Changer d'édition

«Avec le soutien des Portugais du Luxembourg»
Sport 2 min. 15.11.2019

«Avec le soutien des Portugais du Luxembourg»

 Fernando Santos a souligné la valeur de la sélection nationale, mais il n'envisage rien d'autre que la victoire.

«Avec le soutien des Portugais du Luxembourg»

Fernando Santos a souligné la valeur de la sélection nationale, mais il n'envisage rien d'autre que la victoire.
Archive: LW
Sport 2 min. 15.11.2019

«Avec le soutien des Portugais du Luxembourg»

Fernando Santos est conscient de la valeur de l’équipe nationale, mais le sélectionneur du Portugal et ses joueurs sont focalisés sur la victoire. Le technicien lusitanien compte sur le soutien des supporters de la Seleção pour y parvenir.

(DH avec Àlvaro Cruz) – Avant la rencontre au Luxembourg, qu’avez-vous préparé de spécial?

Fernando Santos - «Le Portugal appréhende tous ses matches de la même manière et toujours avec une énorme envie de s’imposer et de donner de la joie à nos supporters, que ce soit au pays ou à l'étranger. La défaite concédée en Ukraine a obligé le Portugal à remporter les deux derniers matches de ces éliminatoires. 

Au début de cette campagne, pensiez-vous rencontrer autant de difficultés pour vous qualifier? 

Dès le début des éliminatoires, nous étions conscients que ce groupe était, et sans équivoque, l'un des plus forts de toute cette campagne qualificative. Il suffit de regarder le classement des équipes qui le composent et de comparer. Nous ne nous sommes jamais fait d'illusions sur la valeur de nos adversaires, et nous avons toujours lutté pour la première place. C'est pourquoi nous aborderons cette fin de campagne comme d'habitude: avec beaucoup de détermination, de confiance et la volonté de faire partie des équipes qui disputeront la phase finale d'une grande compétition.


Portugal's forward Bernardo Silva celebrates after scoring a goal during the Euro 2020 qualifier football match between Portugal and Luxembourg at the Jose Alvalade stadium in Lisbon on October 11, 2019. (Photo by CARLOS COSTA / AFP)
Le Luxembourg s'incline avec les honneurs
Deux buts de Bernardo Silva et Guedes et une 94e réalisation de Cristiano Ronaldo avec le Portugal ont permis à la Seleção de venir à bout d'une sélection luxembourgeoise dominée mais entreprenante.

A la suite de la victoire 3-0 sur le Luxembourg, au stade Alvalade, vous avez déclaré que la valeur de l'équipe luxembourgeoise ne correspond pas à sa position au classement mondial. Maintenez-vous cette remarque?

Le Luxembourg sera à nouveau un adversaire très bien organisé. C'est une équipe, comme je l'ai déjà dit, dont le classement ne correspond pas à sa valeur footballistique. Les gens considèrent la sélection grand-ducale comme l'équipe qu'elle était il y a encore quelques années. C'est bien loin de la vérité. Le Luxembourg a maintenant des joueurs disséminés dans de nombreux championnats. Il possède des éléments qui sont bien au-dessus de la moyenne. Maintenant, nous savons ce que nous avons à faire. Nous devons battre cet adversaire et nous le ferons certainement avec le soutien des nombreux Portugais du Luxembourg. 

Cristiano Ronaldo, le quintuple Ballon d'or, s'entraîne sans problème. Sa blessure à un genou ne semble plus être qu'un mauvais souvenir.
Cristiano Ronaldo, le quintuple Ballon d'or, s'entraîne sans problème. Sa blessure à un genou ne semble plus être qu'un mauvais souvenir.
Photo: AFP

Le Luxembourg s'est incliné de justesse à domicile face à l'Ukraine (1-2), avec un but contre son camp dans le temps additionnel. Les joueurs portugais sont-ils conscients des difficultés qu'ils vont rencontrer au stade Josy Barthel? 

Dans le football, la prochaine victoire est toujours la plus importante. Nous ne vivons pas des titres passés, aussi importants soient-ils. Nous jouons toujours pour gagner, quel que soit le match, en amical, en Championnat d'Europe ou en Coupe du monde. L'important pour nous est de battre le Luxembourg. Notre concentration sur cet objectif est totale. 

Cristiano Ronaldo est toujours très performant en équipe nationale. Pensez-vous qu’il sera à nouveau décisif?

Nous sommes un collectif, tout le monde compte. En équipe nationale, ce sont les meilleurs qui sont convoqués et, parmi eux, il y a le meilleur du monde. Cristiano Ronaldo, comme tous ses partenaires, fera tout son possible pour offrir une nouvelle satisfaction à tous les Portugais.»


Sur le même sujet

La Seleção fait l'impasse sur le Josy-Barthel
La pelouse de l'actuel stade national se trouve dans un tel piteux état que ni la sélection portugaise, ni son homologue luxembourgeoise ne s'y entraîneront la veille du match de dimanche. Résultat: Cristiano Ronaldo et cie pourraient s'ébrouer samedi à... Bissen.
Les équipes de la Ville de Luxembourg sont aux petits soins pour la pelouse du stade Josy-Barthel
«Un événement et une fierté pour tout le monde»
Dan Santos et Carlos Fangueiro préfacent la venue du Portugal au Luxembourg, dimanche au stade Josy Barthel. Avec plus de 95.000 ressortissants d'origine portugaise à travers le pays, ce match revêt toujours un caractère particulier.
Carlos Fangueiro (Trainer Union Titus Petingen)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 8. Spieltag, Saison 2019-2020 / 06.10.2019 /
Union Titus Petingen - UNA Strassen / 
Stade Municipal, Petingen /
Foto: Ben Majerus
Ronaldo s'entraîne bien avec la Seleção
L'ancien Ballon d'Or a participé ce mardi au premier entraînement de l'équipe du Portugal pour préparer les deux derniers matches de qualification à l'Euro 2020, alors que les champions d'Europe en titre sont amoindris par une série de blessures.
Portugal's forward Cristiano Ronaldo arrives for a training session at "City of Football" training camp in Oeiras, on March 20, 2019 ahead of the Euro 2020 qualifying football match Portugal vs Ukraine. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Regarder Ronaldo les yeux dans les yeux
Ce vendredi (20h45) au stade José Alvalade de Lisbonne, les Roud Léiwen abordent contre le Portugal d'un certain CR7 le sixième de ses huit virages dans le groupe B des éliminatoires pour l'Euro 2020. Avec respect, mais non sans ambition et l'esprit toujours conquérant.
Lars Gerson, Dave Turpel et Maxime Chanot (de g. à dr.) ont les arguments pour gêner le Portugal