Changer d'édition

Avant Kaërjéng - Racing (dimanche 16h): Jacques Muller: «Les joueurs sont conscients de l'enjeu»
Sport 29.04.2017 Cet article est archivé

Avant Kaërjéng - Racing (dimanche 16h): Jacques Muller: «Les joueurs sont conscients de l'enjeu»

Malgré une situation délicate, Jacques Muller reste confiant. «Nous allons aller chercher les points qui nous manquent pour poursuivre l'aventure en BGL Ligue».

Avant Kaërjéng - Racing (dimanche 16h): Jacques Muller: «Les joueurs sont conscients de l'enjeu»

Malgré une situation délicate, Jacques Muller reste confiant. «Nous allons aller chercher les points qui nous manquent pour poursuivre l'aventure en BGL Ligue».
Photo: Ben Majerus
Sport 29.04.2017 Cet article est archivé

Avant Kaërjéng - Racing (dimanche 16h): Jacques Muller: «Les joueurs sont conscients de l'enjeu»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le Racing n'a plus gagné depuis le 12 mars (3-2 au RM Hamm) et affiche un bilan de 1 sur 12. Face à la lanterne rouge, Käerjéng, Jacques Muller et ses hommes ne peuvent pas se louper au risque de se retrouver en bien dangereuse posture.

(ER) - Le Racing n'a plus gagné depuis le 12 mars (3-2 au RM Hamm) et affiche un bilan de 1 sur 12. Face à la lanterne rouge, Käerjéng, Jacques Muller et ses hommes ne peuvent pas se louper au risque de se retrouver en bien dangereuse posture.

Jacques, que retenez-vous de la prestation de votre équipe en Coupe de Luxembourg (défaite 0-4 au Fola)?

Nous avons affronté une bonne équipe du Fola. De notre côté, on n'a pas fait ce qu'on devait faire face à ce type d'équipe. Nous n'étions pas en place, il y avait également un manque de discipline. Dans ces conditions, c'est très difficile de pouvoir revendiquer quelque chose.

Face à Käerjéng, le Racing est au-devant d'une rencontre capitale.

Les données sont claires: on gagne et le maintien se rapproche à grands pas. Par contre si nous sommes battus, il faudra lutter jusqu'au bout. Les joueurs sont d'ailleurs  conscients de l'enjeu. Nous allons affronter une formation qui abat sa dernière carte. Käerjéng est une équipe combative, à nous de répondre. Ce match va se jouer dans la tête. La formation qui en voudra le plus remportera ce match.

Avez-vous une explication sur les raisons du déclin du Racing durant cette seconde patrie de saison?

Il y a eu des problèmes relationnels dans le groupe mais depuis quelques semaines, la sérénité est revenue dans nos rangs. On s'est retrouvé. Je suis confiant, nous allons aller chercher les points qui nous manquent pour poursuivre l'aventure en BGL Ligue. J'espère pouvoir compter sur un groupe au complet même si Jackson (problèmes au dos), Danel Sinani (victime d'une béquille) et Nicola Schreiner (8 points de suture à la suite du match de coupe) sont incertains.

La 23e journée

Joué vendredi: Progrès - Canach 2-2

Dimanche 30 avril à 16h

Dudelange - Rumelange

Käerjéng - Racing

Mondorf - RM Hamm Benfica

Fola - Differdange

Rosport - Titus Pétange

Lundi 1er mai à 16h: Strassen - Jeunesse


Sur le même sujet

Henid Ramdedovic (Rodange): «On s'est vu trop beau»
Victime d'un coup sur un orteil dimanche au RM Hamm Benfica, Henid Ramdedovic a dû faire l'impasse sur la sortie à Differdange (1-5). Le défenseur central devrait retrouver sa place dans une équipe à la dérive. Diagnostic d'une lente descente en enfer.
Henid Ramdedovic, qui conteste ici un ballon à Omar Er Rafik, est conscient que le club doit rapidement sortir de la spirale négative.
Chadli Amri (FCD03): «Seul le plan comptable nous intéresse»
Chadli Amri, l'ancien pro de 33 ans passé notamment par Sarrebruck, Mayence ou Kaiserslautern, a trouvé sa place au sein du onze de base du FC Differdange 03 en même temps que son club gagnait en constance pour occuper aujourd'hui la troisième place. Rencontre à la veille du derby face au leader niederkornois.
Chadli Amri et les Differdangeois reçoivent Niederkorn dimanche avec l'ambition de prendre leur revanche du match aller.