Changer d'édition

Bertrange n'est plus descendant, Steinsel renoue avec la victoire
Sport 15 5 min. 29.04.2019 Cet article est archivé

Bertrange n'est plus descendant, Steinsel renoue avec la victoire

Berburg Mohamed Marzouk ( #6 von Bertange in blau) köpft den Ball aus der Gefahrenzone

Bertrange n'est plus descendant, Steinsel renoue avec la victoire

Berburg Mohamed Marzouk ( #6 von Bertange in blau) köpft den Ball aus der Gefahrenzone
Photo: Hans Krämer
Sport 15 5 min. 29.04.2019 Cet article est archivé

Bertrange n'est plus descendant, Steinsel renoue avec la victoire

Le match entre Bettembourg et Kayl-Tétange arrêté

Steinsel a repris sa marche en avant en série 1 pour la première du tandem Risch-Scazzari en dominant Berdorf-Consdorf 6-0 lors de la 22e journée de Division 1. En série 2, Bertrange et Berbourg se sont quittés dos à dos. Le Sporting en profite pour déborder le Red Black et l'ASL Porto.

Par Andy Foyen

Bertrange sortait d’un excellent 10 sur 12 avant de recevoir le Berdenia Berbourg, invaincu depuis le 17 février. Le Sporting avait pour ambition de  quitter les trois dernières places. Puisque dans le même temps l’ASL Porto (0-4 à Remich-Bous) et l’Egalité 07 (1-4 contre Sanem) ont été battues, un seul point suffisait à Bertrange pour accéder à la onzième place. Et c’est justement ce qui est arrivé à la Plaine des Jeux André Wolff avec un score final de 2-2.

Si sur papier le résultat semble satisfaisant, dans les faits Bertrange pourrait nourrir quelques regrets. Après avoir mené par deux fois au score, le Sporting s’est vu rejoindre à chaque fois, dont la dernière fois sur un penalty dans les ultimes minutes de la rencontre.


Des échauffourées ont malheureusement éclaté dans le match entre Bettembourg et Kayl-Tétange, ce qui a poussé Monsieur Jahrmärker à mettre prématurément un terme à la rencontre. Le joueur de Bettembourg Maxime Gattullo a dû être emmené à l’hôpital.

Dans le haut du tableau, on a assisté à un véritable statu quo puisque Mondercange, Weiler-la-Tour et Grevenmacher se sont tous les trois imposés.

Norden lâche prise

Le premier test du binôme Risch-Scazzari a été concluant. Engagé dans la course au titre, l'Alisontia recevait l'Union Berdorf-Consdorf et espérait stopper cette mauvaise dynamique depuis la reprise en février (9 points sur 24). C'est désormais chose faite grâce à un festival offensif orchestré par De Sousa, Thonon, Delgado, Piron (deux fois) et Pinheiro.

Luc Risch, le directeur sportif, est revenu sur les raisons du départ d’Antonio Teixeira: «On était entré dans une spirale négative. Nous étions obligés de faire un changement, même si cette décision n'a pas été prise de gaieté de coeur. C'était impératif que les joueurs se remettent en question, ce qui a très bien fonctionné aujourd’hui.»

«On avait des difficultés pendant le premier quart d’heure. Ils nous ont surpris avec trois joueurs offensifs et un en appui. Après un petit repositionnement tactique, nous avons pris le jeu en main. Ensuite, on a fait un jeu en reconversions offensives qui nous ont permis de faire la différence. Je pense qu’on a fait preuve de nos qualités», conclut Risch.

Ce succès permet à l’Alisontia de garder la tête, mais pas de reprendre ses distances. En effet Medernach a dicté sa loi contre Lintgen (4-1) et reste à trois points. Accroché à Bastendorf, 2-2, Norden se retrouve désormais distancé de cinq points de la tête. Mais ce résultat ne satisfait pas non plus l’équipe locale, puisque Bastendorf se retrouve désormais à cinq points du premier sauvé à la suite du succès de Mersch sur Schieren dans un derby à rebondissements (3-2). Remonté par le FC Kehlen (3-3), Mertzig rate le coche et conserve la place de barragiste.

Ils ont dit

Andy Schumann (entraîneur Äischdall): «La première mi-temps n'était pas de grande facture. Il y avait très peu d’occasions des deux côtés. Pour la deuxième mi-temps, j’ai effectué quelques changements qui ont porté leurs fruits: on avait le jeu en mains et nous avons ainsi obtenu trois points mérités. Ce résultat est une belle réaction après notre défaite en Coupe FLF le mercredi.» Steinfort - Äischdall 0-3

Helio Brazinha (entraîneur Useldange): «Nous avions l’occasion de marquer le but de la victoire dans la dernière minute du match. Mais je dois quand même dire que le partage avec Lorentzweiler correspond à ce que les deux équipes ont montré dans le jeu. Nos adversaires ont fait une très belle première mi-temps, tandis que nous avons dominé la deuxième.» Useldange - Lorentzweiler 3-3

Helio Brazinha et la Jeunesse Useldange restent en position délicate malgré le match nul obtenu contre Lorentzweiler.
Helio Brazinha et la Jeunesse Useldange restent en position délicate malgré le match nul obtenu contre Lorentzweiler.
Photo: Stéphane Guillaume

Nelson Fragoso (entraîneur Sanem): «On a fait tourner l’effectif pour que tout le monde ait la possibilité de jouer. Nous avons vite mené 1-0. On a relativement bien su profiter de nos occasions, surtout avec Paul Bossi qui était en forme et qui a marqué trois buts. Si on regarde le match dans son ensemble, on peut en conclure que la victoire est méritée.» Red Black - Sanem 1-4

Claude Leogrande (entraîneur Mensdorf): «On avait des problèmes personnels. On avait des joueurs importants suspendus et un malade. Après 25 minutes, on encaisse sur corner. Ensuite, ce qui nous a brisé la nuque, c'est le second but que nous encaissons 30 secondes après le coup d’envoi de la deuxième mi-temps. En fin de match, on a deux grosses occasions. On en marque une, l’autre pas. On aurait pu faire mieux.» Grevenmacher - Mensdorf 2-1

Les chiffres

12 -Mondercange a retrouvé le rythme infernal qui était le sien à la fin de l’année 2018. En l’espace de deux matchs, le FCM a trouvé le chemin des filets à douze reprises portant son total de buts marqués à 64.

4 - En l’espace d’une victoire, l’Alliance Äischdall a gagné quatre places, passant de la huitième à la quatrième place. Cette statistique met bien en évidence l’homogénéité de la série 1.

La rencontre à suivre

Même si plusieurs confrontations vaudront la peine d'être suivies de près, le duel entre Norden et Weiswampach Medernach retiendra toute l'attention. Il s'agit de l'affrontement entre le troisième qui recevra le deuxième. L’enjeu sera double. D’une part, il faudra sécuriser la deuxième place et d’autre part, il ne faudra pas se neutraliser sous peine de laisser filer Steinsel. 

Le classement de la série 1

Le classement de la série 2



Sur le même sujet

Reprise en D1: Mensdorf émerge, Useldange se réveille
La compétition a repris ses droits ce week-end en Division 1. En série 2, Mensdorf s'est rapidement mis dans le bain à la suite de sa victoire contre le Red Black Egalité. En Série 1, Useldange a remonté deux buts de retard et partagé avec Medernach (2-2).
Jose Manuel Jimenez et Dominique Delaporte / Football Luxembourg Division 1 Série 2 / Journée N°14/  Saison 2018-2019  / 17.02.2019 / Syra Mensdorf vs FC Red Black Egalité 07 Pfaffenthal
Weimerskirch/  Stade Op Biirk (Mensdorf) / Photo : Michel Dell’Aiera
Mondercange un ton au-dessus, Steinsel champion d’automne
Mondercange, le leader de série 2, n’a fait qu’une bouchée du Red Black Egalité (5-0) lors de la 12e journée de Division 1. En Série 1, Steinsel a souffert contre Useldange mais est parvenu à empocher les trois points qui lui assurent de passer l’hiver en tête.
1.Division Monnerich (Mondercange) : Red Black Egalité ( in gelb schwarz)
Iaia Cassama Baldé (FC Mondercange) gegen Nadir Jorge Almeida Martins (FC Red Black Egalité in gelb/schwarz) vorne und Cleiton Jorge Da Luz Silva (FC Red Black Egalité in gelb/schwarz) rechts