Changer d'édition

Barrage PH - D1: Kayl-Tétange retrouve la Promotion d’Honneur
Sport 25 4 min. 26.05.2017

Barrage PH - D1: Kayl-Tétange retrouve la Promotion d’Honneur

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Devant un millier de spectateurs, le barrage entre le pensionnaire de PH, Mondercange, et celui de Division 1, Kayl-Tétange, a tourné à l’avantage du dernier nommé. Aidé par une entame tonitruante et deux buts inscrits après huit minutes (3e et 8e, Dos Reis et Sano), il a plié sans rompre.

Devant un millier de spectateurs, le barrage entre le pensionnaire de PH, Mondercange, et celui de Division 1, Kayl-Tétange, a tourné à l’avantage du dernier nommé. Aidé par une entame tonitruante et deux buts inscrits après huit minutes (3e et 8e, Dos Reis et Sano), il a plié sans rompre. La réduction du score d’Oliveira Barros s’avéra aussi belle qu’inutile (75e). Direction la PH pour l’Union 05 que quitte, sans gloire, le FCM. 

Par Vincent Lommel

Le match:  un signe prémonitoire? La question était posée avant le coup de sifflet initial. A l’occasion de la dernière journée du championnat de D1, Kayl-Tétange était reparti avec les trois points du stade de la rue Denis Netgen, fief du FC Schifflange 95. Un excellent souvenir. Le barrage pour la montée en PH se disputait au même endroit. 19h38. Le marquoir indique 2-0 en sa faveur. Le destin était-il écrit? 

Un scénario invraisemblable. Alors que Piskor aurait dû mieux faire après quarante… secondes de jeu, la réaction sera foudroyante. Deux actions. Deux buts. Centre de Dos Reis, reprise de la tête signée Aires (0-1, 3e). Le ton est donné.  Décalage d’Agovic, Sano s’enfonce côté droit puis, désaxé, prend sa chance environ aux 22 mètres. Le tir croisé aussi soudain que splendide se loge dans le petit filet opposé (0-2, 8e). 

Coup de froid parmi les supporters du FCM. La course poursuite est engagée. On pense le suspense relancé mais l’envoi d’Amadei termine sa course sur le poteau (15e). Dans la foulée, le gardien mondercangeois, Da Silva repousse au petit bonheur la chance un coup franc. Dos Reis était sur la trajectoire. Le ballon passe un mètre à côté (17e). Assez intéressant comme la talonnade de Lesbrene (20e) et la possibilité échue à Dos Reis sur un long dégagement. Surpris par autant de mansuétude, le milieu offensif manquera de conviction au moment de tromper le dernier rempart (21e). Une entame de feu. La suite du premier acte sera plus calme. On cherche à impressionner le voisin et c’est de bonne guerre. Les espaces s’étirent déjà entre les lignes mondercangeoises. 

 Kayl-Tétange a le beau rôle, plie mais ne rompt pas. Deux buts à résorber, le challenge était de taille pour le pensionnaire de Promotion d’Honneur assis entre deux chaises: réduire au plus vite l’écart sans encaisser le numéro 3 synonyme de la fin des illusions. 

Angelo Fiorucci injecte du sang neuf avec les montées au jeu de Baizidi et Mvele. Exit Piskor, invisible, et Amadei, blessé à l’aine. Peu importe les hommes, il reste à contourner la défense unioniste, la malmener.  Les transmissions n’arrivent pas, l’inusable Lesbrene s’époumone et la révolte se fait attendre. Le corner de Macedo repris par Oliveira Barros ramène le score à 1-2 (75e). C’est parti pour une attaque - défense au cours du dernier quart d’heure. On sera plus proche du 1-3 que du 2-2. Dans les arrêts de jeu, longs de cinq minutes,  N’Guyen bénéficiera d’une opportunité unique d’égaliser. Seul à la hauteur du point de penalty, son coup de tête manquera de la plus élémentaire précision (90+3). 

La note : 11/20. Du déchet, des imprécisions mais du coeur à l’ouvrage des deux côtés. Dans ce genre de rencontre, le beau geste importait peu. Trouver le chemin du but était primordial. 

Le fait du match: le but du 2-0  inscrit par Sano est une pure merveille. Pour le même prix, le ballon termine sa course dans les nuages. Là c’est en pleine lucarne. Mené 0-2, Mondercange a pris un coup derrière la tête. Il ne trouvera pas la solution.

L’homme du match: auteur du premier but, Dos Reis a pesé, a gêné la défense adverse. Le numéro 3 a du foot dans les pieds. Il sera exclu pour deux cartons jaunes. Il s’en moque. C’était sa soirée.    

FC Mondercange - Union 05  Kayl/Tétange 1-2

Stade de la rue Denis Netgen à Schifflange, excellente pelouse, arbitrage de M. Bindels assisté de MM. Queiros et Bras, 1070 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Aires (3e), 0-2 Sano (7e), 1-2 Oliveira Barros (75e).

Corners: Mondercange 4 (2+2); Kayl-Tétange 1 (1+0). 

Cartons jaunes:  Dos Reis (40e,  pied en avant) pour Kayl-Tétange.

Carton jaune-rouge: Dos Reis (90+2 antijeu) à Kayl-Tétange. 

MONDERCANGE: Da Silva; Bei, Afoun, Kintziger, N’Guyen; Lesbresne, Zydko, Amadei (56e Mvele), Oliveira Barros, Macedo Goncalves (83e Bertemes); Piskor (58e M. Baizidi).

Joueurs non utilisés: Roulez et Varela. 

Entraîneur : Angelo Fiorucci.   

KAYL-TÉTANGE: Sabanovic; Bernard, Adrovic (67e Vale Marques), Mendes, Correia ; Rodrigues, Sano, Muratovic, Agovic, Aires (90+2 Rastoder); Dos Reis.

Joueurs non utilisés: Tavares, Feteiro, Kozar.

Entraîneur: Yannick Leroy.