Changer d'édition

Avant l'ouverture de la saison 2017-2018: BGL Ligue: quatorze clubs, quatorze questions
Nicolas Perez attendu comme le messie à Differdange. Premiers éléments de réponse dimanche soir contre Mondorf.

Avant l'ouverture de la saison 2017-2018: BGL Ligue: quatorze clubs, quatorze questions

Photo: Yann Hellers
Nicolas Perez attendu comme le messie à Differdange. Premiers éléments de réponse dimanche soir contre Mondorf.
Sport 6 min. 02.08.2017

Avant l'ouverture de la saison 2017-2018: BGL Ligue: quatorze clubs, quatorze questions

Christophe NADIN
Christophe NADIN
A chaque club ses petits soucis. A quelques jours des trois coups du championnat de BGL Ligue, nous avons tenté de deviner l'enjeu majeur pour chaque club. Les questions qui trottent dans les têtes. Tour d'horizon.

A chaque club ses petits soucis. A quelques jours des trois coups du championnat de BGL Ligue, nous avons tenté de deviner l'enjeu majeur pour chaque club. Les questions qui trottent dans les têtes. Tour d'horizon.

Par Christophe Nadin

US Hostert: pourquoi tant de mouvements?

Les fauves sont lâchés dans le même enclos. Seuls les plus forts survivront. Avec 18 nouveaux joueurs, Hostert a crevé le plafond. A l'heure de débuter la saison, la moitié a déjà compris que la deuxième équipe serait son lot quotidien. On peine tout de même à comprendre la méthode. Etre promu et reconstruire de A à Z comporte des risques. A moins que le départ de certains piliers était une condition sine qua non pour que le vestiaire cohabite mieux?

US Esch: l'effet de surprise une seconde année consécutive?

On ne va pas se mentir: on n'a pas vu venir l'US Esch de loin. Il a fallu se pincer lors de la dernière trêve hivernale pour prendre conscience du phénomène. L'argument du terrain synthétique était recevable. La multiplication de telles surfaces d'entraînement devrait toutefois atténuer l'effet de surprise sur la durée. Le promu a pris conscience que l'élite n'avait aucun point de comparaison avec son antichambre en chutant face à Dudelange en Coupe de Luxembourg. C'est un nouveau combat qui débute.

L'US Esch avance groupé. Indispensable pour mener bataille en BGL Ligue.
L'US Esch avance groupé. Indispensable pour mener bataille en BGL Ligue.
Photo: Fernand Konnen

Rodange: quel gardien pour sécuriser la défense?

La hiérarchie est presque claire partout. Sauf à Rodange. L'arrivée du jeune Joao Machado (18 ans) du Progrès rebat les cartes. Daniel Goedert (33 ans) a partagé avec la nouvelle recrue la préparation dans les buts et Seraphin Ribeiro reconnaissait qu'il devait encore trancher. L'avenir ou l'expérience? Les matches de préparation n'ont a priori pas dégagé de tendance définitive.

Mondorf: qui va marquer les buts?

L'après Patrick Worré a débuté dans la cité thermale, mais la question qui brûle les lèvres est de savoir qui va secouer les filets adverses. Les treize autres clubs de l'élite  ont pu compter la saison dernière sur un buteur plus prolifique que Mondorf. Cabral a inscrit huit buts et le profil de sniper ne semble pas avoir gagné les rangs de l'USM pendant le mercato. Le collectif suffira-t-il à porter l'équipe?

Rosport: comment refaire du Camping un bastion inexpugnable?

Le deal n'est pas négociable. Rosport va devoir refaire de son terrain une arme de destruction massive. Avec treize points pris à l'extérieur pour seulement deux de plus au Camping, le club de la Sûre a donné un coup de canif dans le contrat tacite qui le lie à ses supporters la saison dernière. Déplumé au mercato, notamment par la Jeunesse et le Progrès, le Victoria doit ressortir de son jeu l'atout «stade». Une question de survie pour l'équipe.

RM Hamm Benfica: la révolte des frustrés, ça fonctionnera longtemps?

Laboratoire dans lequel les meilleurs clubs viennent se servir, le RM Hamm Benfica repart presque d'une feuille blanche. Comme la saison dernière. Le club s'est attaché les services de garçons qui ont faim de temps de jeu. Bukvic (Differdange), Deligny et Lima (Dudelange) et Yao (Mondorf) sortent d'une saison marginale. Leur envie de revanche associée à l'expérience de Souto et de Cabral s'inscrira-t-elle dans la durée?

Differdange: sans Er Rafik, on fait comment?

Oui, il faut évacuer le sujet une fois pour toutes, mais l'équation se pose en ces termes. Comment remplacer le meilleur buteur de la saison dernière? L'homme qui a inscrit plus du tiers des buts. La vie sans Omar Er Rafik, Pascal Carzaniga l'a dessinée avec Nicolas Perez à qui il manque du temps de jeu mais que l'entraîneur français tient en haute estime. La polyvalence de Amri (Hombourg) et de Caron apportent d'autres éléments de réponse.

Progrès: Mutsch, quelle influence sur le groupe?

L'arrivée d'un joueur qui pèse 93 sélections dans le championnat est forcément une curiosité. Presque un mystère jusqu'à ce jour puisque Mario Mutsch a dû faire l'impasse sur les matches de Coupe d'Europe. Alors, on guettera forcément les premiers pas de l'ancien professionnel, son influence sur le jeu, son emprise sur un groupe dont Paolo Amodio a loué l'état d'esprit à l'issue du match à Larnaca.

Mario Mutsch a pris son mal en patience tout en accompagnant l'équipe en Coupe d'Europe. Le vrai départ, c'est pour dimanche.
Mario Mutsch a pris son mal en patience tout en accompagnant l'équipe en Coupe d'Europe. Le vrai départ, c'est pour dimanche.
Photo: Ben Majerus

Fola: un creux à amortir?

Ce n'est pas la peine de tirer des plans sur la comète, d'asséner comme vérité certaine que le Fola accusera le coup en octobre ou en novembre. C'est possible, même probable, mais la Coupe de la Ligue est venue apporter un élément nouveau. Le club doyen dispose d'un groupe aux ressources certaines. Un cadre que l'expérience continentale a fédéré et une saine émulation qui a même contaminé de jeunes éléments. Le creux ne pourrait finalement être qu'un simple nid de poule.

F91: la Coupe de la Ligue pour fouetter les ego?

C'est peut-être un détail pour certains, mais pas pour Dino Toppmöller. En vrai compétiteur, le technicien allemand ne digère pas la défaite. Il l'a fait savoir à l'issue de la Coupe de la Ligue perdue aux tirs au but contre le Fola. L'US Hostert va-t-elle payer la note vendredi soir? Le patron sportif dudelangeois aura certainement fait passer le message en interne. Et si cette défaite jetait les bases d'une saison pleine?

Strassen: De Wilde va-t-il griller Gonçalves?

Jason Gonçalves a mal choisi ses douze jours de vacances. La recrue de Strassen est partie peu après la blessure à la main de Ralph Schon, laissant les clefs du but à Kevin De Wilde. Irréprochable dans sa mentalité, le gardien belge pourrait bien débuter samedi contre Rodange. Et gagner ses galons de titulaire jusqu'à la mini-trêve internationale après laquelle Schon devrait revenir dans les buts.

Jeunesse: du jeu et des résultats?

Les critiques qui ont plu sur Carlo Weis et son organisation cartésienne parfois au détriment du beau jeu n'ont pas accompagné Marc Thomé lorsqu'il a repris l'équipe. L'absence de résultats a par contre agacé les suiveurs des Bianconeri dont la patience a des limites. Toute l'équation est là pour l'entraîneur eschois amoureux du jeu offensif. L'arrivée d'Adler et le retour de Ndiaye lui offrent des cartouches pour plaire. Enfin du renouveau?

Titus Pétange: une fin de mercato salvatrice?

La vie n'a pas été un long fleuve tranquille pour Manuel Correia ces dernières semaines. Les blessures ont plombé la préparation du club fusionné. Pêle-mêle, on citera Amodio, Avdusinovic, Dzanic, Bojic, Rodrigues. Tous à des degrés divers mais une situation qui a poussé le club à s'agiter dans les dernières heures du mercato avec l'arrivée d'un gardien et d'un attaquant. Suffisant pour amortir le choc avant la trêve internationale?

Racing: un trident offensif en état de marche?

Le 4-3-3 aura-t-il raison du 4-4-2? Jacques Muller devrait l'expérimenter au moins une fois. L'occasion de voir comment Da Mota, Jahier et Quercia cohabitent. De sonder l'international sur son adaptation. De mesurer l'état de forme du buteur français. Et de savoir si la blessure au pied de l'ancien professionnel appartient définitivement à l'album aux souvenirs. La réussite de ce trident offensif pourrait conditionner la saison du club de la capitale.


Sur le même sujet

Football / Après le 7e titre du Fola: Jeff Strasser: «L'équipe a grandi mentalement»
L'entraîneur du Fola suivra des cours pendant dix mois en Allemagne Le Fola a dignement fêté le septième titre de son histoire dimanche soir. Retour avec Jeff Strasser sur une saison qui n'a pas été de tout repos. «Mais je veux bien connaître ce genre de saison difficile tous les ans», indique celui qui se prépare à des vacances studieuses pour préparer sa licence UEFA Pro.
Jeff Strasser passera sa licence UEFA Pro au cours des dix prochains mois et, à la reprise, passera le relais à Cyril Serredszum en début de semaine