Changer d'édition

Après la 22e journée de D1: Martins (Mertzig): «Beaucoup de joueurs ont la tête ailleurs»
Sport 3 min. 25.04.2016 Cet article est archivé

Après la 22e journée de D1: Martins (Mertzig): «Beaucoup de joueurs ont la tête ailleurs»

Yvo Martins regrette l'attitude de certains de ses joueurs.

Après la 22e journée de D1: Martins (Mertzig): «Beaucoup de joueurs ont la tête ailleurs»

Yvo Martins regrette l'attitude de certains de ses joueurs.
Photo: Serge Daleiden
Sport 3 min. 25.04.2016 Cet article est archivé

Après la 22e journée de D1: Martins (Mertzig): «Beaucoup de joueurs ont la tête ailleurs»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Si Egide Thill et le CSO préparent la saison prochaine, Massimo D'Amaro est optimiste sur l'avenir de Belvaux en D1 alors qu'Yvo Martins regrette le manque d'implication des joueurs du Sporting.

(DP)  - Si Egide Thill et le CSO préparent la saison prochaine, Massimo D'Amaro est optimiste sur l'avenir de Belvaux en D1 alors qu'Yvo Martins regrette le manque d'implication des joueurs du Sporting.

Massimo D'Amaro (Belvaux): «Victoire méritée avec une équipe de Belvaux engagée. On a montré du caractère à Mühlenbach et on a confirmé à Schifflange. L’équipe était motivée et on a marqué après de nombreuses occasions. Un match dominé de bout en bout par une équipe que je félicite. Il nous reste quatre finales et un programme favorable pour nous sortir du guêpier.» Schifflange - Belvaux 0-1

Frédéric Ciccirillo (Walferdange): «Un beau service de Pedro Monteiro et notre inévitable Sebi Szari nous a donné d’entrée l'avance. Dommage que l’on n'est pas parvenu ensuite à inscrire le second but lors d'un de nos nombreux contres. On est toujours en course pour le maintien et c’est le principal. Samedi, on reçoit Kehlen, notre bête noire, un match décisif. On a notre destin en mains!» Äischdall - Walferdange 0-1. »

Claude Meylender (Weiler): «Un début de match entamé avec sérénité et avec un carton rouge logique pour Münsbach après 10 minutes. Mais au lieu de mener 4-0 à la pause, on ne mène que 1-0 et après 65 minutes c’est même 1-1. Ensuite, nos buts sont tombés au bon moment. Une victoire méritée sans avoir produit le meilleur jeu dont nous sommes capables. Nous gardons les pieds sur terre mais la tendance reste positive.» Münsbach - Weiler 1-4

Egide Thill (CS Oberkorn): «Une défaite due au rajeunissement de l’équipe.  Après la série de défaites consécutives, le CSO s’est séparé de certains joueurs dit "mercenaires" au lieu de virer l’entraîneur.  Nous nous sommes mis d'accord avec les responsables du club pour reconstruire avec des jeunes du coin. Deux cadets, un gardien et un attaquant. On a même joué avec un troisième aujourd'hui. Un projet se met en place pour mieux former les jeunes. Et  notre ambition est de remonter la saison prochaine. Le projet de reconstruction est en bonne voie .» CS Obercorn - Wormeldange 0-8

Yvo Martins (Mertzig): «On a dominé les 30 premières minutes avant d’encaisser un but de manière ridicule. La deuxième mi-temps, c'est du 50/50 et Lintgen a profité de nos erreurs et a été supérieur à Mertzig. Le problème, c’est que beaucoup de joueurs ont déjà la tête ailleurs, dans leur nouveau club, et ne sont pas présents sur le terrain.» Lintgen -  Mertzig 3-1

Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Ce fut un match difficile dans le sens que nous avons mal joué  individuellement face à une équipe qui a détruit notre jeu. Un but encaissé après 25 minutes sur une erreur défensive avec un joueur adverse seul pour placer la tête du 1-0. Nous avons égalisé rapidement mais Echternach a ensuite joué la montre et ralenti le jeu. Un match à oublier pour nous. A nous de nous remobiliser en travaillant. Mais finalement à l’analyse, c’est un point d'avance sur le deuxième classé. Donc pas vraiment deux points de perdus, mais c'est dommage.» Echternach - Mertert/Wasserbillig 1-1

Frank Lessure (Schieren): «La victoire de la motivation. Mais l’équipe a aussi bien évolué depuis deux saisons sans oublier qu’elle évoluait voici deux saisons en division 2. Par deux fois, la structure de base de l’équipe a été modifiée en cours de match et à aucun moment nous avons perdu le fil du  match.  Un très bon travail défensif qui a empêché Mersch d’être dangereux.  Si le groupe travaille encore le mental, il pourra relever encore ses ambitions.  Il y avait 14 joueurs sélectionnables sur la feuille de match du coté de Schieren.» Mersch - Schieren 1-2

Patrick Gloden (Wormedange):  «Nous étions motivés et comptions quatre titulaires suspendus. Nous avons mis le CSO sous pression et nous  avons eu beaucoup de réussite malgré le fait que notre attaque était la deuxième plus mauvaise de la série avant ce match. Trois buts de Nasredinne Hamammi, deux de Ricardo Ferreira, un d’Adis Omerovic, de José Ferreira et de Max Kirch. Une équipe du CSO très jeune, fair-paly,  disciplinée et sympathique ainsi que son entourage.» CS Oberkorn - Wormeldange 0-8


Sur le même sujet