Changer d'édition

Après le partage entre Wiltz et Etzella (2-2): Lazitch: «On reste dans la course au maintien»
Sport 2 min. 14.05.2016 Cet article est archivé

Après le partage entre Wiltz et Etzella (2-2): Lazitch: «On reste dans la course au maintien»

Luca Lazitch estime qu'Etzella aurait dû remporter ce derby.

Après le partage entre Wiltz et Etzella (2-2): Lazitch: «On reste dans la course au maintien»

Luca Lazitch estime qu'Etzella aurait dû remporter ce derby.
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 14.05.2016 Cet article est archivé

Après le partage entre Wiltz et Etzella (2-2): Lazitch: «On reste dans la course au maintien»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le gardien d’Etzella, Luca Lazitch (23 ans), a retrouvé une place de titulaire depuis quatre matches. Il ne pouvait rien sur les deux buts de Wiltz. La dernière journée sera décisive. «On doit battre Rosport et espérer un succès de Dudelange», clame-t-il. Dans ce cas de figure, c'est la différence de buts qui départagera les clubs nordistes de la BGL.

Le gardien d’Etzella, Luca Lazitch (23 ans), a retrouvé une place de titulaire depuis quatre matches. Il ne pouvait rien sur les deux buts de Wiltz. La dernière journée sera décisive. «On doit battre Rosport et espérer un succès de Dudelange», clame-t-il. Dans ce cas de figure, c'est la différence de buts qui départagera les clubs nordistes de la BGL.

Par Vincent Lommel

La victoire 2-1 forgée contre Mondorf n’a pas trouvé le prolongement espéré. Le partage (2-2) décroché à Wiltz est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Tout avait débuté comme dans un rêve pour Etzella auteur du but d’ouverture dès la 2e minute signé Novic. L’égalisation ,sur penalty d'Osmanovic (40e) n’avait pas semé le doute. Moins de trois minutes plus tard, Novic reprenait à sa guise un corner (43e). Wiltz doutait.

Et finalement l'équipe locale était à nouveau sauvée par Osmanovic à la suite d'un effort personnel sur le côté droit. L'attaquant wiltzois décrochait un tir aussi puissant que soudain (78e) repoussé par Lazitch que Keïta reprenait (2-2).

«Je pouvais uniquement détourner l’envoi. Le capter était impossible. Keïta était au bon endroit au bon moment», philosophe Luca Lazitch. Encouragés par leurs supporters "transcendés" dans le final, les Wiltzois ont sauvé l’essentiel avec le point du partage, buttant sur un adversaire quadrillant assez bien le terrain.

«Notre placement défensif était bon, le bloc en place, tout en essayant de jouer les coups à fond en reconversion offensive. Nous n’étions pas si mal dans le jeu, meilleur que notre adversaire. On a concédé trois occasions franches», estime le gardien d'Etzella.

«Comme ce fut le cas face à Differdange et Mondorf, on a reculé», dit-il. La fatigue est une explication. Le rush (désordonné) wiltzois une autre. «Avec ce point, on reste dans la course au maintien.» Un résultat de nature à attiser la frustration des uns et des autres: des échauffourées ont eu lieu au coup de sifflet final (et après) nécessitant la venue et l’intervention des forces de police. Triste spectacle.

Christopher Verbist et Jean-Michel Joachim tentent de stopper Kader Camara. Wiltz et Etzella ont partagé l'enjeu mais ce résultat ne fait l'affaire de personne.
Christopher Verbist et Jean-Michel Joachim tentent de stopper Kader Camara. Wiltz et Etzella ont partagé l'enjeu mais ce résultat ne fait l'affaire de personne.
Photo: Ben Majerus

Lebrun: «Rosport jouera-t-il le jeu?»

Etzella - Rosport et Dudelange - Wiltz sont programmés dimanche prochain. Bonjour le stress. «Avec trois points de retard, il est obligatoire de gagner. La pression sera inévitable. Nos supporters vivent nos matches à fond et, s'ils ne sont pas nombreux, ils feront sans doute quelque chose. L’ambiance promet d’être belle», certifie celui qui vit une première expérience au Luxembourg compliquée - commotion cérébrale le 22 août dernier et retour aux affaires le 24... avril.

 «C’est comme ça. J’ai mangé mon pain noir. Je suis content d’avoir la préférence du coach.» Vu la différence (- 38 pour Wiltz contre - 41 à Etzella), sortir les calculettes est une éventualité. L’entraîneur de Wiltz, Pascal Lebrun, remarque: «J’ai lu la presse. Manifestement, certains clubs de BGL Ligue souhaitent voir Wiltz descendre... car il s’agit d’un lointain déplacement. Arrêtons de rire. Rosport jouera-t-il le jeu et respectera-t-il le fair-play sportif? On verra. Nous irons à Dudelange pour ravir un point mais...»

Mais? «Conrad, Burkic et Verbiest sont suspendus. Faljic ne sera pas retapé.» Le F91 sera sacré champion en cas de... partage. Un résultat qui ferait aussi les affaires wiltzoises.        


Sur le même sujet