menaï.

Joueurs non-utilisés: Castellani et Cunha.

Entraîneur: Pascal Carzaniga.

Les résultats

Ce vendredi

Differdange - Progrès 1-0

Fola - Grevenmacher 3-0

Samedi à 17h

Rosport - Strassen

Samedi à 19h30

Mondorf - RM Hamm Benfica

Dimanche à 16h

Wiltz - Jeunesse

RFCUL - Dudelange

Rumelange -  Etzella

Le classement

1. Dudelange 54

2. Fola 49

3. Differdange 43

4. Strassen 33

5. Jeunesse 33

6. Progrès 32

 7. RFCUL 30

8. RM Hamm Benfica 29

9. Mondorf 23

10. Rumelange 22

11. Rosport 18

12. Etzella 13

13. Wiltz 12

14. Grevenmacher 7