Changer d'édition

Avant le déplacement à Saint-Etienne: Renaud Cohade: «Les propos de Philippe Hinschberger m’ont touché»
Sport 3 min. 08.03.2017 Cet article est archivé

Avant le déplacement à Saint-Etienne: Renaud Cohade: «Les propos de Philippe Hinschberger m’ont touché»

Renaud Cohade est conscient que son équipe s'exporte mal. Début de convalescence dans le «Chaudron»?

Avant le déplacement à Saint-Etienne: Renaud Cohade: «Les propos de Philippe Hinschberger m’ont touché»

Renaud Cohade est conscient que son équipe s'exporte mal. Début de convalescence dans le «Chaudron»?
Photo: AFP
Sport 3 min. 08.03.2017 Cet article est archivé

Avant le déplacement à Saint-Etienne: Renaud Cohade: «Les propos de Philippe Hinschberger m’ont touché»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le FC Metz s’en va à Saint-Etienne ce dimanche (15h) et le Messin Renaud Cohade retrouvera le stade Geoffroy-Guichard qu’il a fréquenté ces quatre dernières saisons. Confidences de l'un des hommes de confiance de Philippe Hinschberger.

Le FC Metz s’en va à Saint-Etienne ce dimanche (15h) et le Messin Renaud Cohade retrouvera le stade Geoffroy-Guichard qu’il a fréquenté ces quatre dernières saisons. Important dans le dispositif grenat, l’homme de confiance de Philippe Hinschberger revient sur la partie face à Rennes (1-1) et évoque le déplacement dans le «Chaudron».

Propos recueillis par Hervé Kuc

Renaud, le FC Metz a perdu deux points face à Rennes (1-1). La déception est-elle digérée?

Oui, mais nous avons néanmoins engrangé un point supplémentaire dans la course au maintien. Ce qui fait un peu mal sur la physionomie de la rencontre c’est de se faire reprendre en fin de partie, mais nous aussi nous avions su égaliser devant Nantes dans les mêmes conditions (1-1, 26e journée, Diabaté 90+1). Sur une saison, ce phénomène peut arriver, il faut tourner la page, ne rien lâcher et très rapidement se concentrer sur le déplacement à Saint-Etienne. La prochaine journée sera également décisive.

Néanmoins, quels sont les points positifs à retenir de la rencontre face aux Rennais?

Nous conservons notre bonne série à Saint-Symphorien car cela fait maintenant neuf matchs que personne n’est venu s’imposer chez nous: c’est une excellente chose et il faudra la faire durer si nous voulons rester en Ligue 1. Lors de cette dernière journée, nous avons pris un point de plus sur certains de nos adversaires qui eux ont perdu et nous continuons donc à avancer malgré tout. Devant Rennes, nous avons bénéficié de deux ou trois belles occasions de marquer, sans oublier que nous nous avons touché par deux fois les montants du but adverse. Il faut également souligner les situations dangereuses des Rennais.

Au classement, votre équipe avance néanmoins et bénéficiera d’un calendrier favorable à Saint-Symphorien (Bastia, Lyon, Caen, Nancy, Toulouse et le PSG)…

Il est important de ne pas perdre à la maison, il faut se concentrer sur nous: oui, on va se maintenir et on va se sauver tout seul. Bien sûr, on est contents de bénéficier des contre-performances de nos concurrents directs mais préoccupons-nous en priorité de notre jeu. Soyons concentrés et déterminés. Nous avons su le faire ces derniers mois sur notre pelouse.

Il y a quelques semaines, Philippe Hinschberger disait de vous que vous étiez «indispensable au jeu de sa formation». Qu’en pensez-vous?

Jusqu’à présent, j’ai bénéficié de beaucoup de temps de jeu et je suis donc assez satisfait de mon parcours, mais je le serai encore plus lorsque le maintien sera mathématiquement en poche. Evidemment, que les propos de Philippe Hinschberger m’ont touché, cela démontre la confiance qu’il m’apporte et les espoirs qu’il porte sur moi. Personnellement, je fais tout pour aider mes coéquipiers et le club à prendre des points et je vais continuer à travailler dans cette voie.

Le FC Metz (15e, 31 points) s’en va à Saint-Etienne (7e, 40) ce dimanche. Comment faire pour en ramener un résultat positif?

Jouer dans le «Chaudron» est toujours une mission difficile, je sais de quoi je parle car j’y ai évolué pendant quatre saisons avec le maillot des Verts sur les épaules (2012/2016): là-bas, il est très compliqué d’y prendre des points. Je vais revoir des gens et ce sera un moment particulier pour moi, c’est certain, mais je porte le maillot grenat et je suis concentré sur la cause messine. Que doit-on faire pour espérer un bon résultat? On ne doit pas reproduire les prestations que nous venons de faire loin de chez nous: on ne prend pas de points et on perd les matchs. Il faut rectifier le tir.

Après la réception de Bastia (17 mars, 30e journée), votre équipe va bénéficier d’une longue trêve jusqu’à la venue de Lyon (5 avril). Est-ce une bonne chose?

Il n’y a que le futur qui nous le dira. Nous aurons certainement des séances bien appuyées ou des matchs amicaux à disputer. Je dois avouer que nous ne pensons vraiment pas à ça: nous sommes totalement focalisés sur la partie que nous allons devoir jouer à Saint-Etienne ce dimanche puis nous penserons à la venue des Bastiais.



Sur le même sujet

FC Metz: Philippe Gaillot: «Nous sommes sur une pente raide»
Philippe Gaillot, directeur général adjoint du FC Metz, en charge de la partie sportive, fait le point sur l’entame de saison de son club de cœur. Les Messins accueillent Saint-Etienne ce dimanche (17 h) avec la nécessité d’enrayer leur mauvaise période actuelle.