Changer d'édition

Après F91 - Racing 4-0: Joël Pedro: «Il y a une autre philosophie cette saison» 
Sport 3 min. 19.03.2017 Cet article est archivé

Après F91 - Racing 4-0: Joël Pedro: «Il y a une autre philosophie cette saison» 

Joël Pedro a montré la voie à suivre à ses équipiers. Dudelange a déroulé face au Racing 4-0.

Après F91 - Racing 4-0: Joël Pedro: «Il y a une autre philosophie cette saison» 

Joël Pedro a montré la voie à suivre à ses équipiers. Dudelange a déroulé face au Racing 4-0.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 19.03.2017 Cet article est archivé

Après F91 - Racing 4-0: Joël Pedro: «Il y a une autre philosophie cette saison» 

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Les Dudelangeois ont battu logiquement et largement le Racing 4-0 lors de la 19e journée de BGL Ligue. Joël Pedro auteur de l’ouverture du score et d’une nouvelle prestation très aboutie livre ses sentiments sur la rencontre et le sprint final qui s’annonce.

Les Dudelangeois ont battu logiquement et largement le Racing 4-0 lors de la 19e journée de BGL Ligue. Joël Pedro auteur de l’ouverture du score et d’une nouvelle prestation très aboutie livre ses sentiments sur la rencontre et le sprint final qui s’annonce.

Interview: Thibaut Goetz

Joël, victoire plutôt tranquille face au RFCUL, comment analysez-vous la prestation du F91?

Quand on sort avec une victoire forcément c’est un bon match. Je pense qu’on aurait pu davantage creuser l’écart avant la mi-temps mais on a manqué de réussite. On était bien, on a contrôlé le match même si, à un moment, on leur laisse une ou deux occasions de revenir. Dans l’ensemble c’est une belle victoire et félicitations à toute l’équipe.

Quelles étaient les consignes de Dino Toppmöller pour venir à bout du Racing?

On a essayé de maintenir la pression très haut comme habituellement et dès le début du match, et puis on voulait marquer rapidement. On sait que si on arrive à marquer deux ou trois buts durant la première demi-heure, c’est plus facile pour nous de dérouler ensuite, même si aujourd’hui ce n’était pas le cas. On a une belle équipe pour faire les différences que ce soit derrière ou devant et mettre la pression tout le match.

De l’avis de beaucoup d’observateurs, vous avez été un des meilleurs Dudelangeois sur la pelouse, sur un plan personnel êtes-vous satisfait?

Je suis super content car samedi matin, j’ai eu cinq heures d’examens à l’université, je me suis levé tôt, et je pense que cela s’est vu lors de la seconde période. J'étais «carbo». Dès que je rentre sur le terrain j’essaye de tout donner pour l’équipe et aujourd’hui cela a débouché sur un but.

Quel a été votre ressenti sur la fin de match de l’équipe depuis le banc de touche?

Très bon puisque je sors à 1-0 (remplacé par Ibrahimovic à la 70’), et l’équipe continue à pousser, c’est la preuve que nous sommes un groupe qui fait le boulot. Avec cette équipe, on peut marquer à tout moment et on ne lâche rien.

Si vous deviez comparer ce Dudelange à la cuvée qui avait été championne en 2016, que diriez-vous?

Je ne sais pas si l’on peut comparer. C’est très différent, il y a une autre philosophie de jeu, on essaye de monopoliser la balle et vraiment mettre en place et construire un jeu patient alors que l’année dernière je pense que le jeu était plus direct. Mais ce qui est clair c'est que Dudelange veut tout gagner.

Après la trêve internationale, on va aborder le sprint final du championnat, on avait vu que l’an dernier le F91 s’était fait quelques sueurs froides à cette période, les leçons ont-elles été tirées ?

Oui je pense que nous avons retenu la leçon mais l’approche est différente. L'année dernière, on avait huit points d’avance et je pense que cela a créé un relâchement. On sait que nous n'avons pas le droit au moindre faux pas, nous sommes prêts.

Bientôt, il y aura en une semaine une double confrontation en championnat et en coupe face à Differdange. Peut-on dire que la saison va se jouer à cette période?

Je ne sais pas si cela va se jouer à ce moment-là. La preuve ce week-end avec le Fola qui a lâché des points contre Canach alors qu’on aurait pu croire avant le match que ce serait une victoire facile des Eschois. A tout moment, les équipes peuvent se faire accrocher, Dudelange comme Differdange aussi. Ça va être compliqué jusqu’à la fin de la saison mais de toute façon, il est clair que notre plus gros concurrent est toujours celui qui est derrière nous.

Comment vous jugez la saison du FCD03?

Differdange réalise une très belle saison après il faudra voir s'ils arrivent à rester constants jusqu’à la fin, ce qui a été leur problème au cours des dernières années.


Sur le même sujet

BGL Ligue: Le Fola décroche, Strassen accélère
En concédant le match nul à Canach (2-2), sur sa pelouse, le Fola fait la mauvaise opération de la 19e journée de BGL Ligue. Dudelange et Differdange ont assuré et Strassen s'est emparé de la quatrième place.
Patrik Kasel (FC Victoria Rosport  - 20) - Dzenid Ramdedovic (FC Progrès Niederkorn 03 - 8) / Fussball BGL Ligue Luxemburg, 19. Spieltag Saison 2016-2017 / 18.03.2016 / FC Victoria Rosport - FC Progrès Niederkorn / Stade du Camping / Foto: Yann Hellers
Football / Après le 7e titre du Fola: Jeff Strasser: «L'équipe a grandi mentalement»
L'entraîneur du Fola suivra des cours pendant dix mois en Allemagne Le Fola a dignement fêté le septième titre de son histoire dimanche soir. Retour avec Jeff Strasser sur une saison qui n'a pas été de tout repos. «Mais je veux bien connaître ce genre de saison difficile tous les ans», indique celui qui se prépare à des vacances studieuses pour préparer sa licence UEFA Pro.
Jeff Strasser passera sa licence UEFA Pro au cours des dix prochains mois et, à la reprise, passera le relais à Cyril Serredszum en début de semaine