Changer d'édition

Bettembourg décroche un deuxième titre, le Fola retrouve la Ligue 1
La joie des filles du SC Bettembourg après l'officialisation de leur titre de championne.

Bettembourg décroche un deuxième titre, le Fola retrouve la Ligue 1

Photo: Stéphane Guillaume
La joie des filles du SC Bettembourg après l'officialisation de leur titre de championne.
Sport 23 6 min. 12.05.2019

Bettembourg décroche un deuxième titre, le Fola retrouve la Ligue 1

Les barrages pour les Rosportoises

La 20e journée de Ligue 1 a sacré Bettembourg qui a décroché le deuxième titre de son histoire. Schifflange et Larochette joueront la saison prochaine en Ligue 2 alors que le Fola retrouvera l'élite en Ligue 2.

Gérôme Henrionnet

Vainqueur logique de l’ENT Rosport/USBC/Christnach sur le score de 5-0, Bettembourg a décroché son deuxième titre de champion du Luxembourg. Emmené par une Léa Pizzimenti des grands jours, les joueuses de Dani Nunes sont bien entrées dans la partie et n’ont pas tardé à prendre les devants. Tamara Aniset sur un coup franc a trouvé dans la surface de réparation Léa Pizzimenti qui contrôlait et enchaînait du pied gauche. Sa frappe sèche au sol trompait pour la première fois de la soirée Lisi Oberweis (1-0, 14e).

Rosport ne semblait pas capable de contrarier les festivités et les visiteuses se faisaient distancer définitivement en fin de première mi-temps. Lucia Ruiz lançait en profondeur Kate Thill qui signait une frappe du pied droit (2-0, 34e). Intenable sur son côté, Lucia Ruiz voyait son centre contré arriver sur le pied gauche de Léa Pizzimenti. La jeune milieu bettembourgeoise ne se posait pas de question et logeait le cuir au fond des filets à la suite d'une frappe instantanée à plus de 20 m.

Avec une avance de trois buts à la pause, la seconde mi-temps était maîtrisée par les locales qui accentuaient leur avantage avec deux nouveaux buts de Kate Thill sur penalty (4-0, 73e) et sur une frappe après une récupération consécutive à un bon pressing (5-0, 89e). Avec cette dix-huitième victoire de la saison, Bettembourg pouvait sortir le champagne et fêter le titre de champion du Luxembourg.

Toujours invaincue lors de la phase retour, la Jeunesse Junglinster, après avoir fait match nul 0-0 dans la semaine face au Racing, avait un déplacement difficile en se rendant sur les terres de ENT Wormeldange/Munsbach/CSG. Les partenaires d’Hayette Ghodbane n'ont pas déçu puisqu’avec des réalisations de Nadine Tangeten (8e), Jessica Birkel (20e), Maeve O’Hannarchain (65e), Laura Davelli (70e) et Noémie Tiberi (80e), elles sont reparties de leur court déplacement avec une belle victoire sur le score de 2-5.

Niederkorn sans trembler

Malgré les défaites qui s’accumulent, Larochette est une équipe qui ne baisse jamais les bras, de quoi forcer le respect et l’admiration de toutes leurs adversaires. Samedi soir, elles n’ont pas gagné mais face à une équipe de Niederkorn rajeunie, elles n’ont jamais cessé de continuer à jouer et à prendre du plaisir sur le terrain malgré le revers 0-4.

Déçu de la prestation de son équipe mercredi soir, Fernando Da Silva et l'ENT Itzig/CeBra espérait une remobilisation de ses joueuses face à Wincrange. Pour cela,  il avait mis en place une tactique bien spécifique: «Pour ne pas subir la vitesse des attaquantes adverses, nous avions décidé de jouer avec un bloc bas afin de priver notre adversaire d’espaces». Ce choix fut efficace, victoire 5-0 avec des réalisations de Léa Kieffer (6e), Kelly Henriques (14e), Sara Borges (53e) et un doublé de Tessy Gilles (83e et 88e).

A noter encore que des pluies diluviennes sur la capitale ont eu raison du match entre le Racing et Mamer.

Ils ont dit

Léa Pizzimenti (Bettembourg): «Cette victoire est le fruit d'une prestation collective plus que satisfaisante. Cependant la deuxième mi-temps a été un peu plus poussive mais nous avons su rester concentrées pour gagner ce match et remporter le championnat».

Justine Oswald (Bettembourg): «L'ouverture du score assez rapide nous a facilité le match. Rosport est une équipe avec ses qualités mais nous avons vraiment réalisé un bon match où nous avons su jouer en équipe pour remporter ce titre que nous voulions vraiment».

Dani Nunes (Bettembourg): «Je suis fier d’être l’entraîneur de ce groupe. Ce titre c’est le travail de tous, des joueuses, du staff et du comité. Sans ce soutien, rien n’aurait pu être possible. Je suis très content pour le club et pour les filles qui l’ont mérité».

Christian Schartz, l'entraîneur Ent. Rosport-USBC01-Christnach.
Christian Schartz, l'entraîneur Ent. Rosport-USBC01-Christnach.
Photo: Stéphane Guillaume

Chrëst Schartz (ENT Rosport/USBC/Christnach): «Toutes mes félicitations à Bettembourg qui est un beau champion. Je n’ai aucun reproche à faire à mes joueuses, elles se sont battues et malgré les blessées nous avons essayé de jouer. Notre groupe est vraiment motivé pour se maintenir en Ligue 1 et nous nous préparons au mieux pour les barrages».

Ligue 2: le Fola accompagne Diekirch en Ligue 1

Grâce à sa victoire 0-2 sur Bettembourg II, le Fola est assuré de terminer deuxième au classement général et de remonter en L1. En s’inclinant à domicile 2-3 contre le leader Diekirch, l’ENT Differdange/Luna perd sa troisième place au profit d’Hesperange vainqueur 5-2 face Ell II. Dans le ventre mou du classement, Vianden est allé l’emporter 1-2 sur le terrain de l’ENT Aspelt/Remich/Bous

Junglinster II, qui quittera la Ligue 2 en fin de saison, s'est une nouvelle fois incliné à domicile contre l’ENT Pratzerthal/Grevels sur le score de 2-5. En faisant match nul 3-3 contre l’ENT CeBra/Itzig II, le dernier de la classe Atert Bissen obtient son quatrième point de la saison.

Avec sa victoire 0-2 contre Bettembourg II, le Fola Esch a signé son retour en Ligue 1.
Avec sa victoire 0-2 contre Bettembourg II, le Fola Esch a signé son retour en Ligue 1.
Photo: Stéphane Guillaume

Paolo Cardoso (Fola): «L’objectif de la saison est acquis et c’était plus difficile qu’on le pensait. Après la défaite de mercredi où nous pouvions assurer la montée, on devait montrer un autre visage contre Bettembourg. Ce n’était pas un beau match mais à la fin il n’y a que le résultat de 2-0 en notre faveur à retenir. Mis à part les buts de Chiara Menino et de Monica Cruz, je ne suis pas satisfait de notre prestation mais à la décharge des joueuses la saison est longue et fatigante».

Ligue 3: Bertrange retrouvera l'Union Mertert-Wasserbillig en Ligue 2

Prétendant à l’accession directe en L2 et longtemps leader de son championnat, Bertrange a vu son travail porter ses fruits. En l’emportant 0-9 à Merl-Belair, les joueuses de Daniele Loverre ont gagné leur ticket pour jouer à l'échelon supérieur la saison prochaine. Elles accompagneront l’Union Mertert-Wasserbillig. Le leader qui l’a emporté 0-2 chez le quatrième, Pfaffenthal-Weimerskirch, permet à Diekirch II, vainqueur 8-2 face l’ENT Hosingen/Norden de conforter, avec quatre points d’avance, sa troisième place.

Crédité d’un très bon parcours depuis la reprise du championnat, Pétange poursuit son redressement en obtenant une nouvelle victoire 2-7 sur le terrain du Fola. Rumelange a dû batailler ferme pour réussir à battre l’ENT Uelzechtdall 5-4 tandis que l’ENT Kaerjeng/Rodange n’a pas été obligée de se déplacer pour empocher les trois points suite au forfait de Larochette II.

L'affiche à suivre

Le seul match avec un intérêt direct se déroulera en Ligue 3. Il opposera Pfaffenthal-Weimerskirch quatrième avec 51 points contre Diekirch II, 55 points troisième. Pour les filles de Pfaffenthal-Weimerskirch, l’enjeu est de taille et la victoire est impérative dans la course aux barrages pour l’accession en ligue 2.



Sur le même sujet