Changer d'édition

Beggen, Walferdange et Hosingen promus en D1
Sport 24 4 min. 20.05.2019 Cet article est archivé

Beggen, Walferdange et Hosingen promus en D1

Le suspense a duré mais les Beggenois ont finalement assuré une montée directe en Division 1.

Beggen, Walferdange et Hosingen promus en D1

Le suspense a duré mais les Beggenois ont finalement assuré une montée directe en Division 1.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 24 4 min. 20.05.2019 Cet article est archivé

Beggen, Walferdange et Hosingen promus en D1

Feulen, Hosingen, Walferdange et Beggen montent en Division 1. Diekirch (3e) et Larochette (12e) sont barragistes en Série 1, au même titre que le CSO (3e) et Ehnen (12e) en Série 2.

 Par Vincent Lommel

Club de renom  au pays et champion à six reprises, l’Avenir Beggen était tombé bien bas en chutant en Division 2 en mai 2018. Sous la gouverne du président Damien Raths, qui en est à sa sixième année, un travail de reconstruction a été opéré. La première étape est réussie. La victoire 2-1 (Aliu et Heintel) forgée à Koerich où plus de 150 spectateurs étaient présents lui assure de monter en Division 1.

Aux larmes des 24 derniers mois (deux descentes consécutives) succèdent les rires. L’entraîneur du FC Koerich, Alain Palgen félicite son adversaire. «J’adresse mes félicitations à l’Avenir qui, certainement, mérite ce qui lui arrive. C’était un match agréable. Nous avons joué avec notre bonheur en gaspillant trois occasions à 0-0. Le premier tir cadré adverse a fait mouche (15e).»

Une stupide perte de balle mettra fin au suspense (72e) que relancera à peine Ilisic (85e). Les Canaris seront ambitieux. «Je suis un président heureux», sourit Raths. «Le deuxième tour n’a pas ressemblé à un long fleuve tranquille. N’empêche, le comité est resté soudé. En interne et avec l’aide de nos sponsors, on avait réuni les éléments pour réussir un très bon championnat.» Le contrat est rempli. «90% de l’effectif repart pour un tour. Avec l’apport de quatre ou cinq nouveaux joueurs, le souhait sera de viser une place dans le top 5

Facile vainqueur  d’Itzig (4-1), la Résidence Walferdange se félicite d’avoir misé sur Jacek Complak en remplacement de Vincent Di Gennaro au mois de décembre. Il a amené la Résidence en D1. «Jacek poursuivra son travail en 2018-2019. Chris Ortis sera son adjoint», se félicite le président Jean-Luc Santinelli.

Vainqueur 5-0 de Biwer, le CS Oberkorn est barragiste et jouera contre Mertzig (D1). Ehnen (12e) va en découdre avec Clervaux (D3).

Série 1: Tom Kopecky part par la grande porte

Le sacre entériné de Feulen, le nom de l’équipe appelée à l’accompagner à l’échelon supérieur était en suspens: Hosingen ou Diekirch?

La formation de Tom Kopecky avait accompli le plus difficile en menant 2-0 après une demi-heure de jeu à Gilsdorf. 3-0 à l’arrivée. Sans aucun souci. Le mentor prendra la direction d’Erpeldange avec le sentiment du devoir accompli. Joël Bragard  (coach de la deuxième équipe du FC72) fait le chemin inverse pour prendre le relais. «Seul Jérôme Decker (32 ans) renonce. Le travail et la famille ont la priorité», assure le président Tom Lanners. «Le souhait sera d’assurer le maintien.»

La correction 11-1 infligée par Diekirch à Grevels interpelle. «On a fait le travail», souligne Antonio Simoes le regard rivé sur le barrage mardi prochain. «Bertrange est un autre adversaire. C’est une finale.»

Larochette (12e) affrontera Lasauvage (D3) en barrage.

Réactions

Alain Palgen (entraîneur de Koerich): «Notre équipe repartira pour un troisième tour en D2. Vu les budgets exorbitants d’autres clubs, la performance est de taille. Je remercie les forces vives du FCK, du comité à Bill Roj (entraîneur-adjoint) sans oublier nos supporters.» Koerich - Beggen 1-2

Vincent Bolognini (entraîneur du Luna Oberkorn): «Sur une pelouse difficile, on offre le premier but. C’était mal parti. Hasi égalise, mais mon équipe était dans un jour de bonté et, une fois encore, elle offre un penalty sur un plateau. C’est 2-1. Plus rien ne changera. On a loupé le dernier match. Notre cinquième place au classement me comble d’aise. Après une entame en demi-teinte, le deuxième tour a montré que le Luna était sur le bon chemin. Il reste à continuer sur cette lancée la saison prochaine.»  Ehlerange - Luna 2-1

Les chiffres de la dernière journée

57: Walferdange, Beggen et le CS Oberkorn ont engrangé 57 points sur 78 possibles. Pour une différence de buts de -2, le CSO est recalé et barragiste. Cruel!

50: âgé de 50 ans et suite aux absences des plus jeunes (Haas, Neuman et Reuter alors que Lill ne fait plus partie du club), le gardien Marc Kremer a accepté de dépanner plus souvent qu’à son tour dans les buts du FC Koerich lors du deuxième tour. Chapeau.

A l'affiche

Place aux play-offs appréciés de tous et qui attirent la grande foule. Pour les vainqueurs, c’est top. Pour les battus, c’est affreux. Dura lex sed lex.

Mardi 28 mai à 20h: Bertrange - Diekirch

Mercredi 29 mai à 20h: Mertzig - CS Oberkorn



Sur le même sujet

Boevange frustre Ell en Division 2, Itzig stoppe le CSO
Les équipes de Division 2 disputent une semaine anglaise. La 23e a vu Boevange ramener un point de Ell. Wincrange revient à trois longueurs de Diekirch qu'il accueille dimanche prochain. En série 2, Belvaux connaît son nouveau coach.
Jose Monteiro (Boevange) tente de partir seul.
Wincrange se replace, le Luna partage avec Beggen
Les équipes entrent dans le money time. Disputée samedi, la 21e journée a permis à Wincrange de continuer à rêver du Top 3. Feulen se rapproche de la montée. En série 2, Walferdange est prêt. Le Luna Oberkorn reste cinquième de classe.
La joie du AS Wincrange après le premier but  Tiago Ferreira / Foto: Stéphane Guillaume
Ehnen dédramatise, bonne affaire pour Itzig, Larochette en faute
Douze semaines après le dernier match, les équipes de Division 2 ont renoué avec la compétition. Walferdange n'est pas tombé dans le piège tendu par Ehnen qui garde confiance. Itzig a dompté Echternach. En Série 1, Pratzerthal/Rédange a porté réclamation contre Larochette.
Ehnen - Walferdange 0-2. David Promme, le gardien du Vinesca ne peut rien faire sur le second but visiteur.
Beggen et sa défense de fer, Feulen creuse l'écart
La journée a été propice pour l'Avenir Beggen difficile vainqueur 1-0 de Belval en série 2. Echternach (2e) a été surpris par Merl (1-1). Schouweiler a décroché sa première unité. En série 1, les ambitieux Diekirch et Hosingen ont partagé.
Beggen s'est imposé sur le plus petit score face à Belvaux ce week-end.
La descente aux enfers de l'Avenir Beggen
C'était une question de semaines, c'est désormais officiel: l'Avenir Beggen a basculé en Division 2 malgré sa victoire contre Weiler lors de l'avant-dernière journée. Titrés à six reprises, les Canaris ont bien pâli ces dernières années. Itinéraire d'un club en perdition.
Des larmes et du réconfort. La saison de l'Avenir Beggen a été un long chemin de croix. A l'image de ces dernières années.