Changer d'édition

Bettembourg s'envole, Junglinster retrouve le podium
Sport 21 6 min. 17.03.2019

Bettembourg s'envole, Junglinster retrouve le podium

Kate Thill a signé un doublé, Bettembourg a dominé le Racing 3-1.

Bettembourg s'envole, Junglinster retrouve le podium

Kate Thill a signé un doublé, Bettembourg a dominé le Racing 3-1.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 21 6 min. 17.03.2019

Bettembourg s'envole, Junglinster retrouve le podium

A huit journées du terme du championnat, on ne voit pas comment Bettembourg, qui compte neuf points d’avance sur le Progrès, pourrait laisser échapper le titre. Dans le même temps, Junglinster profite de la défaite du Racing pour grimper à la troisième place.

Par Gérôme Henrionnet

Annoncé comme un choc, la centaine de spectateurs présente samedi soir au stade municipal n’a pas assisté à un grand match entre le leader Bettembourg et le Racing. Sans briller, les joueuses de Dani Nunes se sont imposées face à une décevante équipe du Racing 3-1.

Tout  commence par une histoire de penalty. Senada Ceman lancée en profondeur s’écroule dans la surface de réparation après un tacle de Cinara Da Mata Gomes. L’arbitre certain de son fait, siffle au grand dam des joueuses de la capitale, un coup de réparation. Kate Thill ne se fait pas prier et ouvre le score (1-0, 6e). Peu inspirées lors de cette première période, les coéquipières de Raquel Miranda sont sans réaction et encaissent un deuxième but un quart d’heure plus tard. Anouchka Besch distille un bon ballon en direction de Léa Pizzimenti, qui ajuste la portière du Racing (2-0, 20e).

Au retour des vestiaires, le Racing se montre plus fringuant mais ses offensives sont trop timides pour inquiéter la défense bettembourgeoise. Quant aux joueuses de Dani Nunes, elles maîtrisent le jeu affichent une certaine sérénité sans être étincelantes. Pourtant, suite à une erreur de la gardienne locale, les visiteuses réduisent la marque et redonnent par la même occasion de l’intérêt à la rencontre grâce à un but de Sara Courbin (2-1, 65e).

Avec ce but, les joueuses de la capitale entrevoient une lueur d’espoir mais Léa Pizzimenti adresse un superbe ballon à Kate Thill. Cette dernière trompe pour la deuxième fois Andréa Burtin (3-1, 80e) et assure la victoire à son équipe. Elle annihile définitivement tout espoir aux visiteuses de repartir de leur déplacement avec un résultat positif.

Junglinster retrouve son rang

Sans vouloir chercher des excuses, Rosport, était trop affaibli pour envisager un bon résultat face à une équipe de Junglinster retrouvée. Avec cinq joueuses majeures absentes et sans gardienne de métier, l’objectif de ce match pour Chrëscht Schartz et ses joueuses était clair: tenir le 0-0 jusqu’au terme de la rencontre.

Lors de la première période la défense rosportoise a tenu bon, par contre en seconde période elle n’a rien pu faire face aux attaques de la Jeunesse. Poussives lors des quarante-cinq premières minutes selon les dires de leur entraîneur, les visiteuses plus combatives et plus déterminées en deuxième mi-temps ont trouvé par trois fois la faille grâce à une réalisation de Jessica Birkel (48e) et un doublé de Laura Davelli (60e et 75e).

Mamer fait le boulot

Après sa belle victoire samedi dernier contre Ell, Mamer continue d’engranger des points. Même si Evariste Kabongo, l’entraîneur mamerois, n’a pas du tout aimé la prestation de ses joueuses, il peut néanmoins apprécier la victoire de son équipe sur le score de 5-1. Avec un doublé de Sarah Chenut et des buts de Rita Leité, Céline Saudmont et d’Anne Bourg, Mamer peut toujours rêver du top 5.

Wormeldange chute à Itzig

Dans un match équilibré où les occasions ont été rares, c'est l’ENT Itzig/CeBra qui est sortie victorieuse de sa confrontation face l'ENT Wormeldange/Munsbach/CSG. En l’emportant 2-1 grâce à des réalisations de Lisa Noesen (21e) et de Charlène Zarnowski (64e) contre un but de Marta Estevez (43e) les locales se relancent  pour la course au podium. A noter que le match Ell-Wincrange a été reporté, le terrain Um Essiga était impraticable.

Classement de la Ligue 1

Ils ont dit

Lea Pizzimenti (Bettembourg): «Dans la qualité de jeu, ce n’est pas notre meilleur match mais nous avons concrétisé rapidement nos occasions. Il est vrai que nous ne nous sommes pas procuré énormément d’occasions mais le peu que nous avons eu, on les a mises au fond. Pour un match à enjeu comme ce soir, l’efficacité a été déterminante.» Bettembourg - Racing 3-1 

Daniel Nunes, l'entraîneur du SC Bettembourg.
Daniel Nunes, l'entraîneur du SC Bettembourg.
Photo: Stéphane Guillaume

Daniel Nunes (Bettembourg): «Pour ce soir, l’important était d'empocher les trois points même si je pense que dans le jeu ce n’était pas notre meilleur match. J’espère que nous allons nous améliorer la semaine prochaine. Tant que mathématiquement ce n’est pas fait, je ne souhaite pas parler de titre.» Bettembourg - Racing 3-1 

Sara Courbin (RFCUL): «Physiquement nous avons souffert même si je trouve qu’en deuxième période nous étions mieux. A deux buts à un, nous avons eu quelques opportunités pour revenir mais hélas pour nous, nous avons été maladroites devant le but.» Bettembourg - Racing 3-1 

Océane Monteiro (RFCUL): «Même si nous pouvions faire mieux, je suis quand même satisfaite de l’équipe. Je pense que nous serons plus performantes lors du prochain match.» Bettembourg - Racing 3-1 

Fernando Da Silva (ENT Itzig/CeBra): «Jouer contre Wormeldange c’est toujours compliqué mais le score est mérité car nous sommes l’équipe qui s’est créé le plus d’occasions nettes. Après deux week-ends sans jouer, je craignais un manque de rythme et de fraîcheur physique. Nous devions impérativement arriver au dernier quart d’heure avec un avantage au score. Ensuite nous avons défendu cette victoire au courage.» E. Itzig - E. Wormeldange 2-1

L'affiche à suivre

Pour la semaine prochaine, on n'aura pas une mais deux affiches. En Ligue 1, juste après s'être déplacé chez le leader, le Racing recevra le Progrès. En ligue 2, c’est le leader Diekirch, qui en cas de victoire sur le troisième Hesperange lors de la prochaine journée, s’ouvrira les portes de la Ligue 1.

Ligue 2: le Swift n’y arrive plus

A la suite de la remise du match pour cause de terrain impraticable à Ell, le leader Diekirch était au repos, ce qui a profité à son dauphin le Fola, victorieux de Vianden. Les Eschoises reviennent à 3 points de la première place.

Le Swift, troisième mais avec zéro point engrangé depuis la reprise, avait une formidable occasion de se relancer face à l’avant-dernier Junglinster II. Peine perdue puisque les joueuses de Boris Cigale n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul (2-2).

Cette contre-performance n’a pas de répercussion immédiate sur le classement car l’ENT Differdange/Luna a lui aussi fait match nul 4-4 à domicile face l’ENT Aspelt/Remich/Bous. Par contre, ce match nul profite à Bettembourg qui grâce à sa victoire 12-0 contre le dernier Bissen, pointe à la quatrième place.

Classement de la Ligue 2

Ligue 3:  une journée pour rien

Dans cette seizième journée de Ligue 3, les six premiers du classement général ont tous gagné. Bertrange renoue avec la victoire en battant 4-2 l'ENT Käerjéng/Rodange  alors que Diekirch II est sorti facilement vainqueur de son match contre Rumelange (8-2).

L'Union Mertert-Wasserbillig s'est imposée sur le terrain de l’ENT Uelzechtdall 0-2, Pfaffenthal-Weimerskirch écrase 8-0 Larochette tandis que Pétange poursuit sa remontée en s’imposant 3-0 à l’extérieur face Wiltz. Pour finir avec cette journée qui ne bouleversera pas les positions, l'ENT Hosingen/Norden a battu difficilement le Fola II 3-2

Classement de la Ligue 3



Sur le même sujet

Bettembourg accroché, Mertert-Wasserbillig relance la Ligue 3
Accroché à domicile par Junglinster (2-2), Bettembourg devra patienter pour être officiellement sacré champion. Niederkorn, en battant Wormeldange (2-1), retrouve une place sur le podium. En Ligue 3, l’Union Mertert-Wasserbillig a relancé le championnat.
L'Union Mertert-Wasserbillig est allé s'imposer à Bertrange en Ligue 3.
Rosport se donne un peu d’air, Junglinster glisse lentement
Avec cinq points d’avance sur Niederkorn, Bettembourg reste au sommet du classement de Ligue 1 tandis que Junglinster a subi sa deuxième défaite consécutive. Dans la lutte pour le maintien, Rosport se donne un peu d’air en gagnant contre Larochette.
L'Entente Rosport/USBC/Christnach n'a pas fait dans la demi-mesure contre Larochette.
Football féminin: Mamer n’était pas pressé
Mamer et Junglinster l’ont emporté. Lintgen freiné, doit laisser passer Mamer qui grimpe à la deuxième place et double aussi une équipe de Bettembourg au repos forcé. En Ligue 2, sans jouer, Rosport gagne une place, la troisième, alors que Vianden stoppe Larochette.
Jackie Mores (Mamer) v Lisa Noesen (Itzig)
Foto: Serge Daleiden