Changer d'édition

Belvaux promu, Schengen en salle d’attente
Sport 5 min. 29.04.2022
Football

Belvaux promu, Schengen en salle d’attente

Belvaux a accédé à la Division 1 ce jeudi soir après sa nette victoire contre Koerich (5-1)
Football

Belvaux promu, Schengen en salle d’attente

Belvaux a accédé à la Division 1 ce jeudi soir après sa nette victoire contre Koerich (5-1)
Photo: D.R.
Sport 5 min. 29.04.2022
Football

Belvaux promu, Schengen en salle d’attente

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Les décisions tombent au compte-gouttes dans les divisions inférieures. Belvaux va retrouver la Division 1 quatre ans après l'avoir quittée.

Une rivalité saisonnière peut, l'espace d’une journée, se transformer en paix sociale. Et même plus que ça. Aux premières loges du match comptant pour la 23e journée de Ligue 2 entre Belvaux (1er) et Koerich (3e) ce jeudi soir, Schengen (2e) s'est mis à soutenir le leader. Pour éloigner un peu plus le prétendant à la promotion en Division 1. Quitte à hypothéquer ses chances de titre.


La joie de U.N. Käerjeng '97 après le premier but. U.N. Käerjeng '97. Football : U.N. Käerjeng '97 -  FC Mondercange, PH. Dribbel, Bascharage. Foto : Stéphane Guillaume
Cette promotion qui ne se refuse pas
Le dénouement est proche en Promotion d'Honneur. Käerjeng et Mondercange ont pris une option. Mamer est aux aguets.

Il sera toujours temps de s'offrir un vrai bras de fer le 15 mai pour le prestige. L'actualité brûlante, c’est la venue de Moutfort dimanche. Une lanterne rouge qui devrait éclairer la soirée d’un FC Schengen baptisé ainsi il y a dix ans et que l'on a connu avant sous le nom des Amis de la Moselle Remerschen. Le club entraîné par Fabien Matagne a besoin d'une victoire pour prendre l'ascenseur.

«C'était notre objectif», reconnaît le président Marc Rasic. «Et je crois que notre comportement en Coupe FLF où nous avons poussé Bertrange dans ses derniers retranchements en quart de finale montre que nous avons les qualités pour rester en Division 1.» 

On prêtait même l'intention au club de se rapprocher de son grand frère mondorfois. Une information démentie des deux côtés même si la collaboration tourne à plein régime avec des équipes de jeunes communes et des maillots flambant neufs gris avec un trait orange annoncés pour la saison prochaine. De là à devenir un club satellite de l’USM, il y a un pas que personne n'ose franchir pour l’instant.

La PH à moyens termes

A Belvaux, on pousse un ouf de soulagement et on a sabré le champagne jeudi à l'issue d'une nette victoire contre Koerich (5-1). «Cela fait trois ans que l'on veut remonter, mais la crise sanitaire n'a pas facilité les choses», explique le président Thomas Weis. «On touche au but et on veut s'installer en Division 1 puis regarder à moyens termes un peu plus haut.»


FOOT DAMES SC BETTEMBOURG - PROGRES NIEDERKORN. Serge Bix. Samedi 20 Septembre 2014. © PHOTO/NICOLAS BOUVY
La montée en Ligue 1 en ligne de mire
Le choc entre l’Entente Differdange-Luna et l’Union Mertert-Wasserbillig doit permettre au vainqueur de monter parmi l’élite.

Ainsi, l'un des plus anciens clubs du pays, créé en 1908, pourrait retrouver une Promotion d’Honneur qu'il a côtoyée à l'aube des années 90 pendant quatre saisons. Mais pas question de brûler les étapes. «Il faudra ajuster le budget et trouver des joueurs qui adhèrent au projet. Pas des garçons qui ne font que passer une saison», poursuit un président qui sait que le long terme en football est une notion très volatile.

«Nous n'oublions pas nos jeunes. Nous avons neuf équipes et amener l'un ou l'autre Junior à maturité pour l'équipe première fait évidemment partie des objectifs.» Le souci qui agite le club est ailleurs. Il doit se débrouiller avec un seul terrain. Et sa situation géographique ne permet aucun agrandissement. «La commune nous incite à travailler avec d'autres clubs mais je ne suis pas un partisan des fusions. Ça enlève un peu de sel. Les matches contre nos voisins restent des moments privilégiés.»


La joie du FC Cebra 01 après le second but. Football : FC Cebra 01 - CS Grevenmacher, Division 1. Stade Boy Konen, Cessange.  Foto : Stéphane Guillaume
FC CeBra 01: cinq matches pour un barrage
Le club de Cessange s’est offert le scalp de Grevenmacher et prend option sur le match de barrage pour rejoindre la PH.

En attendant, l'ancien Rumelangeois Nikola Pupovac va emmener sa bande vers de nouveaux horizons. Voilà qui ne devrait pas faire peur aux expérimentés François Thior, Igor Pereira et Omar Er Rafik. Derrière, Koerich et Merl s’apprêtent à disputer les barrages. Pour rejoindre peut-être leurs bourreaux dans quelques semaines.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dalheim galère pour sortir de l’ornière. Le club manque de forces vives. Sur et en dehors du terrain. Radiographie.
Inacio do Rosario Flor (Weiler)
/ Fussball, 1. Division 2. Bezirk, 22. Spieltag, Saison 2014-2015 / 26.04.2015 /
Union Mertert-Wasserbillig - FC Yellow Boys Weiler-la-Tour / 
Stade de la Sure, Wasserbillig /
Foto: Ben Majerus
Jean-Philippe Séchet est un des rares joueurs à avoir porté le maillot du FC Metz et du Paris Saint-Germain. A deux jours du duel, l'ancien Mertzigeois préface cette rencontre, évoque son passage dans la Ville Lumière et explique pourquoi les Grenats sont sur la bonne voie.
Après s'être côtoyés en CFA, Jean-Philippe Séchet et Pascal Carzaniga se sont retrouvé pour un "une-deux" rythmé