Changer d'édition

Au RM Hamm Benfica: Paulo Arantes: «On est plus fort que la saison dernière»
Paulo Arantes et le RM Hamm Benfica ont entamé le championnat pied au plancher.

Au RM Hamm Benfica: Paulo Arantes: «On est plus fort que la saison dernière»

Photo: Christian Kemp
Paulo Arantes et le RM Hamm Benfica ont entamé le championnat pied au plancher.
Sport 2 min. 14.09.2017

Au RM Hamm Benfica: Paulo Arantes: «On est plus fort que la saison dernière»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Pilier défensif du RM Hamm Benfica, Paulo Arantes évoque le début de saison de son équipe. Le latéral droit, qui dépanne volontiers dans l'axe, loue un effectif plus riche que la saison dernière.

Pilier défensif du RM Hamm Benfica, Paulo Arantes évoque le début de saison de son équipe. Le latéral droit, qui dépanne volontiers dans l'axe, loue un effectif plus riche que la saison dernière.

Propos recueillis par Christophe Nadin

Paulo, quel regard jetez-vous sur ce début de saison hammois?

Ce n'est pas mal pour une équipe qui opère avec une quinzaine de nouveaux joueurs. On a huit points alors qu'on a déjà joué contre Dudelange et Differdange. Mais on peut encore mieux faire. Dimanche, à Mondorf, on aurait pu l'emporter.

Vous êtes presque reparti d'une feuille blanche. C'est compliqué?

C'est un peu difficile oui, mais avec Souto, Cabral et Bukvic, on a trois garçons d'expérience qui aident beaucoup. On a huit ou neuf joueurs qui ont du vécu en BGL Ligue et ça, ça n'a pas de prix. Sans ça, on n'aurait jamais huit points.

Vous êtes donc plus fort que la saison dernière?

Sans aucun doute. La saison passée, on avait beaucoup de jeunes éléments qui découvraient presque la BGL Ligue comme Teixeira ou encore Michaux. Et en tout, on avait un groupe de 13 ou 14 joueurs capables d'évoluer en BGL Ligue. Aujourd'hui je l'estime à 17.

Défensivement, vous semblez mieux armé, non?

Clairement. Avec Cabral et Bukvic dans l'axe, Andrade à gauche et moi à droite, on défend bien. Sans oublier Eurico à la récupération qui bosse très bien. Oui, la défense, c'est notre point fort.

Sur un plan personnel, on vous a déjà vu dans l'axe ou sur la droite. Où va votre préférence?

Je préfère à droite, c'est là que j'ai été formé.

La saison dernière, on vous a vu émerger plusieurs fois de la tête sur des phases arrêtées. Mais cette saison, vous n'avez pas encore marqué ni pris de carton jaune. Qu'est-ce qui viendra en premier?

J'espère que ce sera un but. Le premier carton, je n'en ai pas besoin. Cette saison, c'est moi qui tire les corners et les phases arrêtées donc je ne me retrouve plus dans les 16 mètres. Mais pourquoi pas marquer contre la Jeunesse.

A quel type de match vous attendez-vous contre la Jeunesse?

La Jeunesse a un nouveau groupe avec de très bons joueurs. Elle n'a pas une équipe pour attendre l'adversaire. Elle va venir pour gagner. Nous aussi. On va voir un beau match.

Comment envisagez-vous votre avenir personnel?

Je vais rester au Luxembourg.

Au RM Hamm Benfica?

Je suis en fin de contrat et j'ai déjà reçu des propositions. Je ne pense qu'à Hamm en ce moment. Mon ambition, c'est de conduire le RM Hamm Benfica en Coupe d'Europe. C'est trop tôt pour l'instant, mais ça peut venir.


Sur le même sujet

Carlos Da Costa: «On est toujours concerné par le maintien»
Le RM Hamm Benfica est en chute libre depuis la trêve hivernale. Au point de devoir encore sauver sa peau parmi l'élite. Son directeur sportif, Carlos Da Costa, s'attendait à traverser une zone de turbulence. Il dévoile aussi ses axes de travail pour l'avenir.
Carlos da Costa s'attendait à un second tour difficile. Mais pas à ce point-là.