Changer d'édition

Avant le déplacement à Rennes: Patrick Barth: «Cohade est bien seul pour animer le jeu du FC Metz»
Sport 3 min. 28.10.2016 Cet article est archivé

Avant le déplacement à Rennes: Patrick Barth: «Cohade est bien seul pour animer le jeu du FC Metz»

Renaud Cohade un peu seul dans l'entrejeu? Patrick Barth espère que d'autres se hisseront à sa hauteur.

Avant le déplacement à Rennes: Patrick Barth: «Cohade est bien seul pour animer le jeu du FC Metz»

Renaud Cohade un peu seul dans l'entrejeu? Patrick Barth espère que d'autres se hisseront à sa hauteur.
Photo: AFP
Sport 3 min. 28.10.2016 Cet article est archivé

Avant le déplacement à Rennes: Patrick Barth: «Cohade est bien seul pour animer le jeu du FC Metz»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le FC Metz s’en va à Rennes ce dimanche (17h) pour y affronter un adversaire en regain de forme et de confiance. Les Messins ne sont pas encore dans le doute mais à la recherche d’un résultat positif qui les fuit depuis trois rencontres. Patrick Barth, l’ancien rempart mosellan, préface le déplacement des hommes de Philippe Hinschberger.

Le FC Metz s’en va à Rennes ce dimanche (17h) pour y affronter un adversaire en regain de forme et de confiance. Les Messins ne sont pas encore dans le doute mais à la recherche d’un résultat positif qui les fuit depuis trois rencontres. Patrick Barth, l’ancien rempart mosellan, préface le déplacement des hommes de Philippe Hinschberger.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Patrick, que faut-il retenir du match du FC Metz face au Paris FC en Coupe de la Ligue ce mercredi?

Juste la qualification. Philippe Hinschberger ne peut rien retenir de cette rencontre qui puisse le servir pour résoudre les problèmes actuels de sa formation. David Oberhauser, le gardien numéro deux du club, a fait le boulot qu’on lui avait demandé face aux Parisiens et pour le reste, rien n’a vraiment avancé.

Les supporters messins doivent-ils se faire du souci pour leur équipe de cœur?

Oui, je le crains. On pensait que la venue de Bisevac allait apporter un plus au FC Metz mais pour le moment ce n’est pas le cas. Au milieu, Cohade est bien seul pour animer le jeu, Jouffre doit encore monter en régime après son retour de blessure et à chaque fois que Doukouré revient dans l’équipe, on a peur qu’il ne reparte après avoir pris un carton rouge.

Comment jugez-vous le début de saison de Mevlüt Erding?

Il a marqué six buts, il travaille beaucoup mais je trouve qu’il est lui aussi bien seul devant. Il n’a personne à ses côtés pour l’épauler et pour marquer également des buts. Face à l’OM (0-1), le FC Metz a eu des opportunités et Erding a quelquefois fait des mauvais choix ou il a oublié un de ses coéquipiers. C’est dommage, avec une envie un peu plus collective de sa part, les Messins pouvaient ramener quelque chose de ce déplacement. A sa décharge, il faut dire que tout le jeu offensif repose sur lui et que ça commence à faire beaucoup.

Pensez-vous que Philippe Hinschberger pourrait redéfinir un nouveau plan de jeu face à Rennes?

En défense, il ne possède pas trop le choix des hommes et il a déjà fait jouer tout le monde. Il pourrait éventuellement renforcer son milieu de terrain au niveau de l’axe. De toute façon, le FC Metz va évoluer en contres, c’est la manière de fonctionner qui lui a le mieux réussi jusqu’à présent.

Peut-on connaitre votre pronostic?

Je vais miser sur un partage des points: 1-1, avec une réalisation de Mevlüt Erding car cela fait un petit moment qu’il n’a pas marqué. La partie va être compliquée face à des Rennais qui n’ont pas vécu un début de saison facile mais qui semblent se reprendre.

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (12e, 13 points) s’en va à Rennes (6e, 17) à un moment où son adversaire de ce dimanche après-midi semble avoir trouvé la bonne carburation. Un succès à Nantes (2-1) suivi d’une qualification en Coupe de la Ligue devant Lorient (3-2) ont apporté aux hommes de Christian Gourcuff, et de l’opportuniste Grosicki, la confiance qui leur manque depuis le début de l’exercice.

Du côté messin, Philippe Hinschberger a logiquement été insatisfait du comportement général de sa formation face au Paris FC, surtout lors d’un premier acte particulièrement indigeste. «Nous devons faire plus et produire plus de jeu» ne cesse de répéter le technicien mosellan. Un message qui, pour l’heure, ne trouve que trop peu de résonance sur le rectangle vert. L’entraîneur grenat pourrait être tenté de resserrer son milieu de terrain. La 11e journée de Ligue 1 permettra-t-elle au FC Metz de rebondir?

Le groupe probable: Didillon et Oberhauser; Rivierez, Balliu, Milan, Falette, Bisevac (?), Signorino, Assou-Ekotto; Mandjeck, Doukouré, Philipps (?), Cohade, Lejeune, Sarr, Hein, Goudiaby; Diallo, Erding, Nguette.

Le «prono» de la rédaction. Rien n’incite à l’optimisme. Le FC Metz traverse une période sensible et ses trois revers de rang en championnat (Monaco, Marseille, Nice) ont pointé ses carences défensives. Notre pronostic: 3 à 1 en faveur de Rennes.


Sur le même sujet

Ligue 1: Nico Braun: «Le PSG va confisquer le ballon au FC Metz»
Le meilleur buteur de l’histoire du FC Metz, Nico Braun, n’est pas rassuré après ce qu’il a pu voir des Messins face à Caen (2-2). Ce mardi c’est le PSG qui arrive à Saint-Symphorien (18h30) et le Luxembourgeois pense que le vrai combat du maintien commencera à Lorient samedi.
Ivan Balliu a tapé dans l'oeil de Nico Braun. L'Espagnol ne sera pas de trop pour impressionner un ensemble parisien redoutable.
FC Metz: Mevlüt Erding: «A Paris pour faire un gros match»
Le FC Metz se déplace au Parc des Princes ce dimanche (20h45) pour y affronter le PSG. Auteur d’un doublé face à Lille (3-2), Mevlüt Erding retrouve un club parisien qu’il a côtoyé (2009-2012). Les Messins récupèrent Signorino et Mandjeck pour ce délicat rendez-vous.
Mevlüt Erding ( FC Metz 9 ) / Football Ligue 1 France,  1ère Journée  Saison 2016-2017  / 13.08.2016 / FC Metz – Lille OSC / Stade Saint Symphorien,  Metz/ Photo : Michel Dell’Aiera