Changer d'édition

Avant Metz - Montpellier samedi: Cyril Serredszum: «Diagne apporte une agressivité positive au FC Metz»
Sport 3 min. 20.01.2017 Cet article est archivé

Avant Metz - Montpellier samedi: Cyril Serredszum: «Diagne apporte une agressivité positive au FC Metz»

Cyril Serredszum: Metz serait beaucoup plus performant s’il n’avait eu à déplorer autant de blessés ces derniers mois».

Avant Metz - Montpellier samedi: Cyril Serredszum: «Diagne apporte une agressivité positive au FC Metz»

Cyril Serredszum: Metz serait beaucoup plus performant s’il n’avait eu à déplorer autant de blessés ces derniers mois».
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 20.01.2017 Cet article est archivé

Avant Metz - Montpellier samedi: Cyril Serredszum: «Diagne apporte une agressivité positive au FC Metz»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
L’entraîneur-adjoint du Fola Esch, Cyril Serredszum (45 ans), suit avec beaucoup d’assiduité les performances du FC Metz. L’ancien milieu de terrain grenat (1988-1998), passé par Montpellier (1998-2000), préface la venue des Montpelliérains ce samedi (20h). Il mise sur un succès des hommes de Philippe Hinschberger.

L’entraîneur-adjoint du Fola Esch, Cyril Serredszum (45 ans), suit avec beaucoup d’assiduité les performances du FC Metz. L’ancien milieu de terrain grenat (1988-1998), passé par Montpellier (1998-2000), préface la venue des Montpelliérains ce samedi (20h). Il mise sur un succès des hommes de Philippe Hinschberger.

Propos recueillis par Hervé Kuc

  • Cyril, lors de vos confrontations amicales avec le FC Metz (3-3 et 1-2), Philippe Hinschberger a toujours prononcé des mots très gratifiants en direction de vos joueurs…

C’est une bonne nouvelle. Cela fait plaisir d’entendre ce genre de propos de la part d’un entraîneur professionnel et d’un homme comme Philippe Hinschberger que j’apprécie beaucoup. Sachez que tous nos joueurs, ici au Luxembourg, ont mis beaucoup d’envie et d’enthousiasme dans leur prestation à chaque fois que nous avons joué face au FC Metz. De plus, nous avons appris et pu mettre en place certaines choses.

  • Que pensez-vous de la situation actuelle du club messin?

Le FC Metz avait su obtenir deux succès très compliqués face à Lille (3-2, 1re journée) et Angers (2-0, 3e) à Saint-Symphorien. Il avait bénéficié d’une certaine forme d’efficacité qui a fui ensuite le club grenat. Depuis, les Messins encaissent trop de buts mais le récent résultat à Nice (0-0) va leur faire beaucoup de bien. C’est une solidité retrouvée sur laquelle il va falloir tabler pour assurer le maintien.

  • Fallou Diagne vient d’arriver au sein de l’entrejeu mosellan. Qu’avez-vous pensé de sa prestation à Nice?

Il a apporté une agressivité positive au milieu de terrain messin. Il a mis de l’impact physique dans ses interventions et il y a ajouté une qualité de transmission du ballon dans son jeu court ou long. Sa sortie a été très encourageante même si Nice m’a paru diminué par rapport à ces matches de 2016.

  • Les Messins sont «orphelins» de Mevlüt Erding en attaque. A ce niveau de compétition, la présence d’un attaquant de qualité fait-elle la différence entre les clubs?

En Ligue 1, en L2, en National où dans le championnat luxembourgeois, on gagne souvent des matches lorsque nos attaquants font la différence. Peu importe le niveau de jeu, même si en L1, on doit pouvoir compter sur des garçons qui possèdent de l’expérience: là, le FC Metz mise sur Diallo et Vion mais ces deux garçons ne possèdent pas assez de vécu au haut niveau. D’une manière générale, Metz serait beaucoup plus performant s’il n’avait eu à déplorer autant de blessés ces derniers mois.

  • Vous avez porté le maillot de Montpellier (1998-2000). Ce club a-t-il changé?

Montpellier a surtout réussi à aller décrocher le titre de champion de France (2011-2012) et ça c’est magnifique. Personne n’aurait imaginé qu’un club comme lui aurait pu réussir cette performance. La saison suivante a été plus compliquée et aujourd’hui Montpellier soufre un peu. Il y a des soubresauts, Louis Nicollin est un président passionné, particulier, aux propos qui peuvent heurter l’entraîneur comme c’est le cas actuellement avec Frédéric Hantz.

  • Peut-on connaitre votre pronostic pour le match de ce samedi à Saint-Symphorien?

Je vais partir sur un 3 à 1 en faveur des Messins, avec un troisième but grenat qui libèrera tout le stade dans les dernières minutes de la partie.

L’enjeu de la rencontre: le FC Metz (20e, 18 points) accueille Montpellier (12e, 23) avec une obligation de résultat car les concurrents directs au maintien avancent et certains (Nantes et Lorient) reprennent des couleurs après avoir dangereusement somnolé. Philippe Hinschberger aimerait que Diabaté et Erding soient à 100 % de leurs moyens mais les deux attaquants d’expérience du FC Metz souffrent d’ennuis musculaires. Dans ces conditions, Cohade, Diagne, Mollet, Balliu et Falette vont être les maillons forts d’un ensemble qui a repris confiance à Nice (0-0) dimanche dernier. Les Messins n’ont plus connu le succès à Saint-Symphorien depuis la venue des Angevins... le 27 août 2016. Un bail.

Le groupe messin:  Didillon, Kawashima; Rivierez, Milan, Falette, Signorino, Balliu; Diagne, Jouffre, Philipps, Mollet, Nguette, Goudiaby, Hein, Cohade, Lejeune; Vion, Erding, Diabaté.

Le «prono» de la rédaction: sur la foi de la bonne prestation des Messins à Nice dimanche dernier (0-0), il est très tentant d’accorder du crédit aux hommes de Philippe Hinschberger. Notre pronostic: 2-0 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Ligue 1: Nico Braun: «Le PSG va confisquer le ballon au FC Metz»
Le meilleur buteur de l’histoire du FC Metz, Nico Braun, n’est pas rassuré après ce qu’il a pu voir des Messins face à Caen (2-2). Ce mardi c’est le PSG qui arrive à Saint-Symphorien (18h30) et le Luxembourgeois pense que le vrai combat du maintien commencera à Lorient samedi.
Ivan Balliu a tapé dans l'oeil de Nico Braun. L'Espagnol ne sera pas de trop pour impressionner un ensemble parisien redoutable.