Changer d'édition

92e finale de la Coupe de Luxembourg: Mondorf n'a pas renversé la montagne dudelangeoise
Dan da Mota a inscrit le seul but de la finale contre Mondorf.

92e finale de la Coupe de Luxembourg: Mondorf n'a pas renversé la montagne dudelangeoise

Photo: Fabrizio Munisso
Dan da Mota a inscrit le seul but de la finale contre Mondorf.
Sport 6 min. 29.05.2016

92e finale de la Coupe de Luxembourg: Mondorf n'a pas renversé la montagne dudelangeoise

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Après le titre de champion acquis de haute lutte la semaine dernière, Dudelange s'est offert le cinquième doublé de son histoire en battant Mondorf 1-0 lors de la 92e finale de la Coupe de Luxembourg, ce dimanche au stade Josy Barthel. L'unique but de la rencontre est l'oeuvre de Dan da Mota.

Après le titre de champion acquis de haute lutte la semaine dernière, Dudelange s'est offert le cinquième doublé de son histoire en battant Mondorf 1-0 lors de la 92e finale de la Coupe de Luxembourg,  ce dimanche au stade Josy Barthel. L'unique but de la rencontre est l'oeuvre de Dan da Mota.

Jonathan Joubert soulève le trophée. La fête peut commencer.
Jonathan Joubert soulève le trophée. La fête peut commencer.
Photo: Fabrizio Munisso

Par Didier Hiégel

Le match et sa note: les ambitions mondorfoises étaient limitées à l'entame de cette 92e finale de la Coupe de Luxembourg: gagner le match des supporters dans les tribunes - un "succès" attendu depuis la qualification contre le Fola en demi-finale - et éviter de prendre une "casquette" face au champion frais émoulu, en quête du cinquième doublé de son histoire,  avant de retrouver les fans dans la cité thermale pour une soirée endiablée.

L'esprit n'était, bien entendu, pas le même du côté de la Forge du Sud où Michel Le Flochmoan se voyait bien offrir au F91 sa sixième coupe avant de céder, malgré lui, son poste à Dino Toppmöller.

Pour se faire et pour prendre à défaut une défense compacte et bien organisée, il comptait sur la vitesse de Da Mota, à gauche, sur les dédoublements du duo Malget-De Sousa, sur le flanc droit, sur la justesse de passe de Pedro et sur la présence d'Ibrahimovic, préféré à Turpel, dans la surface.

Organisés prudemment par Arno Bonvini, ce sont pourtant les Verts qui vont se montrer les plus dangereux, par l'intermédiaire de Haddadji (11e), suite au premier corner de la rencontre, puis par Thonon (27e), une frappe bien captée par Joubert, et ensuite via Soares (28e), de la tête, après un bon centre au second poteau de Semedo (28e).

Mondorf jouait crânement sa chance mais Yao était trop esseulé pour faire la différence.  Le F91, de son côté, continuait à appuyer là où ça fait mal. Mais c'est au centre que Da Mota faisait la différence. L'international, qui va manquer le rendez-vous face au Nigeria mardi, résistait à une première charge, s'avançait et décochait une frappe aux 18m. Le tir du n°9 était contré dans l'axe, suffisamment pour prendre Worré, intraitable jusqu'alors, à contre-pied (1-0, 32e).

Patrick Worré n'a rien à se reprocher, c'est suite à un tir contré qu'il s'est incliné.
Patrick Worré n'a rien à se reprocher, c'est suite à un tir contré qu'il s'est incliné.
Photo: Ben Majerus

En ouvrant le score, Dudelange avait fait le plus difficile. Et ce n'étaient pas les deux changements tactiques effectués par Bonvini, avec Marques plus avancé dans un premier temps (46e) puis l'entrée en jeu de Pjanic (72e), qui allaient brouiller les cartes.

Michel Le Flochmoan, le pouce levé après le doublé... et un départ annoncé.
Michel Le Flochmoan, le pouce levé après le doublé... et un départ annoncé.
Photo: Ben Majerus

Le F91 gérait son avantage au mieux et aurait pu doubler la mise à la 80e minute si  M. Krüger n'avait stoppé l'action. Dione et Ibrahimovic se percutaient dans la conquête du ballon, l'ex-attaquant de la Jeunesse servait Humbert sur le côté droit qui lui remettait le ballon dans les 5,5m... et la scène de jeu était arrêtée pour prendre des nouvelles du défenseur central mondorfois... Le score n'évoluait plus par après. Michel Le Flochmoan pouvait enlacer ses hommes et le F91 fêter un nouveau titre.

Cette victoire fait aussi le bonheur de la Jeunesse qui, quatrième du classement de BGL Ligue, participera à l'Europa League.

Une note de 12/20 récompense une prestation honnête de la part des deux formations mais sans le brin de folie qui doit caractériser une finale de coupe.

Le fait du match. Scène cocasse à cinq minutes de la pause. Un coup franc est sifflé pour Mondorf aux abords de la ligne médiane. Thonon et Nabli tergiversent, le dernier nommé effleure le ballon et les deux compères se regardent en chiens de faïence.  Pedro en profite pour filer vers le but de Worré mais glisse en effectuant son crochet dans le dos. Le deuxième but n'était pas loin.

L'homme du match: Dan da Mota. Auteur de l'unique but de ce match qui offre au F91 son cinquième doublé, il a été de tous les bons coups. Accélérateur du jeu sur le flanc gauche, il a centré et tenté sa chance au but à quatre reprises. C'est au centre qu'il a trouvé l'ouverture... avec le brin de chance qui accompagne toute partition de haut niveau.

L'US Mondorf a gagné le match des tribunes.
L'US Mondorf a gagné le match des tribunes.
Photo: Fabrizio Munisso

F91 Dudelange - US Mondorf 1-0

Stade Josy Barthel, bonne pelouse, arbitrage de M. Krüger assisté de MM. Da Costa et C. Rie, 3053 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Le but:  Da Mota (32e)

Corners: Dudelange 4  (1+3); Mondorf 3 (2+1).

Cartons jaunes: Dikaba (25e, faute sur Soares), Da Mota (57e, contestation) et Malget (90e, faute sur Soares) pour Dudelange; Semedo (67e, faute sur Ney), Nabli (71e, faute sur Da Mota) et Benhemine (85e, faute sur De Sousa)  pour Mondorf.

DUDELANGE (4-2-3-1): Joubert (cap); Malget, Schnell, Prempeh, Ney;  Dikaba, Nakache (75e Humbert);  De Sousa, Pedro (67e Cruz),  Da Mota (88e Turpel). Ibrahimovic.

Joueurs non utilisés: Clepkens;  Laurienté.

Absents:  Benzouien, Deligny, Adler,   Marques, Benajiba (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Michel Le Flochmoan.

MONDORF (4-1-4-1): Worré; Semedo, Dione (83e Kuduzovic), Benhemine, Monteiro; Haddadji (72e Pjanic); Nabli,  Thonon (cap), O. Marques, Soares; Yao.

Joueurs non utilisés:  G. Marques;  Babacic, Risch.

Absents: Mutuale (suspendu);  Muhic, Ramiro Valente et  Teixeira (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Arno Bonvini

Réactions

Joël Pedro (F91):  Je ressens de la joie, je suis content pour le club, c'était une saison exceptionnelle et je dois féliciter tous mes coéquipiers. C'était un match fermé comme on pouvait s'y attendre mais nous avons su rester patients et c'était important.

Arno Bonvini (Mondorf): Perdre 0-1, ça laisse des regrets. Ils ont marqué sur une de leurs rares occasions. C'est décevant car nous en avons eu quelques-une également. Cela aurait été génial de marquer. Nous avons vendu chèrement notre peau et nous repartons la tête haute.

Michel Le Flochmoan (entraîneur du F91): "Fallait débloquer la situation, ce qu'on a fait en première mi-temps. Mis à part les dix dernières minutes, Mondorf ne s'est guère découvert. C'était cadenassé derrière et on a eu de grosses difficultés à inscrire un deuxième but qui n'est jamais venu. Chaque finale a sa particularité. Celle-ci n'était pas facile car Mondorf est une belle équipe qu'il ne faut pas sous-estimer. Si je serai l'entraîneur de Dudelange demain? Je ne suis au courant de rien. Il faudra attendre quelques jours. On verra bien."

Sébastien Remy (team manager du F91): "On a globalement dominé le match même si c'était un peu poussif. On s'est créé les meilleures occasions. Sur l'ensemble de la saison, c'est mérité. On sortait d'une saison très délicate et le groupe est parfois apparu fragile. Maintenant, place à la fête!"

Joël Pedro (F91) à la lutte avec Thibaut Thonon (Mondorf).
Joël Pedro (F91) à la lutte avec Thibaut Thonon (Mondorf).
Photo: Fabrizio Munisso



Sur le même sujet

Coupe de la Ligue 2016: Un nouveau trophée dans l'escarcelle de Dudelange
La Coupe de la Ligue faisait son retour dans le paysage footballistique luxembourgeois ce dimanche à Rumelange après une trentaine d'années d'absence. Le F91 Dudelange en a profité pour ajouter un nouveau trophée à son palmarès après sa victoire face à Mondorf, grâce à un but de Sanel Ibrahimovic (1-0).
Duedelingen jubelt, freut sich, Jubel, Freude mit dem Pokal - Yassine Benajiba (F91 Duedelingen - 10), Alexandre Lauriente (F91 Duedelingen - 30)
/ Fussball, Ligapokal, Coupe de la Ligue,  LFL, Saison 2015-2016 / 31.07.2016 /
US Mondorf-les Bains - F91 Duedelingen / 
Stade Municipal, Ruemlingen /
Foto: Ben Majerus
A Dudelange: Le F91 accroché mais le F91 champion grâce à Dikaba
Scénario épique pour la dernière journée de championnat. Le F91 promis au titre depuis plusieurs semaines a bien cru voir le trophée lui filer sous le nez. Osmanovic a mis Dudelange au pied du mur avant que Dikaba ne libère tout un club qui peut désormais fêter son douzième titre national.
Rodrigue Dikaba exulte, il vient d'offrir le douzième titre de l'histoire du F91.
Football / BGL Ligue: Le F91 s'impose à la Frontière
Dudelange a remporté ce vendredi soir le match avancé de la 16e journée de BGL 1-2 sur la pelouse de la Jeunesse. Les joueurs de la Forge du Sud ont trouvé la faille grâce à Ibrahimovic et Pedro. Corral avait réduit le score pour les hommes de Carlo Weis.
David De Sousa tente de déborder Jerry Prempeh. Mais au final, ce sont les Dudelangeois qui ont dribblé la Jeunesse. (F91 Dudelange)
Football: Bensi redonne du souffle au Fola à la reprise
Malgré une ouverture du score rapide et une grosse possession de balle tout au long du match, le Fola a pris le temps pour définitivement assommer les modestes Mondorfois. Bensi buteur dès le début du second acte a mené les siens vers le succès.
Samir Hadji à nouveau passeur et buteur.