Changer d'édition

Ballon d'Or 2017: Ronaldo et Messi sans surprise parmi les 30 nommés
Sport 4 min. 09.10.2017 Cet article est archivé

Ballon d'Or 2017: Ronaldo et Messi sans surprise parmi les 30 nommés

Cristiano Ronaldo (à g., en blanc) et Lionel Messi figurent logiquement parmi les 30 nommés

Ballon d'Or 2017: Ronaldo et Messi sans surprise parmi les 30 nommés

Cristiano Ronaldo (à g., en blanc) et Lionel Messi figurent logiquement parmi les 30 nommés
Photo: AFP
Sport 4 min. 09.10.2017 Cet article est archivé

Ballon d'Or 2017: Ronaldo et Messi sans surprise parmi les 30 nommés

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Le Portugais Cristiano Ronaldo, tenant du titre et grandissime favori à sa propre succession, fait partie de la liste des 30 joueurs nommés pour le Ballon d'Or 2017, au même titre que l'Argentin du FC Barcelone, Lionel Messi.

(AFP) - Le Portugais Cristiano Ronaldo, tenant du titre et grandissime favori à sa propre succession, fait partie de la liste des 30 joueurs nommés pour le Ballon d'Or 2017, au même titre que l'Argentin du FC Barcelone, Lionel Messi.

Le sacre de «CR7», déjà lauréat l'an dernier pour la quatrième fois de sa carrière, apparaît inéluctable au regard de la victoire du Real Madrid en Ligue des champions pour la deuxième année d'affilée.

Depuis ces trois dernières années, il est de coutume que celui qui a remporté la C1 devienne ensuite le lauréat du Ballon d'Or. Ce qui veut dire que le Portugais (32 ans), champion d'Europe pour la deuxième fois de suite avec le Real et vainqueur du Championnat d'Espagne, devrait sauf surprise rejoindre au palmarès son rival Lionel Messi, vainqueur à cinq reprises. La prix suprême doit être remis en fin d'année.

Pour Mbappé, 18 ans, apparaître dans les 30, c'est la suite attendue d'une saison de rêve avec Monaco (puis le PSG) et l'équipe de France.

Buffon sur le podium?

Premier et seul homme à avoir atteint la barre mythique des 100 buts en C1 (110 à ce jour), meilleur buteur de l'édition 2016-2017 (12 buts), auteur d'un doublé en finale contre la Juventus (4-1), médaillé de bronze à la Coupe des Confédérations avec le Portugal... Ronaldo a cumulé les honneurs au printemps.

En dépit de leur début de saison canon, Messi et son ancien coéquipier Neymar, qui a rejoint le PSG justement pour conquérir un jour cette distinction individuelle, semblent faire figure de simples prétendants au podium. Tout comme Gianluigi Buffon, finaliste malheureux en C1 avec la Juventus Turin l'an dernier.

Outre le légendaire portier italien, seuls deux autres gardiens de but ont été nommés, le Slovène Jan Oblak (Atletico Madrid) et l'Espagnol David De Gea (Manchester United), tandis que quatre défenseurs, dont l'Espagnol Sergio Ramos (Real Madrid), font partie de cette liste.

Dans cette sélection qui fait encore une fois la part belle aux attaquants (16 sur 30), Radamel Falcao, l'un des artisans de la conquête du titre de champion de France de Monaco, intègre le gotha mondial. A l'instar de son rival parisien Edinson Cavani, auteur de 49 buts en 50 matches la saison dernière.

«Encore loin» pour Mbappé

Karim Benzema (Real Madrid), vainqueur de la troisième Ligue des champions de sa carrière, Antoine Griezmann (Atletico Madrid), N'Golo Kanté (Chelsea), sacré meilleur joueur de l'année en Angleterre, et Mbappé sont les quatre joueurs français nommés. Il manque en revanche Paul Pogba et Raphaël Varane.

Le Ballon d'Or? «C'est vraiment loin», avait commenté cette semaine Mbappé. «Neymar, lui, ça peut être dans un coin de sa tête, mais pour moi c'est encore loin».

«Déjà, (il faut) faire des saisons pleines, remporter des titres majeurs, que ce soit en sélection et en club, et après peut-être que ça rentrera dans ma tête, mais pour l'instant, c'est vraiment le fait de gagner, parce que j'ai un palmarès quand même assez léger».

Mais s'il continue à aligner les performances XXL avec la «MCN» du PSG en Ligue des champions, et à s'imposer au coeur de l'attaque de l'équipe de France, qui sait...

Les noms des prétendants ont été révélés tout au long de la journée sur l'ensemble des canaux du groupe L'Equipe (site internet de l'hebdomadaire France Football -- fondateur de ce prix récompensant le meilleur joueur de l'année écoulée -- et du quotidien L'Equipe, réseaux sociaux, et chaîne de télévision L'Equipe).

La liste complète des 30 nommés

Gardiens de but

Jan Oblak (Atletico Madrid/SVN)

David De Gea (Manchester United/ESP)

Gianluigi Buffon (Juventus Turin/ITA)

Défenseurs

Marcelo (Real Madrid/BRA)

Sergio Ramos (Real Madrid/ESP)

Mats Hummels (Bayern Munich/GER)

Leonardo Bonucci (AC Milan/ITA)

Milieux de terrain

Luka Modric (Real Madrid/CRO)

N'Golo Kanté (Chelsea FC/FRA)

Philippe Coutinho (Liverpool FC/BRA)

Kevin De Bruyne (Manchester City/BEL)

Toni Kroos (Real Madrid/GER)

Sadio Mané (Liverpool FC/SEN)

Isco (Real Madrid/ESP)

Attaquants

Neymar (Paris Saint-Germain/BRA)

Paulo Dybala (Juventus Turin/ARG)

Luis Suarez (FC Barcelone/URU)

Dries Mertens (SSC Naples/BEL)

Robert Lewandowski (Bayern Munich/POL)

Harry Kane (Tottenham Hotspurs/ENG)

Edin Dzeko (AS Rome/BIH)

Antoine Griezmann (Atletico Madrid/FRA)

Radamel Falcao (AS Monaco/COL)

Lionel Messi (FC Barcelone/ARG)

Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund/GAB)

Edinson Cavani (Paris Saint-Germain/URU)

Karim Benzema (Real Madrid/FRA)

Cristiano Ronaldo (Real Madrid/POR)

Eden Hazard (Chelsea FC/BEL)

Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain/FRA)


Sur le même sujet

Ballon d'Or: les champions du monde doublés par Modric?
Un champion du monde - Antoine Griezmann, Kylian Mbappé, Raphaël Varane - peut-il avoir le Ballon d'Or? Pas sûr. Victimes de la dispersion des voix et de la campagne du Real Madrid pour Luka Modric, ils pourraient voir ce dernier soulever le trophée individuel suprême lundi soir à Paris.
Ballon d'Or: tous les candidats et candidates
L'organisateur du Ballon d'Or France Football a révélé lundi la liste des 30 présélectionnés pour le trophée individuel suprême, des 15 présélectionnées pour le Ballon d'Or féminin et des 10 présélectionnés pour le Trophée Kopa des meilleurs joueurs U21.
Les attaquants se taillent la part du lion. Comme d'habitude. Mais rarement l'élection n'a semblé aussi ouverte!