Changer d'édition

Avant la 25e journée de BGL Ligue: Ricky Delgado: «Notre second tour est un gâchis»
Sport 3 min. 13.05.2016

Avant la 25e journée de BGL Ligue: Ricky Delgado: «Notre second tour est un gâchis»

Ricky Delgado et la Jeunesse sont en pole pour décrocher la 4e place du classement à deux journées de la fin du championnat.

Avant la 25e journée de BGL Ligue: Ricky Delgado: «Notre second tour est un gâchis»

Ricky Delgado et la Jeunesse sont en pole pour décrocher la 4e place du classement à deux journées de la fin du championnat.
Photo: Fernand Konnen
Sport 3 min. 13.05.2016

Avant la 25e journée de BGL Ligue: Ricky Delgado: «Notre second tour est un gâchis»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Engagée dans la course à la 4e place, la Jeunesse s'apprête à croiser le RM Hamm Benfica. «Il y a du stress mais nous avons notre sort entre les mains», estime le jeune défenseur des Bianconeri (22 ans).

Engagée dans la course à la 4e place, la Jeunesse s'apprête à croiser le RM Hamm Benfica. «Il y a du stress mais nous avons notre sort entre les mains», estime le jeune défenseur des Bianconeri (22 ans).

Par Eddy Renauld

Ricky, à deux journées de la fin du championnat, peut-on affirmer que l'Europe se rapproche pour la Jeunesse?

Nos pas du tout. C'est encore un peu tôt, on en saura un peu plus après le match de vendredi. Mais le plus important, c'est que nous avons notre sort entre nos mains pour finir à la 4e place. Mais ce résultat ne garantit pas une participation à la Coupe d'Europe. Pour une fois, nous serons supporters du F91 lors de la finale de la Coupe de Luxembourg contre Mondorf.

Depuis quelques semaines, la Jeunesse alterne le bon et le moins bon.

Pourtant à la trêve, nous étions troisièmes à égalité avec Differdange. Notre second tour est un gâchis. Notre mauvaise passe nous donne du stress alors que si nous avions signé le même parcours qu'au 1er tour, on pourrait jouer libéré. Mais nous avons la chance que nos concurrents directs ont également été moins bons durant ce second tour.

Avez-vous une explication?

On a connu un peu de malchance devant le but. On manque d'efficacité. On n'a pas spécialement mieux joué dimanche contre le Racing (5-0) que lors des derniers matches contre Strassen et Rosport par exemple. On n'est pas assez réaliste devant le but.  Contre Strassen, on devait mener au score à la mi-temps et finalement, on a connu une deuxième mi-temps difficile.

L'annonce du départ de certains cadres (Menessou, Hoffmann,..) et l'arrivée de nouveaux joueurs (Peters, Lapierre, Stumpf, Kühne,..) a-t-elle perturbé le groupe?

Je ne pense pas. Les joueurs qui vont nous quitter ont tout intérêt à donner une image positive. Ils voudront quitter le club la tête haute.

Face au RM Hamm Benfica, vendredi, vous attendez-vous à affronter une équipe qui va lever le pied car vous allez défier quelques futurs équipiers?

Je ne sais pas mais je ne pense pas. Il y a dans cette équipe des joueurs allemands dont ce n'est pas le style, ils ont une mentalité de gagneur. Et puis seront-ils alignés au coup d'envoi?

Avec Julien Klein (Fola) et votre équipier Eric Hoffmann, vous affichez un temps de jeu de 100 pour cent à deux journées de la fin du championnat. Est-ce un objectif de terminer la saison avec de telles statistiques?

Ce n'est pas un objectif en soi mais je serais content si j'y parvenais. Il s'agit de ma première saison pleine, c'est la preuve que le coach me fait confiance.

Et physiquement, ne ressentez-vous pas trop de lassitude?

Tout est en ordre même si quelquefois, il y a de la fatigue. C'est normal mais pas question de se relâcher. Il y a encore de l'enjeu et de la motivation. Cela doit m'aider à oublier les coups de mou. Et puis il y a encore la rencontre de l'équipe nationale contre le Nigeria. Mentalement aussi, il faudra être prêt. 

Vous avez évoqué votre coach, quels sont vos rapports avec Carlo Weis?

Le courant est très bien passé. Il m'a fait confiance en début de saison en insistant sur les points forts et mes faiblesses. Il m'a demandé de travailler entre autres ma concentration. Une rencontre dure 90 minutes mais cela commence avant mais aussi durant la mi-temps. Il m'a demandé de faire attention dans mes relances, histoire d'éviter des risques inutiles. Je dois admettre que, comme la Jeunesse, j'ai signé un meilleur premier tour que le deuxième. Je préfère évoluer dans l'axe de la défense mais en BGL Ligue, j'ai plus joué en tant que latéral droit.   

Les pronostics de Ricky Delgado

Vendredi 13 mai à 19h30

Strassen - Progrès 0-1

Jeunesse - RM Hamm Benfica 3-1

RFCUL - Fola 0-2

Mondorf - Dudelange 1-2

Wiltz - Etzella 1-2

Samedi 14 mai à 18h

Rosport - Grevenmacher 2-0

Samedi 14 mai à 19h

Differdange - Rumelange 3-1


Sur le même sujet

Avant Rosport - RM Hamm Benfica: Arsène Menessou: «Conserver cette rage de vaincre»
Arrivé en provenance d'Esch l'été dernier, Arsène Menessou occupe un rôle important sur l'échiquier de Dan Santos. Malgré une situation délicate, le Béninois (28 ans) se montre confiant sur les chances de maintien du club du Cents en BGL Ligue. "On dégage une force incroyable quand nous sommes au complet. Nos adversaires estiment que le RM Hamm n'est pas à sa place", dit-il.
Arsène Menessou et les Aigles luttent pour leur maintien. Une situation nouvelle pour l'ancien joueur de la Jeunesse.