Changer d'édition

4e journée en Division 3: Koerich-Septfontaines franchit le cap de Clemency
Sport 5 min. 11.10.2016 Cet article est archivé

4e journée en Division 3: Koerich-Septfontaines franchit le cap de Clemency

Francisco dos Santos à la poursuite de Luca Ney. Koerich-Septfontaines s'est imposé 0-2 sur la pelouse de Clemency.

4e journée en Division 3: Koerich-Septfontaines franchit le cap de Clemency

Francisco dos Santos à la poursuite de Luca Ney. Koerich-Septfontaines s'est imposé 0-2 sur la pelouse de Clemency.
Photo: Julien Ramos/Imagify
Sport 5 min. 11.10.2016 Cet article est archivé

4e journée en Division 3: Koerich-Septfontaines franchit le cap de Clemency

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Heiderscheid reste imperturbable en tête de la série 1 alors qu'en série 2, le CeBra n’a plus qu’un poursuivant: Koerich-Septfontaines à deux points.

(DP) - Heiderscheid reste imperturbable en tête de la série 1 alors qu'en série 2, le CeBra n’a plus qu’un poursuivant: Koerich-Septfontaines à deux points.

Série 1 :  Reisdorf passe la deuxième

Des visiteurs encore à la fête avec quatre vainqueurs sur cinq, seule exception:  Harlange/Tarchamps qui a concédé le partage à Beckerich. Le gardien des Green Boys, Bryan Hollange, a encaissé son premier but de la saison après 287 minutes, il a été inscrit par Vitor Castro. Lucien Nicolas a égalisé en transformant un penalty et expédié ensuite  un coup-franc sur la latte, quelques minutes plus tard  (1-1).

Ce résultat fait les affaires de Heiderscheid. Dans le derby à Grevels, le leader a dû cravacher pour reprendre l’avantage comme lors de la journée précédente. Après l’ouverture du score précoce de Grevels, Mohammed Bahmani et Eric Colombera ont très vite réagi et remis le tableau d'affichage à l’endroit pour le leader après 35 minutes, 1-2!

Une seule fois battu depuis le début de saison, lors de la 2e journée par Heiderscheid, Reisdorf pointe à la 2e place après avoir gagné ses trois autres matchs avec un minimum de quatre buts d’écart. Le dernier en date contre Folschette. Le score était toujours de 0-0 à l’heure de jeu, Reisdorf s’est échappé en inscrivant ses quatre buts lors de la dernière demi-heure avec un  doublé de Miguel Pereira (0-4).

Rambrouch enchaîne une deuxième victoire de rang avec deux buts de la tête sur des phases arrêtées contre Bourscheid qui tenait encore le match nul à la 84e minute. Sam Mores sur corner de Gil Cailliau (42e) et Gil David sur un coup franc de Nick Friedl ont inscrit les deux buts visiteurs (1-2).

Deuxième victoire de rang aussi pour Perlé qui a inscrit deux buts par mi-temps et quatre buteurs différents contre Wilwerwiltz: Tom Majerus, Floyd Bomongo, Gabriel Vieira et Ben Wanderscheid. Les locaux sont revenus à 1-2 avant la pause (1-4).

Noertzange reste dans le sillage du duo CeBra-Koerich après avoir pris la mesure de Christnach (5-2).
Noertzange reste dans le sillage du duo CeBra-Koerich après avoir pris la mesure de Christnach (5-2).

Série 2:  un premier point pour Schengen

Le CeBra a signé une quatrième victoire en quatre rencontres, la troisième en inscrivant trois buts et sans encaisser. Le club de Cessange, trône en tête avec deux points d’avance sur Koerich/Septfontaines, a défait Dalheim qui a perdu ses deux matchs, face aux deux premiers.

Koerich/Septfontaines a dû patienter 54 minutes pour ouvrir le score et imposer à Clemency sa première défaite. Le deuxième classé a ensuite doublé  son avance neuf minutes plus tard (0-2).

Vainqueurs sur le même score de 5-2, Noertzange et Lasauvage gagnent deux places dans la hiérarchie, ils se retrouvent respectivement troisième et cinquième. Noertzange menait 1-0 au repos et a concédé l'égalisation à 1-1 avant d'ajouter quatre buts au tableau d'affichage (5-2). A noter le magnifique but de Cristiano Marques Ferreira: un tir lobé des 25 mètres. de Cristiano Marques Ferreira (2-5).

Succès identique dans les chiffres pour Lasauvage sur la pelouse de Kopstal malgré un adversaire accrocheur qui tenait encore le match nul au-delà de l'heure de jeu. Après avoir mené deux fois avec des buts de Manuel Matos, Lasauvage a été rejoint à deux reprises (à 1-1 à la pause puis 2-2). Pinto César, Paulo Machado et Bryan Teixeira ont ensuite mis le turbo pour faire passer les  chiffres à 2-5 en faveur des visiteurs.

Enfin Schengen a décroché son premier point grâce à une égalisation de Suvad Spahic à la 86e minute face Tricolore (1-1) qui reste bloqué à la quatrième place.

Tim Epstein et Koerich-Septfontaines ont fait la différence en seconde période.
Tim Epstein et Koerich-Septfontaines ont fait la différence en seconde période.
Photo: Julien Ramos/Imagify

Ils ont dit

Yves Block (Schengen): «Après un début de programme assez lourd face à des équipes du haut de tableau, on a pris un point. Une première mi-temps de niveau faible, à l’exception d’un coup-franc de Mino Fiorentino et une belle réaction du gardien de Gasperich. En seconde période, un but  encaissé sur erreur de marquage mais l’égalisation de la tête a fait beaucoup de bien. On a déjà beaucoup travaillé le niveau tactique et technique. Tous les entraînements sont faits avec ballon, j’essaye toujours qu’il y ait du plaisir dans les exercices. Avec une bonne assistance aux entraînements, on progressera!» Tricolore - Schengen 1-1

Jean-Louis Michel (Clemency): «Le match a été assez fermé jusqu’au premier but, une frappe enroulée qui a pris la direction de la pleine lucarne. Koerich/Septfontaines est une équipe solide physiquement. La seule différence: Koerich a été plus réaliste que nous.» Clemency - Koerich/Septfontaines 0-2

Gabriel Vieira (Perlé): «Une victoire méritée face à une équipe qui nous a souvent posé des problèmes par le passé. On a bien débuté avec une bonne présence physique et une récompense de deux buts. Mais un relâchement défensif a laissé revenir l’adversaire et à y croire. Heureusement, en seconde période, on arrive à reprendre et donner de la hauteur au score. » Wilwerwiltz – Perlé 1-4

Frank Otto (Reisdorf): «On a modifié un peu l’organisation du milieu de terrain à la pause après une première mi-temps équilibrée. En seconde période, nous avons été supérieurs. Avec nos renforts, on est plus solide au milieu et plus efficace devant. Il y a  plus de monde à l’entraînement aussi ! Cette saison, nous sommes ambitieux et on ne refusera pas de monter.» Folschette - Reisdorf 0-4

Patrick Koecher (Rambrouch): «Bourscheid s’est créé des bonnes occasions dans les 20 premières minutes. Après avoir connu des difficultés, on est enfin rentré dans le match. L'équipe s'est libérée au fur et à mesure et on mène à la pause 0-1. Bourscheid a débuté la deuxième mi-temps avec beaucoup de motivation et a égalisé tout de suite. Après l'égalisation, nous avons dominé le match, mais Bourscheid est resté dangereux avec des contres avant le 1-2 tombé à la 84e minute.»  Bourscheid - Rambrouch 1-2

 


Sur le même sujet

Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2