Changer d'édition

Avant Dunkerque - FC Metz: Terrier: «Le FC Metz possède 30% de chances de se maintenir»
Convaincant lors des dernières sorties messines, Vahid Selimovic va-t-il garder sa place de titulaire en charnière centrale dimanche?

Avant Dunkerque - FC Metz: Terrier: «Le FC Metz possède 30% de chances de se maintenir»

Photo: Lex Kleren
Convaincant lors des dernières sorties messines, Vahid Selimovic va-t-il garder sa place de titulaire en charnière centrale dimanche?
Sport 3 min. 05.01.2018

Avant Dunkerque - FC Metz: Terrier: «Le FC Metz possède 30% de chances de se maintenir»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le FC Metz s’en va à Dunkerque ce dimanche (17h30) pour son entrée en Coupe de France (32es de finale). David Terrier (44 ans), ex-grenat et vice-président de l'UNFP, préface les débats et évoque le début d'année des Mosellans.

Le FC Metz s’en va à Dunkerque ce dimanche (17h30) pour son entrée en Coupe de France (32es de finale). David Terrier (44 ans), ex-grenat et vice-président de l'UNFP, préface les débats et évoque le début d'année des Mosellans.  Dijon et Saint-Etienne sont dans la ligne de mire des Messins.

Propos recueuillis par Hervé Kuc

David, le FC Metz peut-il encore croire au maintien en Ligue 1?

En tout cas, ses deux succès acquis à Montpellier (3-1) puis face à Strasbourg (3-0) lui permettent d'espérer de réaliser un authentique exploit en fin de saison. Le maintien serait quelque chose de fantastique et le FC Metz entrerait ainsi dans l'Histoire du football français et contredirait les statistiques actuelles. Mais, il faut aussi se montrer réaliste: le club va être dans le combat jusqu'à l’ultime journée pour concrétiser ce résultat.

Que retenez-vous des trois dernières prestations messines?

Les résultats car ce sont eux qui établissent la seule vérité dans le football. Prendre sept points face à Rennes, Montpellier et Strasbourg représente une performance de qualité. Mais, face aux Strasbourgeois, j'ai surtout eu l'impression que Frédéric Hantz avait trouvé la bonne formule après avoir observé puis essayé quelques changements. Il a pris la mesure de son effectif, de ses forces comme de ses faiblesses et j'estime que le schéma de jeu et la tactique mis en place étaient de qualité.

Le technicien grenat souhaiterait deux ou trois arrivées rapides lors du marché hivernal. Le comprenez-vous?

Il a l'ambition de réussir cet exploit et souhaite donc jouer cette opportunité à fond. La cellule de recrutement du FC Metz va donc être testée sur sa capacité à faire venir des éléments directement opérationnels. Là, il ne s'agit plus de tenter un «coup» mais de faire arriver au club des garçons qui apporteront un plus dès le match à Dijon (13 janvier) puis face à Saint-Etienne.

Le FC Metz se déplace à Dunkerque (5e en National) ce dimanche en Coupe de France. Va-t-il faire l'impasse sur cette compétition?

Je ne le pense pas car les Messins ont tout intérêt à poursuivre sur leur dynamique. C'est un excellent moyen de bien préparer le prochain match de championnat. C'est un match-piège et l'intérêt serait d'aligner la formation qui ira à Dijon. Mais attention, Dunkerque dispose de bons éléments avec les frères Fachan (Marc et Damien) et Jérémy Huysman, le fils de Nicolas qui a porté le maillot du FC Metz (1990-1993).

Le championnat reste l'objectif principal du club. Comment imaginez-vous les confrontations face à Dijon (20e journée) et Saint-Etienne (21e)?

Les Dijonnais (10e, 24 points) offrent un jeu ouvert et de qualité, les Messins vont donc devoir être solides pour pouvoir placer des contres particulièrement efficaces. Dijon est supérieur à Metz tant dans le domaine technique que dans le jeu collectif. Saint-Etienne (16e, 20) est une énigme, une inconnue. Ce devrait être un match tendu et si Metz avait les moyens de l'emporter il ramènerait les Stéphanois dans leur zone. J'avoue que les Verts sont dans une mauvaise passe et que tout peut aussi leur arriver.

Peut-on connaître le pourcentage de chances de maintien en Ligue 1 que vous accordez à votre ancien club?

30%, en espérant, comme pour un téléphone portable, que chaque victoire aidera le FC Metz à recharger ses batteries. Si les Messins pouvaient jouer leur maintien lors de la 38e journée et la venue de Bordeaux à Saint-Symphorien, ce serait magnifique.

L'enjeu du match de Coupe de France. Frédéric Hantz attend des arrivées avant de voir sa formation se rendre à Dijon le 13 janvier pour la reprise du championnat de Ligue 1. Georges Mandjeck (Sparta Prague) est annoncé comme un possible renfort, six mois après avoir quitté les bords de la Moselle. Le Bosnien Milicevic aussi. Une mauvaise chose tant pour Chris Philipps que pour Geronimo Poblete, déjà devancés par Cohade et Mollet à la récupération du jeu grenat. A Dunkerque ce dimanche, sur une pelouse forcément grasse et éprouvante, les hommes de Frédéric Hantz doivent pourtant faire le travail, se qualifier et continuer à engranger de la confiance qui entretiendra forcément la flamme du maintien en Ligue 1 du côté des supporters.


Sur le même sujet

Transfert: Le Bosnien Milicevic vers le FC Metz
On attendait Mandjeck, mais on va peut-être d'abord voir Milicevic. Le milieu de terrain de La Gantoise a un accord de principe avec les Grenats écrit le journal belge Het Nieuwsblad. Il ne resterait que quelques détails à régler.
Danijel Milicevic, futur dépositaire du jeu grenat.
Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.