Changer d'édition

Barrage BGL Ligue - PH: Maurer fils renvoie Canach parmi l'élite
Sport 5 min. 27.05.2016

Barrage BGL Ligue - PH: Maurer fils renvoie Canach parmi l'élite

Tom Maurer torse nu et les Canachois qui courent dans tous les sens. Au bout des prolongations, la délivrance.

Barrage BGL Ligue - PH: Maurer fils renvoie Canach parmi l'élite

Tom Maurer torse nu et les Canachois qui courent dans tous les sens. Au bout des prolongations, la délivrance.
Photo: Fernand Konnen
Sport 5 min. 27.05.2016

Barrage BGL Ligue - PH: Maurer fils renvoie Canach parmi l'élite

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Au nom du père! Tom Maurer, le fils de Patrick, le pilier de la Jeunesse Canach a renvoyé la Jeunesse parmi l'élite en inscrivant le seul but des barrages, vendredi soir contre Wiltz, dans les toutes dernières secondes des prolongations d'un match de piètre qualité.

Au nom du père! Tom Maurer, le fils de Patrick, le pilier de la Jeunesse Canach a renvoyé la Jeunesse parmi l'élite en inscrivant le seul but des barrages, vendredi soir contre Wiltz, dans les toutes dernières secondes des prolongations d'un match de piètre qualité.

Par Didier Hiégel

Le match et sa note: décisif pour l'attribution de la dernière place vacante en BGL Ligue la saison prochaine, le première période de cette rencontre a d'abord valu par un beau déluge, à la 32e minute qui a obligé M. Tropeano a renvoyer les deux équipes aux vestiaires pendant 17 minutes et par ses toutes dernières secondes.

Pour le reste la production des deux équipes est à oublier au plus vite. Wiltz n'a pas aligné  trois passes de suite dans la verticalité et a cherché son salut par de longs ballons tous improductifs. L'essai d'Oliveira, à la 10e minute, repoussé par Moreira, n'aura été qu'un feu de paille puisqu'il faudra attendre la 50e minute pour voir à nouveau le portier de la Jeunesse à l'ouvrage sur un essai de Kouayep puis sur un corner direct d'Osmanovic (78e).

Trop peu de la part de l'effectif de Pascal Lebrun pour inquiéter une formation de Canach plus inspirée et plus incisive que son vis-à-vis. Seule la vista et la main ferme de Ruffier et son étonnant réflexe devant Mukendi, à la 33e, avaient empêché les Promotionnaires de prendre les devants. Les hommes d'Oseias Ferreira s'étaient auparavant créé quatre opportunités par l'intermédiaire de Bonet (5e), Maquart (29e), Mukendi (29e) et Dervisevic (32e).

Plus inspirés, les Mosellans se montraient encore à leur avantage en seconde période sans pour autant inquiéter le portier français des Nordistes. Mukendi s'arrachait bien dans la défense adverse mais s'excentrait au moment de frapper (85e) alors que Teixeira ne trouvait pas le cadre (87e).

Dans ce contexte, et malgré un essai d'Albanese (108e) et un crochet de Joachim sur Moreira (116e), tout indiquait, vu la pauvreté technique, que cette rencontre allait se conclure sur une séance de tirs au but. C'était compter sans le clin d'oeil du destin, sans le  dernier coup franc de la rencontre sur lequel Maurer surgissait pour propulser le ballon au fond des filets de Ruffier.

Un an après sa descente dans l'antichambre de l'élite, Canach retrouvera la BGL Ligue pour la saison 2015-2016.

Une note de 7/20 vient sanctionner une rencontre d'une rare pauvreté technique qui n'a valu que par la symbolique de la fin de match.

Thibaut Maquart plus prompt que Rodrigue Kouayep. Canach a toujours eu un temps d'avance sur Wiltz.
Thibaut Maquart plus prompt que Rodrigue Kouayep. Canach a toujours eu un temps d'avance sur Wiltz.
Photo: Fernand Konnen

Le fait du match: il n'y avait pas grand-chose à retenir de ce match avant l'ultime minute à disputer et qui libère les Mosellans avant la fatidique séance des tirs au but. Bonet, perclus de crampes, a encore cet éclair de lucidité qui lui permet d'ajuster un coup franc au deuxième poteau, Maurer, entré à la 87e minute pour le buteur Mukendi, a la force de s'élever au sein de la nasse wiltzoise et de contrer le ballon de la tête pour l'envoyer à l'opposé de Ruffier. 

L'homme du match: comment ne pas attribuer cette rubrique à Tom Maurer, le fils de Patrick, à la fois cheville ouvrière et bon génie d'un club qu'il a façonné de longues années durant avant de passer la main tout dernièrement. En marquant le but qui donne à la Jeunesse son billet pour la BGL Ligue, il offre un sacré cadeau à son paternel.

Tom Maurer vient de surgir de nulle part pour propulser Canach en BGL Ligue
Tom Maurer vient de surgir de nulle part pour propulser Canach en BGL Ligue
Photo: Fernand Konnen

Wiltz (BGL Ligue) - Canach (PH) 0-1 a.p.

Stade de la rue Henri Dunant, pelouse détrempée après l'orage, arbitrage de M. Tropeano assisté de MM. R.Morais et Mateus Santos, 1.282 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Le but: Maurer (121e)

Corners: Wiltz 7 (1+4+1+1); Canach 9 (2+5+1+1).

Cartons jaunes: Kouayep (49e, faute sur Ferro) et Burkic (57e, faute sur Ferro) pour Wiltz; Dervisevic (45e faute sur Civic), Gomes (77e, faute sur Kalabic), Négi (90+1, faute sur Kalabic) et Maurer (121e enlève son maillot après son but) pour Canach.

WILTZ (4-2-3-1):  Ruffier (cap);  Albanese,  Nurkovic, Souza, Civic (46e Keita);  Oliveira,  Burkic;  Verbist (66e Kalabic), Kouayep, Joachim; Osmanovic.

Joueurs non utilisés: Camara; Fernandes, Mujkic.

Absents: Faljic (blessé), Sène (suspendu), Cheriak, Conrad,  Doyennel,  Cosic (choix de l'entraîneur) .

Entraîneur: Pascal Lebrun.

CANACH(4-2-3-1):  Moreira (cap);  Semedo, Ribeiro, Del Globo, Gomes (90+6 Detna); Maquart,  Dervisevic (77e Négi); Bonet, Teixeira, Ferro; Mukendi (87e Maurer).

Joueurs non utilisés: Flies, Borges, Tavares.

Absents: Lefranc (blessé), Rauen (suspendu), Da Silva, Heinisch (choix de l'entraîneur).

Entraîneurs: Oseias Ferreira.

Réactions

Jailson Moreira: "On avait une revanche à prendre sur eux en raison des trois points de la saison dernière qui nous ont fait descendre. C'est mérité. Ils n'ont fait que défendre et partir en contre alors qu'on a eu des occasions franches. On est prêt pour revenir en BGL Ligue."

Romain Ruffier: "C'était un match de coupe, équilibré. Après la pluie ce ne fut pas facile à gérer. Les deux équipes se valaient. Il n'y a pas eu énormément d'occasions. Le nul aurait été mérité. Je voulais que ça se finisse bien. Ils n'ont pas volé leur montée. Ils sont allés la chercher. On est tous abattus, j'espère que le club remontera mais ça me fait râler de partir là-dessus."

Tom Maurer: "Je crois que c'est mérité. On y a cru tout le match. On était mieux qu'eux. Mon but? Je vois le ballon, j'y ai cru et j'ai sauté le plus haut possible. La BGL Ligue ne nous fait pas peur. On a une bonne équipe pour nous maintenir."


Sur le même sujet